Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Visé-infos

  • Une usine pour produire des pellets est en projet à Hermalle-sous-Argenteau

    ECB7106B-2C85-4BD6-BD54-34411D9734A7.jpeg

    C’est là que pourrait s’installer cette usine de pellets. - Google

    Pellets Ardents, une société en construction, souhaite implanter une usine en bord de Canal Albert, à Hermalle-sous-Argenteau. Cette usine serait construite rue Al’Fosse, sur un terrain qui avait fait parler de lui voici quelque temps.

    Occupé par le transporteur Jost, ce dernier y avait entreposé des dizaines des remorques de camions, sans aucune autorisation. Plainte avait été déposée et l’entreprise avait été contrainte d’évacuer ces remorques.

    À l’époque, les autorités locales s’étaient émues de voir qu’un terrain industriel si bien situé ne servait qu’à stocker des remorques de camions. Il pourrait donc prochainement servir à autre chose, en l’occurrence produire des pellets industriels et de l’énergie.

     

    Serge Fillot.                                                           Serge Fillot. - L.H.

    C’est en tout cas la volonté de Pellets Ardents, qui va présenter la semaine prochaine à la population son avant-projet d’usine. Derrière cette nouvelle société et ce projet se cache IBV, Industrie du Bois Vielsalm & cie, une des plus grosses scieries du pays.

    « IBV est la propriétaire du terrain et elle nous a approchés voici quelques mois avec son projet, explique Serge Fillot, bourgmestre d’Oupeye. Je n’ai pas tous les détails. Comme la population, je dois attendre la réunion d’information de ce mercredi. J’ai cependant été rassuré sur certains points. Les bois qui arriveront là seront des bois de catégorie B. C’est-à-dire qu’ils sont non-traités et donc non-dangereux. Au niveau de l’activité, nous avons reçu des garanties que tout se passerait en intérieur, ce qui limiterait les nuisances sonores. On demande également que la voie d’eau soit privilégiée pour limiter le nombre de camions. Enfin, on a souhaité qu’on porte une attention particulière à l’intégration de l’usine dans le paysage. »

    Réunion d’information

    Son usine de cogénération en bois non-dangereux servirait à produire de l’électricité en brûlant les sous-produits du bois comme les écorces ou les découpes. Cette électricité serait utilisée en interne et le surplus renvoyé vers le réseau. Quant à la production de pellets, elle serait alimentée par les sciures et plaquettes provenant de la scierie de Vielsalm.

    Ce projet n’en est qu’à ses prémices. Ce 1er décembre à 19h, une réunion d’information doit ainsi se tenir au Château d’Oupeye. Elle aura pour objectif de présenter le projet et de lancer l’étude d’incidences. Ce n’est qu’une fois cette étude terminée que le projet définitif, et modifié suivant les éventuelles remarques, pourra faire l’objet d’une demande de permis unique.

    En raison des mesures sanitaires et des contingences dans le cadre du COVID-19, l’inscription préalable est souhaitée, par courriel à l’adresse contact@com-une.be. Notons que la commune n’aura qu’un avis à rendre sur ce dossier. C’est en effet la Région wallonne qui délivrera le permis. (Source : La Meuse)

  • Saint Nicolas était à Visé cet après-midi pour récompenser ses petits amis

    fullsizeoutput_170dc.jpeg

    © Adrien Angé.

    Les membres du "Saint Nicolas Fan Club" était venus en nombre pour serrer la main de leur idole. 

    Après avoir déambulé dans les rues de la cité de l'Oie, Saint Nicolas a accédé aux demandes de l'association du commerce Visétois. 

    DSC_8034.JPG

    © P. Neufcour

    Dans l'entrée, de la salle de la Renaissance où un trône avait été installé, il a reçu et gâté les centaines d'enfants qui se pressaient, qui pour lui passer commande, qui pour émettre ses souhaits ou encore le remercier de son passage. Le trottoir des rues Haute et du Collège étaient bondés. Tout ce petit monde espérait avoir accès au trône du grand Saint pour pouvoir lui parler quelques instants. 

    Chacun a été récompensé par un sac contenant diverses friandises, fruits, bonbons, bons de réduction... valables dans les divers établissements visétois participants. Accompagné de notre "apprenti" nous ne pouvions laisser échapper l'occasion de prendre quelques clichés.

    DSC_8033.JPG

    © P Neufcour

    Le travail avant tout.

    Une fois les prises de vues terminées et les images mises en boîtes, Adrien (7 ans) a pu lui aussi approcher le patron des enfants sages et lui faire part de ses souhaits à l'occasion de la grande fête qui s'approche à grands pas.

    fullsizeoutput_170f9.jpeg

    © Adrien Angé

    fullsizeoutput_170fb.jpeg© A.Angé

  • RÉOUVERTURE DE L’EURO SPACE CENTER UN AN APRÈS...

    F336A6C0-709D-4604-9DE3-DE1D62330CD1.jpeg

    2021 est l’année d’un double anniversaire pour l’Euro Space Center. Le seul parc à thème dédié à l’espace d’Europe souffle cette année ses 30 bougies et fête le premier anniversaire de sa réouverture. Après un investissement de 13 millions d’Euro et un an de travaux, l’Euro Space Center a en effet fait peau neuve. Outre de nouvelles attractions permettant une plus grande immersion dans l’univers du spatial grâce à une scénographie complètement revue, le centre inclut deux restaurants, 240 lits, un planétarium, des laboratoires, etc. Les nouvelles attractions, telles que le Free Fall Slide, le Space Rotor ou encore un tout nouveau village martien raviront les petits et les grands, que ce soit pour un stage, une classe de l’espace ou une visite en famille ou entre amis. Explications.2021, l’été des succèsUn an après sa réouverture et malgré un contexte sanitaire difficile, l’Euro Space Center se porte bien ! A ce jour, en 2021, l’Euro Space Center a accueilli des élèves pour des classes de l’espace totalisant plus de 17.000 jours de stage. Juillet et août ont été bien remplis avec pas moins de 1000 stagiaires qui ont profité des congés scolaires pour renforcer leurs connaissances dans un des 13 stages, allant de l’astronomie à la construction de fusées. Les stagiaires apprécient d’ailleurs visiblement nos propositions, les réservations de stages pour l’année 2022 étant très nombreuses. 
         
    L’été a également vu défiler plus de 30.000 visiteurs qui, en famille ou entre amis, sont venus toucher du doigt les confins de l’univers… succès qui ne s’est pas démenti à l’automne avec une semaine de la Toussaint qui affichait, elle aussi, complet avec près de 3.000 visiteurs.Par ailleurs, un nouveau système d’eticketing permet aux visiteurs de réserver leurs places en fonction de la date qui les arrange. Ce système de réservation garantit à la fois la qualité du service et permet de réserver un accueil idéal à tous les visiteurs. Le parc à thème éducatif affiche complet plusieurs semaines à l’avance, et depuis sa réouverture, l’Euro Space Center aura accueilli pas moins de 65.000 visiteurs venus donner corps à leurs rêves d’aventure spatiale.Le Père Noël à l’Euro Space Center, une première !Continuant sur sa lancée festive, et après la venue de Saint-Nicolas (les weekends des 28 et 29 novembre et des 4 et 5 décembre), l’Euro Space Center se réjouit d’accueillir un autre invité de marque. En effet, pour le weekend des 18 et 19 décembre, c’est le Père Noël qui pose son traineau à Transinne et accueillera les petits et grands astronautes en herbe et qui sait, leur prodiguera quelques conseils de navigation pour leur engin volant.Cette année, l’Euro Space Center met les petits plats dans les grands … cette année, pour les fêtes, le centre vous offre une ambiance de Noël galactique avec une sélection de délicatesses de saison, une décoration qui sent bon les sapins et un bon vin chaud pour compléter une ambiance de Noël qui, pour la première fois en 30 ans vous permettra de vivre la magie de Noël sur orbite.CONTACT PRESSEMuriel GILBERTDirectrice MarComMuriel.Gilbert@eurospacecenter.be
  • Gardes médicales pour la Basse-Meuse et la vallée du Geer les 27 et 28 novembre 2021

    images.jpegMédecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19h00 à 08h00 : un seul numéro : 04/379.09.00. 

    Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention :  un poste de garde médicale est ouvert les week-ends et jours fériés de 08 hr à 20 hr rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste. 

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h : www.pharmacie.be ou www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

    - le samedi 27 novembre 2021 : Pharmacie BOVY-NEYBUCH, rue  Haute Saive 7 à Saive

    Tél : 04/362.14.53

                                                                                                            

    - le dimanche  28 novembre 2021 : Pharmacie MATHY, rue des Récollets 27 à Visé

    Tél : 04/379.11.54

                                                               

  • La société wallonne EUROFIT est le premier exportateur belge de produits agro-alimentaires dans les Emirats

    6F2AD8DD-50EC-433F-86BC-C29C2AA6554B.jpeg

    La société wallonne EUROFIT est le premier exportateur belge de produits agro-alimentaires dans les Emirats

    Elle développe aussi un nouveau lait chocolaté avec la société GALLER.

    La société liégeoise EUROFIT est spécialisée dans la production et la commercialisation des produits laitiers depuis près de 20 ans ; elle travaille avec la plupart des grandes enseignes belges, allemandes et françaises.  « Depuis quelques années, nous avons diversifié nos opérations et nous nous sommes attaqués à la grande exportation en nous développant en Chine et au Moyen-Orient » explique Julien Blaise, administrateur de la société. C’est dans ce cadre que EUROFIT vient de participer à la mission économique à Dubaï lors de la  récente semaine  Wallonie-Bruxelles.  « Une mission, emmenée par les ministres-présidents JEHOLET et DI RUPO, qui s’est conclue très positivement puisque nous y avons signé un contrat important avec la société Al Rawabi, reprend Julien Baise. Le contrat porte sur la livraison de 4,2 millions de litres de lait UHT aux Emirats Arabes Unis ». EUROFIT devient ainsi, avec ce marché,  le plus gros exportateur belge de produits agro-alimentaires dans les Emirats.

    C’est un contrat renouvelable  qui appelle aussi de nouveaux développements. « Nous avons en effet présenté, en première mondiale à Dubai, un lait chocolaté développé avec le chocolatier Galler et livré dans un emballage novateur et totalement recyclable. L’accueil du nouveau produit a été très prometteur ».

     

    Contacts : Julien BLAISE 04/230.57.50