Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gravure : JEAN DONNAY, LE MAITRE DE LA BASSE-MEUSE

319302BB-9377-43FF-AF39-493E7AA8C11B.jpeg

Le 31 mars 1992 décédait l’artiste et graveur cherattois, Jean Donnay. Cet homme modeste formé par le houssois François Maréchal tint pendant de nombreuses années la classe de gravure de l’académie royale des Beaux-Arts et termina même sa carrière professorale comme directeur de cette prestigieuse académie ; Il nous a quitté à l’âge de 95 ans.

Nos relations avec cet artiste.

Avant sa réouverture, le musée régional ne comprenait qu’une trentaine d’œuvres d’art et maintenant, 30 ans après son ouverture en septembre 1990, le nombre de peintures, gravures et sculptures dépasse les 1.000. Et parmi ceux-ci, plusieurs centaines d’œuvres du graveur cherattois. L’émouvant est qu’au départ, il fut fait appel aux artistes locaux pour enrichir notre fonds. Et Jean Donnay nous fit parvenir une œuvre encadrée représentant deux fermiers. Depuis nous avons pu acquérir via des ventes publiques, des achats à des privés comme Abel Braham qui l’avait bien connu et à des dons ces œuvres relatant une longue carrière de plus de 70 ans. De plus, nous avons fait connaître en plusieurs expositions (8) les différentes thématiques de son œuvre spécialement dans le cadre de la biennale de la gravure de Liège : en 2003 ses paysages, en 2005 dans l’église de Cheratte-Bas ses évocations religieuses dont ses célèbres chemin de croix que l’on peut retrouver dans les églises de Sarolay, Cheratte-bas et Wandre, en 2007 sa thématique industrielle, en 2009 ses portraits et en 2011 ses vues de l’étranger, spécialement de France et des Pays-Bas.

Plusieurs publications ont été éditées dont ses paysages, sa vie et les œuvres conservées au musée dans deux rendez-vous de l’histoire .

Pour bientôt, en juin, une exposition à la chapelle des Sépulcrines « La nature en gravures » présentera différentes œuvres dont des gravures de Jean Donnay. Cette exposition sous forme de balade dans la région permettra par la suite au promeneur de redécouvrir des coins natures. Au départ, cette exposition fut reportée de juin 2020 et s’inscrivait dans le cadre de la triennale de la gravure mais aussi de l’année touristique sur la nature (prolongée en 2021). Cette exposition artistique mais aussi touristique donnera l’occasion de redécouvrir les coins nature de la Basse-Meuse et du pays de Herve……un bol d’air dont nous avons bien besoin en cette année quelque peu particulière.

JPRGM

Écrire un commentaire

Optionnel