Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Travaux

  • Visé : Stop béton entre en action suite à l'octroi d'un permis d'urbanisme

    517D9521-48E4-4F86-BC06-FACDAB2F7709.png

    Le projet de Lorette à Visé
     
    Urbanisme à Visé : Respect ZERO ! Stop Béton entre en action
     
    Choqué par l'octroi du permis pour quatre immeubles de 30 appartements à Lorette après de nombreux autres permis problématiques et face à de nouveaux projets au cœur de Visé tout aussi excessifs, Stop Béton Visé a décidé de passer à l'action.
    Ce matin, Stop Béton a distribué des centaines de feuillets d'information à l'entrée de la Salle des Arquebusiers où se déroulait l'apéritif annuel du MR et de la bourgmestre.
    Constatant dans ce texte que "Ce permis du Collège communal est accordé au mépris de l'opposition d'un grand nombre de riverains et d'habitants de la ville." et que "Le permis s'assied sur l'avis négatif très motivé du Fonctionnaire Délégué de la Région Wallonne et sur celui du SPW Mobilité et Infrastructures.", Stop Béton souligne que : "Cette absence de respect des habitants, des autorités wallonnes et des balises communales n'est qu'une illustration de la façon dont bourgmestre et échevins considèrent la population et les règles à suivre. Cela montre combien il est nécessaire pour les habitants de Visé de se mobiliser pour leur commune." Il relève aussi que "ce permis n’est malheureusement qu’un des exemples des décisions déjà prises par la bourgmestre et les échevins – ou en préparation - qui nuiront au cadre et à la qualité de vie des habitants, qui ignorent les prescriptions et objectifs adoptés en matière d’urbanisme et de logement, et qui souvent s’opposent aux avis négatifs du fonctionnaire délégué de la Région." Enfin un tableau présente cette profusion de projets qui représente un total de 206 logements, qui plus est, quasi uniquement des appartements de standing destinés à quelques privilégiés !
     
    Le Groupe Stop Béton Visé est une initiative citoyenne ayant pour objectif le maintien d’un cadre de vie cohérent, sain et agréable pour tous à Visé et en bord de Meuse. Stop Béton souhaite notamment rassembler et soutenir les habitants confrontés à des projets urbanistiques ou industriels excessifs, inappropriés ou polluants. Il les invite à le rejoindre.
     
    Un feuillet d'information sera déposé dans les boîtes aux lettres.
     
    (Communiqué)
     
     
  • Nouvelles mesures de circulation et de stationnement suite au chantier de la place Reine Astrid à Visé

    A6E8A0CC-8EAF-4A72-BD07-F03D06E18011.jpeg

    Photo G.J.
    Dans le cadre de la poursuite du chantier de rénovation complète de la place Reine Astrid à Visé, de nouvelles mesures de circulation et de stationnement entrent en vigueur jusqu’au 3 février. Respectez les signalisations et prenez vos dispositions.

    A Visé, le chantier de rénovation de la place Reine Astrid se poursuit. De nouvelles mesures temporaires de circulation et de stationnement viennent d’entrer en vigueur à partir de ce mardi à 17h jusqu’au 3 février prochain à 17h.

    La circulation et le stationnement des véhicules sont interdits dans le tronçon de la place Reine Astrid entre la rue de la Chinstrée et le Rempart des Arbalétriers, entre l’avenue du Pont et la rue Dodémont et entre l’avenue Albert 1er et la rue Saint-Hadelin. Circulation interdite également, tout comme le stationnement, rue Saint-Hadelin, entre la rue des Déportés et la place Reine Astrid et rue Dodémont entre la rue Saint-Hadelin et la rue Tour l’Évêque.

    Le stationnement des véhicules est aussi interdit rue du Gollet sur les emplacements à droite de la voirie, depuis le début de la rue au carrefour avec l’avenue Albert 1er jusqu’au ralentisseur en klinkers rouges et entre le n° 54 et le carrefour avec la rue Saint-Hadelin.

    La circulation est limitée en desserte locale et autorisée dans les deux sens rue Dodémont, entre la rue des Francs Arquebusiers et la rue Tour l’Évêque.

    Par ailleurs, la circulation est interdite aux véhicules de plus de 10 mètres de long, excepté les bus du TEC, rue Saint-Hadelin, depuis le carrefour avec la rue du Gollet jusqu’à la place.

    Enfin, le sens de circulation est inversé sur l’ensemble de la rue Chinstrée, entre la rue des Récollets et la rue du Collège, avec interdiction de sortir du parking des Tréteaux via cette rue.

    (Marc Gerardy pour La Meuse)

  • Put... de tram !

    Mauvaise nouvelle pour les automobilistes: le Pont Atlas fermé durant sept mois suite au chantier du tram à Liège

    CB264DF9-C7C2-4681-8186-2A38D6512449.jpeg

    Pour permettre la suite des travaux d’infrastructure du tram sur le pont Atlas, celui-ci sera fermé temporairement à la circulation automobile du lundi 9 janvier au lundi 31 juillet. Il restera cependant accessible pour les piétons et les cyclistes.

    Voilà une nouvelle qui risque de ne pas faire plaisir aux automobilistes devant emprunter le pont Atlas. Dès ce lundi 9 janvier, le pont sera fermé pendant six mois (soit jusqu’au 31 juillet) pour entamer la deuxième phase des travaux qui consiste à l’élargissement du pont du côté amont (du côté de Liège), la première phase d’élargissement du pont Atlas et de l’encorbellement côté aval (Herstal) étant terminée.

    Pour des raisons de sécurité, pour réduire le temps des travaux et permettre de conserver une gaine approvisionnant l’eau et l’électricité, le pont Atlas sera donc fermé temporairement à la circulation automobile durant ces travaux.

     

     

    En revanche, cette mesure conserve l’accès au pont Atlas pour les piétons et les cyclistes.

    Durant ces travaux, plusieurs déviations seront mises en place pour les automobilistes; en venant de Liège Centre, via le pont Kennedy ou le pont des Arches. En venant du quartier Saint-Léonard, via le pont Maghin et le pont de Bressoux. En venant de Coronmeuse, via le pont Marexhe et le pont Barrage de Monsin. (voir plans en annexe)

     

     

    À l’issue de ce chantier, le pont sera réouvert complètement, en double sens pour tous les usagers.

    Des travaux de voirie se poursuivent sur le quai Saint-Léonard et sur le quai de Coronmeuse à Liège

    En plus de la fermeture du pont Atlas, des travaux de voirie et de plateforme du tram se poursuivent sur le quai Saint-Léonard et le quai de Coronmeuse jusque fin mars 2023.

    Certaines zones de chantier entre la rue des Armuriers et la place des Déportés seront élargies temporairement, englobant la zone de stationnement afin de poser une nouvelle conduite de gaz et les multitubulaires.

    Les zones de chantier comprises entre la place des Déportés et la rue de la Câblerie restent situées côté habitation.

    Les zones de chantier comprises entre la rue de la Câblerie et la place de Coronmeuse restent situées côté Meuse. La déviation via la rue Saint-Léonard reste également d’actualité.

    Afin de faciliter les travaux du pont Atlas, une zone de stockage de matériel sera mise en place rue du Commandant Marchand.

     

    COM+2.3.3.6.5.+PLAN+TRAVAUX+QUAIS+SAINT-LEONARD+ET+CORONMEUSE+090123

    1A64C3CB-57CF-4D58-B14D-40B7B814BF09_4_5005_c.jpeg

    Par la rédaction de La Meuse
  • Depuis mercredi et jusqu'au 16 décembre, le carrefour situé en face du Carrefour Market sera fermé à la circulation

    EB8B00A1-CC33-46AB-A790-D388982FE2BA.jpeg

    Dans le cadre du chantier de rénovation de la place Reine Astrid à Visé, de nouvelles mesures entrent en vigueur ce mercredi et vendredi prochain. Le carrefour devant le Carrefour Market est fermé et le tronçon Lehaen-rue du Collège sera rouvert.

    Les travaux de rénovation de la place Reine Astrid à Visé se poursuivent. « Au regard des impondérables techniques et météorologiques, voici les adaptations au sujet de la mobilité au centre de Visé », indiquent les autorités.

    « Le but poursuivi est d’avoir un cheminement praticable avec de l’asphalte pour la période de fin d’année, tout en s’adaptant aux contraintes techniques. En complément des mesures actuellement en place, et sous réserve des conditions climatiques, ce vendredi 9 décembre, comme annoncé, le tronçon entre le café Lehaen et la rue du Collège sera rendu à la circulation. Dans un premier temps, la voie de circulation sera un empierrement. Une couche d’asphalte provisoire sera installée vers le 15 ou le 16 décembre. Cela engendre que la rue de la Chinstrée reste dans le sens de la rue des Récollets vers la rue du Collège », ajoutent-elles.

    « À partir de ce mercredi 7 décembre et jusqu’au vendredi 16 décembre, le carrefour devant le magasin Carrefour Market sera fermé à la circulation. La déviation via la rue des Combattants mise en place durant le mois de novembre sera à nouveau d’actualité. Les services de la TEC ne sont pas impactés car ils continuent à emprunter l’avenue des Combattants », conclut le communiqué.

    Déviations des bus rue de Berneau

    À la suite des travaux qui ont débuté rue de Berneau et du Viaduc, le TEC informe les utilisateurs que plusieurs déviations sont mises en place pour la ligne 139 en provenance de Fourons, Warsage et Bombaye en direction du centre de Visé.

    De plus, l’arrêt « Viaduc » est reporté à l’arrêt « Berneau Eglise » rue de Battice à hauteur du nº9 et les arrêts « Route de Mons », « Ferme des Trois Rois », « Rue Lieutenant Jacquemin », « Sacré-Cœur » et « Place Reine Astrid » sont reportés au terminus « Place des Déportés ».

    Les bus sont déviés uniquement vers Visé à partir de la rue de Fouron pour ceux qui viennent de Fouron, à partir de la rue des Fusillés pour ceux qui viennent de Warsage place et à partir de la rue de l’Eglise pour ceux qui viennent de Bombaye.

  • La rénovation de la N608 entre Visé et Berneau démarre ce 28 novembre

    DC203A54-F204-4FDF-A5D6-BE53604E6500.jpeg

    Attention si vous avez l’habitude de relier Dalhem à Visé en passant par la N608. Celle-ci sera, enfin, en travaux dès ce 28 novembre. Avec une circulation limitée à un seul sens. Le chantier doit s’achever l’été prochain

    Les ornières et les bosses de la N608, entre Visé et la rue de Battice à Dalhem, seront bientôt de l’histoire ancienne. Annoncée initialement ce 14 novembre, repoussée à ce 28 novembre, le SPW-Routes va en effet lancer la rénovation de la pire voirie de Dalhem. Régulièrement, et bien que la voirie ne lui appartienne pas, Dalhem doit y jeter des déchets de raclages pour reboucher quelque peu les trous qui jalonnent la Nationale. Alors dire que les autorités communales se réjouissent de voir ce chantier enfin débuter est un euphémisme. Un chantier qui devrait durer 130 jours ouvrables, hors intempéries, ce qui nous amène à l’été prochain.

    Durant les travaux, la circulation sera fortement impactée dans le sens Dalhem/Visé, puisqu’il sera impossible d’emprunter la voirie. Les ouvriers vont en effet travailler par demi-voirie ce qui va permettre de maintenir ouvert le sens de circulation Visé/Dalhem. Dans l’autre sens, des déviations seront mises en place via Mouland ou Dalhem et la rue de Visé. « Néanmoins, durant certaines phases du chantier, lorsqu’on refera le pont ou lors de la pose du tarmac, la route sera totalement fermée à la circulation », nous précise Arnaud Dewez, bourgmestre de Dalhem.

    Ce projet, inscrit dans le dernier plan infrastructures wallon, ne s’arrête pas à une simple rénovation de voirie. À elle s’ajoute en effet la création d’une piste cyclable à droite de la route lorsqu’on vient de Visé. Large de 2,2 à 2,5 m et souhaitée par Visé et Dalhem, elle va permettre aux piétons et cyclistes d’enfin relier les deux entités en toute sécurité, entre la station-service de la rue de Berneau et le pont de la Berwinne. Mieux, si on ajoute les aménagements réalisés voici quelques années sur la N608 mais à Warsage cette fois, ce sont 5 à 6 km de pistes qui s’offrent aux modes doux. En plus de la réhabilitation de la voirie, de la création de la piste cyclable et de la rénovation du pont, Dalhem va profiter des travaux pour refaire des trottoirs et réaménager la placette. Le montant des travaux est estimé à 2,1 millions d’euros hors TVA. 677.000 euros HTVA seront financés par Dalhem, 526.000 euros HTVA par Visé, 861.000 euros HTVA par le SPW et 34.000 euros HTVA par Proximus.