Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Circulation

  • Visé : mise à sens unique de la rue des Trois Rois.

    58A4519F-11B2-42CD-88EC-4AB9AD063D8B.gif

    Les riverains se plaignent, trop de véhicules passent dans cette rue, tant vers la plaine des sports que vers le club de tennis.

    Depuis le 1er juillet et jusqu'au 30 septembre, la Ville a donc décidé de mettre en place une phase test.

    La circulation est donc interdite depuis la rue de Berneau vers la rue de Mons, à l’exception des vélos. Cette solution a pour but de diminuer le flux de transit dans la rue, de garantir la mobilité et l’accès à « Ma Campagne » vers l’axe principal composé de la rue de Berneau et de la rue de la Fontaine et ce via deux sorties (rue de Mons et donc rue des Trois Rois) et deux entrées (rue de Mons et Allée du Hennen).

    L'accès à ces infrastructures sportives se fera donc via la rue de Mons ou par l'allée des Marguerites.

    (P. Neufcour)

  • Mesures prises concernant la circulation lors de la braderie

    CC893931-F572-4B97-8FFA-1117BDAF273A.jpeg

    Mesures d'interdiction de circulation et de stationnement pour le week-end du 18 et 19 juin 2022

    Du 16 au 19 juin, la braderie de Visé se déroulera au centre-ville en même temps que la  Fête de la Musique.

    Différentes mesures de police seront d'application au cours du week-end des 18 et 19 juin.

    La circulation des véhicules est interdite du samedi 18 juin 2022 à 06 heures au lundi 20 juin 2022 à 06h30 :

    • rue du Collège,
    • rue Haute,
    • rue Raskinroy,
    • place Reine Astrid entre l'avenue du Pont et la rue du Collège (tronçon Lehaen)
    • place Reine Astrid entre la rue du Collège et le rempart des Arbalétriers (tronçon mutuelle)
    • place Reine Astrid, entre l’avenue Albert Ier. et l’avenue du Pont (tronçon monument),
    • place Reine Astrid, entre la rue Saint Hadelin et l’avenue du Pont (Tartines et petits plats),
    • place Reine Astrid, entre la rue de la Trairie et l’avenue Albert Ier (tronçon poste),
    • place Reine Astrid entre l’avenue Albert Ier et la rue Saint Hadelin (tronçon Stulens),
    • place Reine Astrid, sur l’entièreté du parking,
    • avenue du Pont,
    • rue de la Chinstrée, depuis la rue du Collège jusqu’à l’entrée du parking
    • rue des Béguines entre la rue du Collège et l’entrée du parking du centre culturel,
    • rue des Récollets, entre la rue de la Chinstrée et l’Avenue du Pont,
    • avenue Albert Ier, entre la place Reine Astrid et la rue Porte de Mouland,(excepté accès parking)
    • rue des Remparts, entre l’entrée du garage sous-terrain et la rue du Collège

    Le stationnement des véhicules est interdit, des deux côtés de la chaussée, du samedi 18 juin 2022 à 06 heures au lundi 20 juin 2022 à 06h30,

    aux mêmes endroits précités ainsi que dans les rues suivantes :

    • avenue Maréchal Foch des deux côtés de la rue (+ cacher signalisation en place)
    • rue Porte de Mouland, sur les 3 premières places entre l'avenue général Bertrand et l'avenue Albert Ier,
    • rue Albert 1er, sur le tronçon entre la rue Porte de Mouland et la Place
    • rue Basse, à hauteur du n°20, sur 2 emplacements afin de créer une zone de croisement.
    • rue du Gollet, sur 3 places à proximité ducarrefour avec la rue G.Bertrand

    Le stationnement des véhicules est interdit du samedi 18 juin 2022 à 06h00 au dimanche 19 juin 2022 à 24h00 :

    • rue de Jupille, dans les aires de stationnement disposées de part et d'autre de la chaussée, à hauteur du parking (aires destinées à l'arrêt des bus).

    La circulation locale des véhicules est seule autorisée du samedi 18 juin 2022 à 06 heures au lundi 20 juin 2022 à 06h30 :

    • rempart des Arquebusiers
    • rempart des Arbalétriers
    • avenue des Combattants
    • rue de la Trairie
    • rue Saint-Hadelin (entre la rue des Déportés et la rue Dodémont)
    • rue Dodémont,
    • rue des Francs Arquebusiers,
    •  rue Tour l’Evêque,
      • rue des Béguines,
      • rue de la Chinstrée,
      • rue des Récollets, entre la rue du Perron et la rue de la Chinstrée,
      • rue Basse,
      • rue Porte de Souvré,
      • avenue Albert Ier, entre la rue du Gollet et la rue Porte de Mouland,
      • rue du Perron
      • rue des Remparts, entre le rempart des Arbalétriers et le parking sous-terrain
      • rue du 15 août 1914
      La circulation des véhicules est autorisée dans les deux sens du samedi 18 juin 2022 à 06 heures au lundi 20 juin 2022 à 06h30 :
      • rue des Récollets, entre la rue du Perron et la rue de la Chinstrée,
      • rue des Récollets, entre la rue de la Chinstrée et l’Avenue du Pont,
      • rue Basse,
      • rue Porte de Souvré.
      • rue des Béguines,
      • rue de la Chinstrée,
      • rue du Perron,
      • rue des Remparts (entre le Rempart des Arbalétriers et l’entrée du garage)
      • rue du 15 août 1914
      • avenue Albert 1er entre la rue Porte de Mouland et l’accès au parking
      Le sens interdit de circulation est inversé du samedi 18 juin 2022 à 06 heures au lundi 20 juin 2022 à 06h30 :
      • rue Dodémont
      La circulation des véhicules est seule autorisée dans le sens indiqué du samedi 18 juin 2022 à 06 heures au lundi 20 juin 2022 à 06h30 :
      • rue saint Hadelin, entre la rue Dodémont et la rue des Déportés, en direction de Mouland,
      • avenue Général Bertrand, entre la rue St Hadelin et la rue du Gollet, dans le sens de la montée,
      • rue des Aubépines, entre la rue St Hadelin et la rue du Gollet, dans le sens de la montée
      Le stationnement des véhicules est autorisé sur le Pont Roi Baudouin, du côté droit, dans le sens Devant-le-Pont vers Visé centre du samedi 18 juin 2022 à 06 heures au lundi 20 juin 2022 à 06h30.
      • rempart des Arbalétriers, sur deux places, entre la rue de 15 août 1914 et la rue des Remparts
    • Le stationnement est réservé aux personnes handicapées du samedi 18 juin 2022 à
    • 06 heures au lundi 20 juin 2022 à 06h30 :
    • rempart des Arbalétriers, sur deux places, entre la rue de 15 août 1914 et la rue des Remparts
    • (Comminiqué)
  • Chaos sur les routes liégeoises après un accident: la E40 fermée dès Battice (direct)

    8B3A1110-1F62-42FA-B98A-109BD4E8DDFA.jpeg

    Ce mercredi matin, vers 5 heures, un camion transportant de la paille, qui s’est retrouvé sur le flanc, a pris feu sur l’autoroute E40 à hauteur de Herstal, en direction de Bruxelles. La paille s’est rapidement enflammée, avec d’importantes dégagements de fumée. Le chauffeur a été blessé, mais ses jours ne sont pas en danger, a indiqué la police fédérale.

    Des images impressionnantes, comme vous pouvez le constater ici :

    15050B40-812A-4203-8174-053AAEA1D98D.png

    ©Steph Picture

    Depuis tôt ce matin, l’incident provoque d’importants embarras de circulation. A hauteur de Herstal, la chaussée a dû être fermée au niveau de la borne kilométrique 92.1. afin de permettre aux pompiers d’intervenir sur place. Ces derniers ont quitté les lieux peu avant 9 heures tandis que la protection civile, également présente, était toujours occupée à nettoyer la chaussée.

    6021D71B-93D3-478D-8336-12154649ED0D.png


    Faceboo

     

    ► Mis à jour : la chaussée est maintenant fermée à hauteur de l'échangeur de Battice (E42/A27)

    > les véhicules légers doivent emprunter la A27 vers Prum - Emprunter la sortie 7 'Theux', la N657 vers le centre de Theux, la N62 vers Sprimont, la N30 et ensuite l'accès 43 'Beaufays' de la A26/E25 direction Liège. Itinéraire interdit aux plus de 7,5 T

    > Pour les + de 7,5 T, la sortie 7 est interdite. Ils doivent sortir à la sortie 8 'Spa' et suivre les indications de la police présente sur l'itininéraire de déviation.

    Délestage en profondeur :

    Pour les usagers venant de Maastricht via la E25, il y a lieu de privilégier l'autoroute E314 (au nord de Maastricht) et la E313 via l'échangeur de Lummen et redescendre vers Liège.

    Pour les usagers venant de Aix, privilégier la A76 (au nord de Aix), la A79 vers Maastricht, la E314 et la E313 via l'échangeur de Lummen et redescendre vers Liège.

     

    Steph Pictures

     

    E669A254-4B41-4CF7-88AF-FFE302A3D8D0.png

    Steph Picture

    Cet accident a des répercussions un peu partout en périphérie liégeoise, jusqu’à Wandre, Beyne-Heusay et même jusqu’à Chaudfontaine.

    La police rappelle par ailleurs aux « curieux » qu’il est inutile de s’attarder sur place. Cette cause en effet des files encore plus importantes et même des accidents, pare-choc contre pare-choc, qui ralentissent encore plus la circulation. Les autorités conseillent fortement d’éviter les lieux.

    Selon les derniers renseignements obtenus, la situation ne semblerait pas prête de revenir à la normale, le revêtement de l'autoroute ayant été abîmé par la chaleur de l'incendie (P. Nf)

     

  • Stationnement à Visé : fini de reculer son disque !

    11F6A7BD-3588-49DC-9FDC-DE467B7902A6.jpeg

    A Visé, c’est un sujet de discussion récurrent : le parking et les fameuses « voitures-ventouses ». Comprenez : ces véhicules qui restent stationnés toute la journée dans la zone bleue, faisant fi de la durée maximum réglementaire d’une heure et demie. Un manque de civisme qui pourrait bientôt appartenir au passé, grâce aux nouveaux capteurs en cours d’installation dans la ville.

    Nouveau système de contrôle

    Nous vous le dévoilions en juin dernier : l’installation de capteurs intelligents était à l’étude à Visé, sur une proposition de l’Échevin du Commerce Ernur COLAK. Validé par le Conseil communal, ce projet est en train de passer au statut de réalité et il sera bientôt bien plus difficile de passer entre les mailles du filet pour outrepasser la durée de stationnement réglementaire en zone bleue.

    Car le contrôle sera digitalisé dès la fin juin. Le principe ? Des capteurs au sol sans fil (connectés via 4G/5G) dans la rue Haute, la rue du Collège et dans les cinq axes perpendiculaires à ces deux rues, soit 172 places équipées au total (sur les 454 que compte la zone bleue). Au bout d’une heure et demie de stationnement, le capteur enverra une notification à l’agent en service, afin qu’il se rende sur place pour contrôler… et verbaliser le cas échéant.

    7FC6F00B-3003-49BF-8F2C-1EFB1BFB914D.jpeg

     

    Changer son disque ? C’est fini !

    Il ne sera donc plus possible de venir reculer l’heure de son disque pour rester plus longtemps dans la zone bleue. Un signal fort pour plus de fluidité au cœur de la ville et inciter les visiteurs qui souhaitent rester plus longtemps à utiliser d’autres emplacements alentours (hors zone bleue) ou le nouveau parking Centre (situé avenue Albert 1er, dont la première heure est gratuite et les suivantes à prix modique).

    « Notre objectif est de de rendre l’expérience shopping plus agréable à Visé », explique Ernur COLAK. « Nous voulons faire en sorte que les parkings hors zone-bleue soient mieux utilisés. Notre cible, ce sont les voitures-ventouses. » Ce système fournira aussi des statistiques concernant les habitudes de stationnement, afin de mieux comprendre les habitudes des visiteurs.

    F6884775-1378-471E-AA15-2319AF66B36E.jpeg

    Une meilleure expérience visétoise

    Ce nouveau système, d’un montant total de 28 000€ HTVA (et 10 000€/an de gestion annuelle) est en cours d’installation. Mise en service prévue : le 20 juin. L’objectif de l’Échevin est précis : « Avoir toujours 10 à 15 places disponibles dans l’artère principale pour les achats rapides. Cela représenterait une meilleure expérience au quotidien pour les commerçants et pour leurs clients », argumente Ernur COLAK. Une application est également en cours de développement pour vérifier en temps réel, depuis son smartphone, quelles places sont disponibles. Et un site web reprenant tous les parkings visétois est en ligne : www.vise-parking.be

    (Source Visé Magazine)

  • A quoi ressemblera la "nouvelle" place Reine Astrid à Visé ?

    On entre dans la dernière ligne droite pour l’aménagement de la place Reine Astrid à Visé. Un dossier vieux de plus de dix ans ! Une enquête publique a eu lieu durant un mois fin 2020.

    L’échevin de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et des Grands Travaux, Xavier Malmendier, a présenté le projet à l’assemblée générale des commerçants visétois. Une cinquantaine de commerçants étaient présents.

    « Le dossier a été attribué fin avril dernier avec l’accord de tous les intervenants, à savoir la Région wallonne pour les voiries, Resa, la CILE, la SPGE pour l’égouttage, Proximus, VOO et la Ville de Visé qui est la coordinatrice du chantier. Le dossier est parti à la tutelle qui se prononcera au plus tard à la mi-juin », indique Xavier Malmendier.

     

    Une autre vue de la future place de Visé.
    Une autre vue de la future place de Visé. - D.R.

    Début des travaux à l’automne

    « Le chantier de 300 jours ouvrables devrait débuter à l’automne en plusieurs phases. J’ai insisté auprès des commerçants qui avaient de nombreuses craintes que la circulation serait maintenue pendant le chantier et que bien entendu les commerces resteront accessibles. À noter aussi que les commerçants désigneront un représentant qui participera aux réunions de chantier avec le responsable technique, Sergio Modica-Amore, chef du service technique de la Ville », détaille l’échevin.

    Pour rappel, il est prévu sur cette nouvelle place de Visé la plantation d’arbres, un grand banc, une zone de détente avec des gradins en bois et une fontaine d’eau sous un immense auvent en métal avec des miroirs (comme à Marseille). Une place plate avec des pierres bleues de différentes tailles pour créer un dessin de vague. Il y aura un éclairage LED spécifique et des pylônes d’éclairage intelligents avec des caméras, de la musique et du wifi.

    Un budget total qui avait été évalué à 4,320 millions € avec un subside de revitalisation urbaine de la Région wallonne de 687.000€ et un subside du PIC, plan d’investissement communal, de 794.000 €. « Il y a eu en décembre dernier une réévaluation du budget total qui est désormais de 5,540 millions d’euros dont une part communale de 2,230 millions d’euros +TVA. Chaque autre intervenant (Resa, SPGE…) paiera sa part », conclut Xavier Malmendier.

    Un article de Marc Gérardy pour La Meuse