Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Archéologie

  • Il y a 100 ans, découverte exceptionnelle dans l'ancien couvent des Sépulcrines

    fullsizeoutput_16dbf.jpeg

    IL Y A CENT ANS, DECOUVERTE DE DEUX CAVES EXCEPTIONNELLES DANS L’ANCIEN COUVENT DES SEPULCRINES

    La reconstruction de la ville de Visé entre 1919 et 1923 a non seulement permis d’entamer des découvertes archéologiques principalement d’objets comme de l’époque gallo-romaine mais aussi du patrimoine immobilier de grande valeur. C’est ainsi que l’architecte Thuillier et l’entrepreneur Lemaire découvrirent deux caves exceptionnelles voutées dans l’angle sud-ouest du bâtiment , qui étaient apparemment inconnues des contemporains (La bâtiment depuis 1851 était occupé par une école moyenne de l’état pour garçons) . Ils en avisèrent la commission royale des monuments et des sites. Un devis de restauration fut établi. Il se chiffrait à 7.318 Frs de l’époque soit l’équivalent + ou – de 36.600 €. Malgré la visite de plusieurs notables comme le bourgmestre, le premier président de la société archéo-historique de Visé, Ernest Martin, le membre réputé de cette commission des monuments, Gustave Ruhl et une demande faite auprès de la province de Liège, ces caves furent-elles abandonnées à leur triste sort et nullement restaurées ? En sommes-nous sûr ? Toujours est-il que le gouvernement provincial répondit négativement (août 1923). L’ensemble du bâtiment de cette école moyenne (actuel centre culturel) accueillit ses premiers élèves en 1925. Autre temps, autre mœurs. Ayant eu l’occasion de visiter le chantier de restauration du château de Jehay-Bodegnée, nous avons de suite reconnu un ensemble identique, plus grand mais surtout considéré comme ensemble majeur patrimonial de Wallonie, les caves voûtées de ce château, actuelle propriété de la….Province de Liège.

    Pour le musée régional d’archéologie de Visé

    Jean-Pierre Lensen

    PS Merci à la C.R.M.S.F. de nous avoir permis de consulter ce dossier.

  • Visite commentée au musée de Lanaye

    67204434-FF15-4C47-9642-E8437D2D0DB9.jpeg

    Le tumulus qui aurait abrité la dépouille (incinérée) du site gallo-romain 

    DES FOUILLES ARCHEOLOGIQUES A LANAYE avant, pendant et après : une visite guidée le 30 mai à 15 h.

    Une visite commentée de l’exposition d’Archéolo-J présentée au musée de Lanaye « Refuge Naturel de la Montagne St-Pierre » aura lieu le dimanche 30 mai à 15 h. Elle confrontera la dernière grande fouille qui eut lieu sur le plateau de la Montagne St-Pierre au lieu-dit Voie d’Emael avec les panneaux

    Les premières découvertes eurent lieu il y a plus de 50 ans par les soins de l’abbé Nicolas Peuskens et de Jean Massin, conservateur du musée de Visé. Elles furent reprises par le musée de Lanaye et la Société Archéo-Historique de Visé. Les commentaires suivront les prospections sur près de 250 m2, la détermination du site à fouiller, les premiers coups de pelle et la découverte d’un mini-cockerill où l’annexe de la ferme (la villa) présentait une halle avec des supports massifs supportant a toiture englobant plusieurs bas-fourneaux ayant fourni du métal (fer, bronze). Un creuset et plusieurs autres structures furent trouvés. Le plus étonnant sera la surprise trouvée sous un bas-fourneaux.

    Ces fouilles permirent aussi d’organiser un chantier de fouilles international mais la suite sur place.

    L’entrée est libre et plusieurs livres sur les fouilles régionales pourront être acquis. Prière de réserver sans faute à info@mahvi.be ou au 0495-496391 (Nom et nombre de personnes).

    (Communiqué)