Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Europe

  • Passage à l'heure d'été cette nuit

    CE431D17-6772-4F8A-9B61-CA7ADDF3ED98_1_201_a.jpeg

    On n'en entend pas beaucoup parler, on ne retrouve guère d'articles dans la presse. Pourtant c'est cette nuit nuit qu'aura lieu le passage à l'heure d'été. Ce 28 mars à 02.00 H il sera en réalité 03.00 H. Nous dormirons donc une heure de moins.

    Ce changement d'heure a été décidé en 1997 soi-disant dans un but d'économie d'énergie, prétexte largement contesté depuis. Des sondages ont été réalisés dans divers pays dEurope, afin de tenter d'uniformiser l'heure conservée toute l'année en cas d'abandon de cette pratique désuète. Hélas, certains Européens veulent conserver l'heure d'été alors que de nombreux autres préfèrent l'heure d'hiver.

    Nous rappelons quand même que l'heure d'hiver c'est déjà GMT+1. Alors, si par malchance l'heure d'été était choisie, nous devrions nous habituer à vivre avec 2 heures d'écart sur " l'heure solaire"... (P. Neufcour)

  • La Commission européenne et la Banque européenne d’investissement mobilisent 1 milliard d'euros pour les jeunes agriculteurs en Europe, prévu d’être doublé par les fonds des banques privées

     

    fullsizeoutput_d22.jpegCe lundi 29 avril, le commissaire Phil Hogan (Agriculture et développement rural) et la commissaire Marianne Thyssen (Emploi, affaires sociales, compétences et mobilité des travailleurs) se rendront à la ferme Sam Magnus à Merchtem. Cette visite sera l’occasion pour eux de présenter l'Initiative des jeunes agriculteurs, une nouvelle initiative conjointe de la Commission européenne et de la Banque européenne d'investissement en faveur des jeunes agriculteurs.   
     
    L'initiative en faveur des jeunes agriculteurs apportera à l'agriculture de l'UE un nouveau financement de 2 milliards d'euros. La Banque européenne d’investissement mobilise 1 milliard d’euros et devrait mobiliser 1 milliard d'euros supplémentaires auprès des banques privées participantes dans les États membres de l'UE, ce qui représenterait un total de 2 milliards d'euros à investir dans notre secteur agricole, et en particulier pour soutenir les jeunes agriculteurs. L’accent sera mis sur jeunes agriculteurs en particulier, qui bénéficieront d'une durée plus longue (jusqu'à 15 ans) et de taux d'intérêt plus bas sur leurs prêts. Les études de marché actuelles montrent que ce niveau pourrait atteindre 30-40% du total. Il s'agit aujourd'hui de l'une des initiatives de financement agricole les plus importantes pour la BEI. Elle sera financée par la BEI sur ses ressources propres. Le financement sera géré par des banques locales et des sociétés de crédit-bail dans toute l'UE. (Communiqué)