Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Theâtre

  • La culture à Visé : les prochaines activités aux Tréteaux

     

  • La salle des Tréteaux présente : Numéro complémentaire

    EC5D9CFA-5A9E-43B5-AD81-1DABBC837803.jpeg

    Une organisation de l’asbl Les Émois Rires

    Les Leblanc : Bernard, dit Nanard, et sa femme Bernadette, dite Nadette, Français moyens heureux, ont une fille, 20 ans, fan de Jean-Edouard Bernel, spécialiste des têtes couronnées. Incroyable ! Vingt-cinq millions d’euros, la super cagnotte du LOTO, leur tombe sur la tête ! Ils peuvent tout s’offrir… sauf le rêve de leur fille : devenir princesse. La solution : kidnapper Bernel, lui seul pourra transformer leur fille. Le prince du petit écran va installer la télé-réalité à domicile pour changer ces Leblanc plutôt sympas en un trio d’arrivistes snobinards et puants.

    Prix des places : 12€
    Infos et réservations: 0473/ 26 45 98

     

    Agenda

    jeudi 31/03/2022 à 20h00

     

    vendredi 1/04/2022 à 20h00

     

    samedi 2/04/2022 à 20h00
  • Du Rire à Visé : Une organisation du Lions Club de Visé-Meuse

    FE768992-D2B4-43C6-B044-17E3799CA7AE_1_201_a.jpeg

    Du Rire à Visé Une organisation du Lions Club de Visé-Meuse Le mercredi 27 avril à 20h , le Théâtre Arlequin présente la comédie «Comme s’il en pleuvait» de quoi se déconnecter des soucis quotidiens à la salle des Tréteaux .

    Le Lions Club Visé-Meuse, actif dans l’entité  depuis 1987, propose cette soirée au profit des sinistrés de notre Région. Le Théâtre Arlequin devenu Compagnie Royale a fêté en 2016 ses soixante ans de présence culturelle ininterrompue à Liège, et présente sa dernière création à Visé. « Comme s’il en pleuvait » est une comédie où le rire dont nous avons tant besoin, surgit du début à la fin. « Rien ne m’amuse tant que de voir des spectateurs étonnés par une situation qui les dépasse. » écrit l’auteur, Sébastien Thiéry.

    Cette comédie a été jouée à Paris au Théâtre Edouard VII en 2014 par Pierre Arditi et Evelyne Buyle. Son succès a été amplement souligné par la presse. Le Temps écrit : « Féroce, jubilatoire, irrésistible ». L’Express affirme : « De vrais bons moments » France Culture conclut : « On rit beaucoup." Un vaudeville moderne avec du rythme, une bonne intrigue, du suspense et d’excellents dialogues…..un moment de détente….. Venez applaudir ces comédiens !! L’occasion de faire sauter les verrous des tristesses tout en soutenant les œuvres du Lions Club Visé-Meuse.

    Réservations :

    • via la billetterie en ligne www.les-treteaux.be

    • au Centre Culturel de Visé, rue du Collège 31 tel 04 374 85 52

    Renseignements : V. Mols valere.mols@newreal.be 04 379 30 74

    Prix des places : 25€ la place et une consommation offerte en fin de spectacle avec les comédiens.

                                40€, place privilégiée VIP, accueil personnalisé dès 19h, champagne et parisiennes garnies ainsi qu’une consommation avec les acteurs à la fin du spectacle. 

  • 22e EDITION DU FESTIVAL DU THEATRE WALLON MARCELLE MARTIN CE PROCHAIN WEEK-END

    27D2562F-CB8E-4CBB-8842-AEC22AAED363.jpeg

    Photo d'illustration

    Qui êtes-vous Marcelle Martin ?. Nous empruntons ces premiers renseignements dans un numéro de la collection du musée régional de Visé, les Rendez-Vous de l’Histoire n°33, sorti pour les 10 ans du festival et riche de 60 pages.

    Marcelle est né à Liège le 12 janvier 1926 (l’année des grandes inondations) ; Dès 10 ans, elle s’implique dans la vie culturelle liégeoise et entre au conservatoire de Liège en 1942 ; Elle joue dans plusieurs dramatiques. Son métier sera pendant 37 ans d’être téléphoniste au palais de Justice de Liège. Avec son époux Louis Schiepers, elle s’installe en 1950 rue Basse-Hermalle à Visé. Sa première pièce sera jouée en 1961, Li 6800. Ses deux théâtres liégeois préférés sont Le Trianon et le Trocadéro et elle y présentera pendant 20 ans ses 12 pièces. Elle sera aussi chanteuse et poétesse, notamment pour sa chère gilde, les Anciens Arquebusiers de Visé. Elle nous quitte le 28 juillet 1995. Le premier festival se tiendra dès le 28 janvier 2000 avec une suite de trois de ses pièces. A noter lors du 10e festival en 2009, une évocation de sa vie et de son œuvre. Emouvant.

    Les habitués le savent, et ils sont nombreux, car à force d’avoir participé à la plupart des festivals, on peut considérer que bon nombre des spectateurs sont des passionnés et des connaisseurs de la langue wallonne liégeoise. Au départ, ce festival que la poétesse visétoise avait décrit dans son testament se voulait récompenser des auteurs de dramatiques wallonnes. Les auteurs qui auraient été récompensés ainsi verraient leurs œuvres inédites jouées l’année suivante. Mais ce système qui voulait réactiver la création ne dura que quelques saisons, faute de qualité. Et depuis, grâce à l’aide de son époux (+) et surtout du cherattois François Munten, le festival put se tenir avec 3 pièces, vendredi et samedi soir et surtout l’ opérette ou la comédie chantée du dimanche après-midi. Pendant de nombreuses années, le festival se tint le dernier week-end de janvier avant d’être avancé une semaine avant. Ce fut l’ancienne salle des Tréteaux qui servit pendant une quinzaine de festivals et pendant les travaux de la nouvelle salle, la salle de la Renaissance accueillit ces pièces. Les troupes furent des plus variées, provenant de toute la province de Liège. Ce fut un soutien sans faille de la Province de Liège, des différentes gouverneurs de province et des députés provinciaux chargés de la culture, des bourgmestres de Visé (Marcel Neven puis Viviane Dessart), des échevins de la Culture, (Xavier Malmendier, Stéphane Kariger, Viviane Dessart et Mathieu Ulrici). Le personnel de l’échevinat de la culture y apporte aussi un appui indéfectible (Sans être exhaustifs, citons Etienne, Dany l’auteur des magnifiques couvertures, France, Henri, Jean-Pierre, Sabine, Danielle, Grazia, Lucienne, sa fille, Léon, Nazmir, Laetitia, Caroline, Daniel, Jérémy, …….).

    Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à réserver auprès de l’échevinat de la Culture pour ces deux soirées du vendredi 21 et samedi 22 janvier ainsi que la comédie du dimanche après-midi 23 janvier . (Tel 043748550 ou à l’échevinat de la culture (culture@vise.be) ou sur le site internet des Tréteaux.

    J.P.Lensen

  • À la salle des Tréteaux de Visé : Yalta de Vladimir Volkov