Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Faits divers

  • Visé : le magasin VOO braqué cet avant-midi

  • Un Visétois impliqué dans l’émeute de Visé a été déféré au Parquet de Liège

     

    Un Visétois impliqué dans l’émeute de Visé a été déféré au parquet de Liège
    © P.Neufcour

    Tout au long du week-end, le quartier de la Wade à Visé était en fête. Une fête rapidement entachée par des trouble-fête la nuit de vendredi à samedi. En effet, la police locale a été prise à partie par une cinquantaine de jeunes, âgés de 17 à 31 ans, alors qu’elle intervenait pour mettre fin à une bagarre dans l’allée de France.

    Les policiers, encerclés par les protagonistes, ont dû faire appel à des renforts pour se sortir de cette situation. Durant l’affrontement, la foule a jeté en direction des policiers des pierres, des cailloux et même des barrières. Aucun policier n’a été blessé, mais cinq véhicules ont été abîmés.

    C57004B5-4D54-4ED6-AAC0-5B5E3155887D.jpeg

    © P. Neufcour

    Au final, plusieurs personnes ont été interpellées, mais une majorité a été relâchée par manque d’éléments. Seul l’un d’eux, un trentenaire originaire de Visé a été déféré dimanche au parquet de Liège. Le paquet a souligné qu’il avait été prouvé que cet individu avait lancé des objets en direction des forces de l’ordre. Il fera prochainement l’objet d’une citation accélérée.

  • Il suspecte un ami de lui avoir volé une montre et le poignarde à Cheratte

    3EF2E257-A70B-4ACD-9858-A5AAE82F8502.jpeg


    Photo prétexte. - D.R

    Jeudi soir, un individu né en 1955 a été privé de liberté entre Visé et Cheratte, après avoir donné des coups de couteau à l’un de ses amis.

    En effet, le suspect et la victime se connaissent. La victime se rend d’ailleurs régulièrement au domicile de l’auteur des coups pour boire un café, mais ce jeudi, une altercation a éclaté entre les deux hommes.

    Le conflit qui a mené à cette violente altercation fait référence à des faits en vol. Le suspect reprochait effectivement à la victime d’avoir volé une montre à son domicile. Jeudi, il convoque donc la victime et lui propose de venir chez lui pour s’expliquer. Mais lorsque la victime sort de chez elle, elle tombe nez à nez avec l’auteur. Une altercation éclate et le suspect lui donne plusieurs coups et lui assène au moins un coup de couteau.

    Rapidement, le suspect a été interpellé. Lors de son audition, il a indiqué avoir également reçu des coups. Dires que la police n’a pas été en mesure de confirmer.

    Jours en danger

    Quant à la victime, elle a été blessée au niveau de l’abdomen. Lorsqu’elle a été prise en charge par les secours, elle était consciente, mais ses jours étaient en danger.

    Le suspect, qui est connu de la justice, a été privé de liberté et déféré vendredi au parquet de Liège. Pour l’heure, on ignore si son dossier sera placé à l’instruction et si une demande de mandat d’arrêt sera formulée à son encontre. Cependant, au vu de la gravité des faits, il est fort probable qu’il en soit ainsi.

    Notons qu’aucune plainte n’avait été déposée concernant le vol de la montre.

  • Chaos sur les routes liégeoises après un accident: la E40 fermée dès Battice (direct)

    8B3A1110-1F62-42FA-B98A-109BD4E8DDFA.jpeg

    Ce mercredi matin, vers 5 heures, un camion transportant de la paille, qui s’est retrouvé sur le flanc, a pris feu sur l’autoroute E40 à hauteur de Herstal, en direction de Bruxelles. La paille s’est rapidement enflammée, avec d’importantes dégagements de fumée. Le chauffeur a été blessé, mais ses jours ne sont pas en danger, a indiqué la police fédérale.

    Des images impressionnantes, comme vous pouvez le constater ici :

    15050B40-812A-4203-8174-053AAEA1D98D.png

    ©Steph Picture

    Depuis tôt ce matin, l’incident provoque d’importants embarras de circulation. A hauteur de Herstal, la chaussée a dû être fermée au niveau de la borne kilométrique 92.1. afin de permettre aux pompiers d’intervenir sur place. Ces derniers ont quitté les lieux peu avant 9 heures tandis que la protection civile, également présente, était toujours occupée à nettoyer la chaussée.

    6021D71B-93D3-478D-8336-12154649ED0D.png


    Faceboo

     

    ► Mis à jour : la chaussée est maintenant fermée à hauteur de l'échangeur de Battice (E42/A27)

    > les véhicules légers doivent emprunter la A27 vers Prum - Emprunter la sortie 7 'Theux', la N657 vers le centre de Theux, la N62 vers Sprimont, la N30 et ensuite l'accès 43 'Beaufays' de la A26/E25 direction Liège. Itinéraire interdit aux plus de 7,5 T

    > Pour les + de 7,5 T, la sortie 7 est interdite. Ils doivent sortir à la sortie 8 'Spa' et suivre les indications de la police présente sur l'itininéraire de déviation.

    Délestage en profondeur :

    Pour les usagers venant de Maastricht via la E25, il y a lieu de privilégier l'autoroute E314 (au nord de Maastricht) et la E313 via l'échangeur de Lummen et redescendre vers Liège.

    Pour les usagers venant de Aix, privilégier la A76 (au nord de Aix), la A79 vers Maastricht, la E314 et la E313 via l'échangeur de Lummen et redescendre vers Liège.

     

    Steph Pictures

     

    E669A254-4B41-4CF7-88AF-FFE302A3D8D0.png

    Steph Picture

    Cet accident a des répercussions un peu partout en périphérie liégeoise, jusqu’à Wandre, Beyne-Heusay et même jusqu’à Chaudfontaine.

    La police rappelle par ailleurs aux « curieux » qu’il est inutile de s’attarder sur place. Cette cause en effet des files encore plus importantes et même des accidents, pare-choc contre pare-choc, qui ralentissent encore plus la circulation. Les autorités conseillent fortement d’éviter les lieux.

    Selon les derniers renseignements obtenus, la situation ne semblerait pas prête de revenir à la normale, le revêtement de l'autoroute ayant été abîmé par la chaleur de l'incendie (P. Nf)

     

  • Incendie à à la décharge de Hallembaye

    1963C884-1F13-4E71-BD21-11FCE7AFC63C.jpeg

    Hier vers 16 hr les pompiers sont intervenus au centre d'enfouissement technique de Hallembaye. Le feu s'était déclaré dans les immondices. Une colonne d'épaisse fumée noire était visible à plusieurs kilomètres à la ronde dans la Basse-Meuse. La chaleur ou un phénomène d'auto-combustion pourraient expliquer l'origine du sinistre qui n'a causé aucun dégât et on ne déplore pas de blessés. Vers 16h30 le feu était sous contrôle.

    Aux environs de 20 hr 30, les hommes du feu ont dû revenir sur place car de nouveaux foyers se déclaraient.

    Ci-dessous quelques photos prises sur place. (P. Neufcour)

    6BB7DC96-369E-4D89-8F32-BC0ADBBEE3D1.jpeg

    La colonne de fumée était visible de loin

    CB6CC469-7DDD-4E62-8B34-A196B70DB190.jpeg

    Une grue et un bulldozer sont venus en renfort des pompiers

     

    2B59DF64-EAA9-4A8B-9B1C-41295C5FB3C8.jpeg

    C5E4D8BF-6757-4F4F-9FFE-80AABEB8CF4C_1_201_a.jpeg

    Le feu a été attaqué par plusieurs côtés

    B0BAB923-FC47-4E20-8C39-6D6BF50190DE.jpeg

    Une partie des véhicules sur place, dont des citernes

    © P. Neufcour