Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Basse-Meuse

  • Deux candidats sont en lice pour devenir le nouveau chef de zone de police de la Basse-Meuse

    Dans sept mois, l’actuel chef de la zone de police de la Basse-Meuse partira à la pension. La procédure pour son remplacement est en cours. Et surprise, il n’y a que deux candidats. Le choix devrait se faire en mars ou avril prochain.

    3E5A4D5E-FD3C-4150-9BC8-05D5B5027488.jpeg

    Le 1er août prochain marquera la fin de l’ère « Alain Lambert ». Après dix années passées à la tête de la zone de police de la Basse-Meuse, l’homme partira à la pension.

    Début novembre, la procédure pour lui trouver un remplaçant était lancée avec un appel à candidature. Les commissaires divisionnaires intéressés – c’est le grade requis pour pouvoir postuler – avaient jusqu’au début décembre pour rentrer leur candidature.

    Cet appel terminé, on connaît donc aujourd’hui les candidats. Et ils ne sont que deux. Une nouvelle quelque peu surprenante. La zone de police a en effet très bonne réputation, elle dispose d’infrastructures qui lui sont enviées et de finances très saines. De plus, c’est une zone de défis, voisine de deux pays avec la criminalité trans-frontalière qui peut en découler.

    Elle s’étend également entre ville et campagne (Bassenge, Blegny, Dalhem, Juprelle, Oupeye et Visé), avec les problématiques spécifiques qui vont avec. Le président de la zone de police, Serge Fillot, s’attendait donc à avoir quatre, cinq voire six candidatures. Il n’en est donc rien puisqu’ils ne sont finalement que deux.

    Lentz Vs Dejace

     

    Et le premier d’entre-eux n’est absolument pas une surprise puisqu’il s’agit de Jean-Luc Lentz. Il travaille au sein de la zone de police de la Basse-Meuse depuis près de cinq ans. Il occupe la fonction de chef de zone adjoint après avoir été directeur de la proximité. Et si sa candidature n’est pas une surprise, c’est notamment parce qu’il vient tout récemment d’obtenir son brevet de direction, et donc de devenir commissaire divisionnaire. L’homme ne s’était jamais non plus caché qu’il était candidat au poste d’Alain Lambert.

     

    8AEDC340-878C-4FE0-9917-B3A90C15E195_1_201_a.jpeg

                                                                     Christian Dejace (SP)

    Le second et dernier candidat est une demi-surprise. Il s’agit de Christian Dejace, chef de la zone de police Beyne/Fléron/Soumagne depuis 2008. Demi-surprise parce que, en octobre dernier, son nom circulait déjà comme candidat potentiel. Lorsque nous l’avions interrogé, il laissait néanmoins planer un certain doute sur ses intentions : « Une rumeur reste une rumeur. J’en suis à mon 3e mandat ici à Beyne/Fléron Soumagne et je vais devoir demander un renouvellement début de l’année prochaine car je n’ai pas l’envie de partir. Néanmoins, il ne faut jamais fermer de porte. »

    La suite ?

    Les deux candidats connus, la procédure de sélection va encore connaître quelques étapes. « La commission se réunira une première fois en janvier, précise Serge Fillot, également bourgmestre d’Oupeye. Nous analyserons les candidatures et notamment les titres et mérites. Nous déciderons ensuite des étapes suivantes. »

    Le président de la zone n’a pas souhaité faire d’autres commentaires, préférant rester prudent. On se souvient en effet que depuis la fusion des polices, la zone de police de la Basse-Meuse a connu plusieurs couacs de procédures pour désigner ses deux chefs de zone précédents. Des procédures qui ont entraîné de nombreux recours au Conseil d’État. Pour y mettre fin, un accord financier était trouvé avec le candidat malheureux. Il avait touché 250.000 € pour arrêter tout recours. Un scénario que la zone ne veut pas réitérer.

    (Aurélie Drion pour La Meuse)

  • Cocorico ! La brasserie SPONK de Sarolay remporte le premier prix dans sa catégorie au concours des meilleures bières de la Province

     

    F122EAF0-E9CB-4F25-AE25-697CBF59DCE6.jpeg

    Ce mercredi 6 juillet, la Province de Liège a mis les petits plats dans les grands pour accueillir les 20 brasseries qui ont participé à la 4e édition du Concours des bières de la Province de Liège.

    Moins d’une semaine auparavant, le jury, composé de professionnels du secteur, s’était rassemblé dans les bureaux des Services agricoles de la Province de Liège pour sélectionner les meilleurs bières Pale Ale, Double et Stout de notre territoire; 49 échantillons ont été dégustés et évalués sur base des critères suivants :

     l’apparence : couleur de la mousse, couleur de la robe, pétillance ;

     les arômes du nez : fleurs, fruits, épices, lactique, levures ;

     la bouche et le corps : arrière bouche, arrière-goût, erreurs ;

     les qualités techniques : absence de défauts, équilibre, plaisir.

     

    Les brasseurs ont dû patienter jusqu’aujourd’hui de connaître les résultats de cette dégustation. En effet, la Province de Liège souhaitait mettre en lumière leur savoir-faire dans un lieu symbolique. La proclamation du nom des lauréats et la remise des prix se sont par conséquent déroulées au Palais provincial, symbole emblématique de notre province.

    A 11h00, les brasseurs, entourés de leur famille, des organisateurs du concours, de quelques journalistes et d’André DENIS, Député provincial en charge notamment de l’Agriculture et de la Ruralité, ont ainsi découvert les 6 bières sélectionnées dans chaque catégorie !

    - CATÉGORIE PALE ALE (fermentation haute, bière refermentée en bouteille, coloration 6-30 EBC, teneur en alcool < 7 % vol.)

    1. Brasserie Coopérative Liégeoise (Alleur) – « Badjawe Festive Bio »

    2. Microbrasserie Flosch (Sprimont) – « Flosch semper »

    3. Brasserie de la Lienne (Lierneux) – « Grandgousier »

    4. Brasserie Coopérative Liégeoise (Alleur) – « Badjawe Ambrée »

    5. Les Brasseries de Liège (Liège) – « Légia IPA Classics »

    6. La Cahute Microbrasserie (Dolhain) – « Vulpus »

     

    - CATÉGORIE DOUBLE (fermentation haute, bière refermentée en bouteille, coloration < 15-50 EBC, teneur en alcool 6,5-9 % vol.)

    1. Brasserie Coopérative Liégeoise (Alleur) – « Badjawe brune Bio »

    2. Belgium Peak Beer (Sourbrodt) – « Peak IPA »

    3. Brasserie Artisa’Malt (Waremme) – « Artisa’Malt Ambrée »

    4. Brasserie Grain d’Orge (Hombourg) – « Joup »

    5. Brasserie Loustic (Pousset) – « Loustic Ambrée »

    6. Microbrasserie Flosch (Sprimont) – « Flosch »

     

    - CATÉGORIE STOUT (fermentation haute, bière refermentée en bouteille, coloration 35-100 EBC, teneur en alcool 4-7 % vol.)

    1. Brasserie Sponk (Sarolay) – « Black Sponk »

    2. Microbrasserie Flosch (Sprimont) – « Black Bis’cuit »

    3. Les Brasseries de Liège (Liège) – « Me gustas stout »

    4. La Cahute Microbrasserie (Dolhain) – « La Frileuse »

    5. BrewLab (Verviers) – « Nitro Mech »

    6. Brasserie Artisanale La Fabrique (Cerexhe-Heuseux) – « Boca Brune »

    Les 12 brasseries liégeoises sélectionnées concourront face au 12 brasseries hennuyères – présélectionnées, elles, le 17 juin – lors de la finale inter-provinciale qui se déroulera début septembre dans le cadre de la Foire agricole de Battice !

    Bravo pour cet excellent résultat !

     

  • Panne d'électricité en Basse-Meuse

    A4E7DABA-1290-4B27-9D2D-7FBC92C7D219.jpeg

    Actuellement, une partie des communes de Herstal, Vivegnis, Oupeye, Hermée, Heure-le-Romain et Houtain-Saint-Siméon sont privées d'électricité. Le problème se situe au niveau de la haute tension (15.000 V). Résa est en train de tenter de résoudre le problème. Deux problèmes ont déjà été identifiés dans des cables, au niveau du parc industriel des Hauts-Sarts. A l'heure où nous écrivons ces lignes il n'est pas possible de déterminer le délai de réparation.

    P. Neufcour

  • Prochaines visites guidées de la réserve naturelle de la Montagne Saint-Pierre

    D7F1E09B-CE9D-4A8D-93A0-39495EDBC247.jpeg

    Le Service Environnement de la Ville de Visé et l’asbl NATAGORA organisent les visites guidées dans la réserve naturelle de la Montagne Saint-Pierre aux dates suivantes :

    • Dimanche 5 juin 2022 à 13h30
    • Dimanche 26 juin 2022 à 13h30
    • Dimanche 24 juillet 2022 à 13h30
    • Dimanche 7 août 2022 à 13h30
    • Dimanche 28 août 2022 à 13h30

    Le prix est de 3€ par adulte, gratuit pour les membres Natagora.

    Lieu de rendez-vous : Maison de la Montagne Saint-Pierre – Place du Roi Albert à 4600 Lanaye.

    L’inscription préalable auprès du Service Environnement est obligatoire, le nombre de participants étant limité, nous vous conseillons de réserver rapidement par téléphone :

    04 374 84 93 – Les jours ouvrables de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 16h00.

    (Communiqué)

  • Visé: l'île en fête

     

    A6FD186A-097A-4B44-A912-081A9C071F30.jpeg

     

    L’île en Fête 

    Une organisation du Lions Club de Visé-Meuse 

    Le week-end des 28 et 29 mai 

     

    Les inondations de juillet 2021 laissent encore des plaies béantes pour nombre d'habitants de nos vallées. Dans le but d’aider des familles qui sont toujours dans le besoin, ainsi que l’Ancre Bleue avec son bateau « La Barquerolle » accessible aux PMR, 

    le Lions Club de Visé Meuse organise ces 28 et 29 mai  

    une grande Fête sur l’île Robinson à Visé. 

    Cette fête se veut ouverte à tous, petits et grands, familles, personnes moins valides, sportifs et autres….Des activités pour tous…. 

    Découverte des « Rollingchairs » 

    matériel pour handicapés sportifs, handbike, matériel pour ski alpin, ski nautique et aviron. 

    Avec le « Royal Centre Nautique Visétois » 

    initiation à l’aviron sur des ergomètres dont un adapté aux PMR 

    Avec « Fun for Kids »,  

    ouverture de Visé Plage, plaine de jeu pour les enfants (entrée 8,5€) 

    Mini golf,  

    parcours 18 trous (accès : 5€) 

    Navigation, 5€ par personne, départ toute les heures 

    pré inscription joseph.broers@outlook.com 

    sur « La Barquerolle », bateau pour PMR et accompagnants (10 personnes) 

    sur « Le Prince », mini croisière sur la Meuse (8 personnes) 

    Randonnée à Vélo  

    Le samedi 28 mai,  (participation de 4€ et une boisson offerte) 

    à 10h30, départ groupé ou après avec roadbook 

    Circuit de 20 km accessible aux handbike, autour de la Meuse avec traversée du bac(1€ par personne) à Eysden. 

    Balade pédestre  

    Le dimanche 29 mai,, départ à partir de 10h30 jusque 14h 

    Participation, 4€ avec quiz ludique et une boisson offerte au retour. 

    Circuit de 4 km en boucle accessible aux PMR 

    Parcours de 10 km, par le Trilogiport, la gravière Brock, le Hemlot et retour le long de la Meuse 

      

    Des chapiteaux abriteront un bar et de la petite restauration avec une animation musicale par COMBI VW DJ SURF 

    Horaires :  

    samedi 28 mai de 10h à 21h   

    le dimanche 29 mai de 11h à 19h