Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Civisme

  • Voici toutes les nouvelles mesures annoncées par le Comité de concertation

    2CA85840-7286-440E-97FB-BF33998E2FEE.jpeg

    Le Comité de concertation s’est réuni ce vendredi 27 novembre pour réévaluer les mesures de confinement qui sont en place depuis plusieurs semaines pour lutter contre la propagation du coronavirus en Belgique.

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que nos responsables politiques se sont montrés prudents, alors que de nombreuses personnes espéraient un allégement des mesures. Si certains secteurs auront prochainement plus de libertés, plusieurs d’entre eux devront attendre de longues semaines avant d’entrevoir la fin du tunnel. « Il faut continuer à se protéger, surtout à l’approche de l’hiver », à d’ailleurs lâché le Premier ministre.

    Pour le ministre de la Santé, on sortira de l’oeil du cyclone si on arrive à maximum 800 nouveaux cas par jour et maximum 75 hospitalisations par jour et les autres indicateurs devront être favorables. À ce moment-là, on pourra imaginer un assouplissement.

    Voici, en résumé, les principales décisions qui ont donc été prises et les dates clés à retenir.

    Magasins (1er décembre)

    Comme attendu, les commerces dits « non-essentiels » pourront rouvrir dès la semaine prochaine, et plus précisément le 1er décembre « de façon responsable ». Mais sous strictes conditions. « Il n’y aura pas de fun shopping », a précisé Alexander De Croo. Il faudra faire ses courses seul (sauf si on accompagne une personne à mobilité réduite), durant un court laps de temps et il pourra y avoir maximum un client par 10 mètres carrés.

    L’accès aux rues commerçantes et aux centres commerciaux doit être géré par les autorités communales.

    Métiers de contacts

    Les métiers de contacts (coiffeurs, esthéticiennes, salon de massage et tatouages…) restent fermés.

    Musées et piscines

    Les musées et les piscines peuvent rouvrir dès la semaine prochaine (mais pas les centres aquatiques)

    Culture et sport

    Les secteurs culturels et sportifs (sauf les piscines et musées) restent à l’arrêt. Sur base des protocles, ces secteurs pourront être relancés si le contexte le permet. Ils doivent donc se préparer. Mais aucune date n’est évoquée.

    Noël (24 et 25 décembre)

    Le Comité de concertation a fait une exception pour le réveillon de Noël (le 24 au soir et le 25). Les personnes isolées pourront inviter leurs deux contacts rapprochés ensemble, ce qui n’est pas permis en temps normal. Rien ne change pour les familles qui ne peuvent recevoir qu’une seule personne. « Si aujourd’hui vous êtes déçus, je vous comprends. J’aurais aussi voulu fêter Noël avec ma famille, mais cette année, ce ne sera pas possible », a expliqué Alexander De Croo. « Il ne faut pas gâcher en quatre jours ce que nous avons fait ces dernières semaines ».

    Pour les rassemblements extérieurs, la règle de quatre reste d’application. Le couvre-feu fédéral entre minuit et 5h reste d’application. « Le couvre-feu du coté wallon est de 22h à 6h et il le restera », a précisé Elio Di Rupo. « La décision actuelle vaut jusqu'à la mi-décembre. Il faudra réévaluer la situation. Si nous décidons de maintenir le couvre-feu à 22h, je pense qu'on peut, le 24 et le 25, faire un couvre-feu de minuit à 5h mais je dois encore en parler au sein de mon gouvernement ».

    Il reste, quoi qu’il arrive, interdit de se rassembler. La vente et l’utilisation de feu d’artifice sont interdits.

    Horeca (15 janvier)

    À l’heure actuelle, le secteur de l’horeca reste fermé jusqu’au 15 janvier. Une évaluation aura lieu au début de l’année.

    Contrôles aux frontières et voyages à l’étranger

    Par ailleurs, Alexander De Croo a rappelé qu’il déconseillait fortement les vacances aux skis. Il y aura des contrôles aux frontières ! Pour vérifier si les personnes qui reviennent de l’étranger ont bien rempli leur formulaire et si elles respectent les mesures de quarantaine et d’isolement.

    Selon le Premier ministre, le vrai déconfinement n’aura lieu qu’à la moitié du mois de janvier.

    (Source Sudpresse)

  • Coronavirus: voici toutes les nouvelles mesures adoptées en Wallonie!

    En fin de journée, nous vous informions qu’Elio Di Rupo devait annoncer la mise en place d’un couvre-feu de 22h à 6h du matin.

    Voici ce qui a été décidé par les Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ce vendredi.

    Elio Di Rupo a annoncé ce vendredi « des mesures fortes pour la Wallonie » :

     

    Extension du couvre-feu

    En termes de couvre-feu tout d’abord, le Gouvernement de Wallonie a confié aux Gouverneurs des cinq provinces la mission d’établir le couvre-feu de 22h à 6h du matin, jusqu’au 19 novembre. Ce couvre-feu n’est pas applicable en cas de déplacement essentiel ou professionnel.

    Courses à deux maximum

    Le Gouvernement invite également à limiter à deux les personnes qui font les courses, indépendamment des moins de 12 ans.

    Télétravail obligatoire

    En ce qui concerne le télétravail, le Gouvernement demande de faire en sorte qu’il soit « appliqué strictement jusqu’au 19 novembre ». Si les travailleurs ne peuvent exercer leurs activités par télétravail, les employeurs doivent faire en sorte que les mesures sanitaires soient effectives et contrôlées. Des contrôles seront effectués sur les lieux de travail.

    Hôpitaux, maisons de soins : appel à l’aide et visites limitées

    En ce qui concerne les hôpitaux, maisons de repos et de soins… le Gouvernement lance un appel aux infirmières et infirmiers à domicile, mais aussi aux étudiants en infirmerie et en médecine pour venir en aide et « épauler celles et ceux qui œuvrent sans relâche auprès de malades et de personnes qui ont besoin d’assistance ».

    Les visites au sein de maisons de repos et de soins sont limitées à un maximum d’un visiteur par résident, toujours le même pendant 15 jours. Les visites auront lieu dans un espace dédié à cet effet. Le port du masque y sera obligatoire pour les visiteurs et les résidents. Une hygiène des mains méticuleuse devra également y être respectée ainsi que la distance d’un mètre et demi et l’aération des locaux.

    Tous les cours en présentiel suspendus

    Concernant l’enseignement supérieur, la décision de suspendre, y compris pour les bac1 et jusqu’au 19 novembre, tous les cours en présentiel, est appliquée !

    Le sport suspendu pour les plus de 12 ans

    En ce qui concerne le sport, les compétitions sportives peuvent avoir lieu jusqu’à 12 ans, mais pour le reste, elles sont suspendues, y compris les entraînements ! La pratique du sport en salle est interdite.

    Toutes ces nouvelles mesures entreront en application dès le samedi 24 octobre au soir !

     

     
  • Ville de Visé : trois ateliers "zéro déchets"

    469E2E8F-5CA7-48B5-A3AE-95DC8DF45EBD.jpeg

    • Date: Le jeudi 22 octobre 2020

    • Thème: « Cuisine Zéro….»

    Avez-vous déjà imaginé: des épluchures pour l'apéro ? Ou vos restes de feuilles en entrée?… Réalisons ensemble un dîner parfait avec une cuisine zéro déchet.

    • Durée : 3h de 19h à 22h
    • Public : 10 adultes maximum par atelier
    • Lieu : rue de Mons 11, 4600 Visé

    ________________________________________

    • Date: Le mardi 17 novembre 2020

    • Thème: « Cadeaux Zéro Déchet à faire soi-même. Bientôt les fêtes ! »

    Et si cette année, on offrait des petits plaisirs simples, beaux et riches de sens sans dépenser des sommes folles ?

    • Durée : 3h de 19h à 22h
    • Public : 10 adultes maximum par atelier
    • Lieu : rue de Mons 11, 4600 Visé

    ______________________________________

    • Date: Le jeudi 10 décembre 2020

    • Thème: « Pas de gâchis, pas de gaspi, le pain au menu ! »

    Ne jetez plus votre pain sec ! Cuisinez-le ! Réalisons plein de délicieuses recettes pour «recycler» le pain !

    • Durée : 3h de 19h à 22h
    • Public : 10 adultes maximum par atelier
    • Lieu : rue de Mons 11, 4600 Visé
    • Prix : Gratuit

     

     

    Inscriptions auprès du Service Environnement, par téléphone au 04/3748493, attention places limitées !!

     

     

    Francis THEUNISSEN

    Echevin des travaux et des Plantations

     

     

       Xavier MALMENDIER
       Echevin de l’urbanisme et

       de l’Environnement

     

     

     

  • Deux cérémonies en une ce 12 septembre 2020

    0A57A47C-94F3-42AC-AD41-8F0CAF53B49A.jpeg

    Les plus anciens se souviennent du lundi 12 SEPTEMBRE 1944 où les troupes allemandes furent boutées de Visé par des soldats de la 30 division américaine – une stèle a été placée face à la Collègiale , qui continuèrent par après à libérer le sud de la province du Limbourg hollandais. Ce même jour, deux visétois furent tués par des snipers allemands , le résistant visétois Flohimont et le soldat de la brigade Piron Debefve Mais cette année à cause du Covid 19, une autre cérémonie fut reportée à cette date du 12 septembre, la présentation du drapeau restauré de l’association des ex.civils déportés et prisonniers visétois qui au nombre de 631 le 16 août 1914 furent déportés dans des camps près de Hanovre en Allemande. Précédé par l’harmonie de M.Colin, les autorités, les anciens combattants, l’amicale des Paras- Commandos et des invités partirent du monument des Déportés Ici, la-bas ou ailleurs placé des déportés pour arriver à Souvré puis face à la collégiale et enfin terminer dans la salle des Tréteaux ou fut présenté le drapeau de 1920 restauré par les bons soins du musée de Visé et grâce à une cinquantaine de donateurs.

     

    BON SUCCES POUR LES JOURNEES DU PATRIMOINE A ARGENTEAU

    D510F259-0240-4A42-8A42-3902ECF43CCD.jpeg

    Deux activités étaient prévues : les Rendez-Vous de Richelle avaient mis les petits plats dans les grands en optant pour une visite libre de 6 attractions le dimanche : le parc du château d’Argenteau avec son magnifique Cèdre bicentenaire l’ouverture de la chapelle Notre-Dame aux bois bénits de Wixhou, le champignon voisin, la grange de Wixhou, le domaine de la Julienne et les arbres remarquables du domaine. De 10 h à 17 H. , le dimanche 13 septembre 2020, plus de 500 visiteurs furent accueillis par une vingtaine de bénévoles de l’association richelloise, présidée par Thierry Gathon. Chapeau

    Vu le virus pernicieux du Covid 19, les inscriptions se faisaient par internet avec 20 personnes par quart d’heure entre 10 h. et 17 h., le tracing étant de rigueur et les personnes devant porter le masque.

    Même règle pour l’autre activité nocturne organisée par la Société Archéo-Historique de Visé et de sa région. Mais là deux balades les deux soirs ne pouvaient accueillir que 20 participants. Trois animateurs Lucy Lensen, Régis Beuken ,et Jean-Pierre Lensen.Ici 8 stations scandaient la balade où les arbres (Chêne, Hêtre, Séquoia, Chataigniers, Frêne, Cédre) racontaient la vie de quelques personnalités.

    On sait déjà que les 33e journées du patrimoine en 2021 auront aussi comme thème la Nature.

    A parler des activités du musée régional, signalons les 4 prochaines activités : l’architecture protestante le lundi 28 septembre à 20 h. dans la petite salle des Tréteaux , l’ouverture libre du musée le premier dimanche 4 octobre de 14 h. à 17 h. (même si le musée est ouvert depuis le 1er juillet du mardi au vendredi de 14 h. à 16 h.), le vendredi 16 octobre à 20 h., la personnalité de Napoléon III dans la même petite salle et enfin la visite du Remember Museum de Thimister le dimanche 25 octobre à 15 h. Réservation souhaitée et recommandée au 043748563 ou sur info@mahvi.be

  • Les anciens gendarmes morts au combat ne sont pas oubliés

    DSC_7003.JPG

    Le 4 août 1914, l'Allemagne (une fois de plus et ce ne sera pas la dernière) envahit la Belgique. Vers 11h00, le cavalier Fonck est abattu à Thimister. Ce sera la première victime belge du Conflit.

    DSC_7005.JPG

    Les gendarmes de la brigade de Gemmenich sont témoins du rassemblement et du passage de nombreux militaires de l'armée ennemie. A six, armés d'une carabine à un coup et à vélo, ils décident de tenter de suivre l'ennemi pour obtenir et pouvoir communiquer des renseignements.

    DSC_7007.JPG

    Les gendarmes Bouko, Thill, Noerdinger, Pfeiffer, Boulanger et Gustin arrivent à Visé venant de Mouland. Vers 12h30, à hauteur du collège Saint-Hadelin, ils se retrouvent en présence d'un ennemi très supérieur en nombre et doté d'un armement puissant.

    DSC_7011.JPG

    Pris sous le feu des Allemands, nos six gendarmes résistent héroïquement. Pensez donc, ils sont à 1 contre 100 Très vite les Maréchaux des logis de première classe Auguste Thill (51 ans) et Jean-Pierre Bouko (31 ans) sont abattus. Leurs quatre collègues seront blessés à des degrés divers. Les deux premiers gendarmes belges sont tombés face à l'ennemi.

    DSC_7013.JPG

    Ce 1er août 2020, comme toutes les années, un hommage leur a été rendu. Une mini délégation (Covid-oblige) de 4 anciens de la Gendarmerie, représentant l'ASBL Anciens Gendarmes Belges, l'ex Caisse d'entraide de la Gendarmerie ainsi qu'un délégué de la Compagnie Royale des Anciens Arquebusiers de Visé se sont réunis face à la stèle commémorative dressée conte le mur de la poste Place Reine Astrid et une gerbe a été déposée au pied du monument.

    DSC_7014.JPGTexte et photos © Pierre Neufcour