Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Musée

  • SORTIR DE LANTIN COMPLETEMENT TOQUE

    976083E2-46AF-41E8-8D3C-417F40103C15.jpeg

    Un dimanche comme les autres. J’ai enfin pu sortir de Lantin. J’avais été convoqué pour tout connaître de l’art culinaire. Heureusement j’ai pris la bonne route : non pas celle de la prison mais celle du fort. Depuis quelques mois, des chambrées et un long couloir du fort de 1914 sont aménagées en un musée bien nommé : au beaurevoir. Un guide, cuisinier expérimenté va nous faire découvrir la richesse de la collection donnée par un célèbre traiteur d’Ans, Yvan DEGHAYE, aidé d’autres donateurs nommément cités. Dans le couloir, les nombreux (plus de 200) diplômes de confréries et de restauration et une amusante collection de petites figurines de personnages et d’animaux toqués (les cochons ont la cote) et la copie d’un manneken-pis habillé d’un costume d’un grand chef « toqué », qu’Yvan Deghaye a reçu comme présent.

    Une immense collection de bouteilles de vin trône dans le fond de ce couloir.

    Tout ce qu’on peut trouver depuis une centaine d’années dans une cuisine de ménagère se retrouve dans la salle principale : cuisinières, bouteilles de peket, cafetières, tranchoirs, les variétés de couteau, casseroles, marmites, fouets et tous ces ustensiles aux termes que le commun des mortels méconnait. On est scotché par la variété de ces termes…..

    Les menus vous guident dans les modes de goût : le donateur a rassemblé divers menus de plus variés de 5 à 10 plats ! et parfois très anciens , de quoi vous mettre l’eau à la bouche.

    La deuxième salle nous fait voir une table où se prépare un délicieux souper : les assiettes , leurs couverts, 5 verres et un ensemble de serviettes aux dispositions les plus étonnantes. Une illustration nous montre comment montrer sa satisfaction du repas selon l’agencement des couverts sur l’assiette vide. Derrière, les serviteurs ont différents vêtements et on distingue selon le tablier la qualité du chef coq à qui on a affaire. Et sur la cheminée, une humoristique dernière cène dont le personnage principal n’est autre que Maryline Monroe, une des nombreuses facéties que ce musée « Beaurevoir » présente.

    Bref un ensemble de documents des plus variés qui vous fait rentrer dans la vie d’un traiteur toujours bien actif, héritier du maître à penser Auguste Escoffier (1846-1935) et passionné par son métier.

    Comment le visiter……..il ne sera ouvert qu’un samedi par mois au fort de Lantin ou sur rendez-vous (un des contacts 0497238569).

    J.P.Lensen 150123

  • VISE : DEUX VISITES GUIDEES A NE PAS MANQUER ORGANISEES PAR LA SRAHV :

    F7706324-CF08-4781-821A-BA9A6D3B2321.jpeg

    Photo D.R.

    Dimanche 5 février. Chaque premier dimanche du mois, depuis plusieurs années, de 14 à 17h00, le musée régional d’Archéologie et d’Histoire de Visé vous ouvre ses portes gratuitement !  De plus, petite nouveauté cette année, nous vous proposons une visite guidée d’une partie ou d’un thème précis de nos collections.  Ce dimanche 5 février, à 15h00, Régis Beuken vous emmènera sur les traces des fêtes populaires locales. Cette visite consistera en un aperçu historique des fêtes qui ont ou ont eu lieu dans notre belle Basse-Meuse, des traditions et croyances qui en sont à l’origine et les légendes qui les entourent, de la superstition à l’acte pratique, ainsi que l’origine de nos fêtes et de nos traditions populaires.  Rdv sur place, 31 rue du Collège, 1er étage. Pas besoin de réserver. Entrée libre. Infos au 04 374 85 63 ou par mail à info@mahvi.be. 

     

    Mercredi 8 février. A 14h00, nous aurons droit à une visite guidée de « Knauf Insulation » dans le zoning de Visé-Nord, rue de Maestricht n° 95 (entrée face au tailleur « Philippe Antoine »).  Saviez-vous que la société « Knauf », née en 1932 en Allemagne, a contribué à faire du plâtre un matériau incontournable dans le domaine du parachèvement des bâtiments ? Au fil du temps, son offre s’est élargie pour couvrir tous les besoins d’un secteur en constante évolution. En 1932, Karl et Alfons Knauf fondent la « Gebrüder Knauf ». Spécialisée dans l’exploitation du gypse, la société produit des plaques de plâtre dès 1958. Portée par une croissance spectaculaire, elle est devenue aujourd’hui l’un des leaders mondiaux dans son secteur. L’entreprise a su préserver son caractère familial : la direction est aujourd’hui assurée par Manfred Grundke et Alexander Knauf, petit-fils des fondateurs de la « Gebrüder Knauf ». Déjà implantée en Europe de l’Ouest et aux Etats-Unis, la société voit son expansion s’accélérer dans les années 1990, avec de nombreux investissements en Europe du Sud et de l’Est, bientôt suivis par des implantations en Russie, en Asie et en Amérique du Sud ! Grâce à sa politique d’innovation et à des partenariats judicieux, « Knauf » a pu étendre son offre bien au-delà des enduits et plaques de plâtre. « Knauf Insulation » occupe le 3e rang mondial dans la production de laine de verre.  L’entreprise vient d’ailleurs d’inaugurer sa première unité de recyclage de laine de verre et est pionnière en la matière puisque recycler la laine de verre est une première en Belgique.  Réservation obligatoire au 04 374 85 63 ou par mail à info@mahvi.be. Rdv sur place à 13h50. Participation de 5€ pour les membres de la SRAHV et de 7€ pour les non membres.  Bienvenue à toutes et à tous ! 

    Pour la SRAHV,

    Marylène Zecchinon, conservatrice du musée régional de Visé

  • Pour terminer l'année en beauté,  la SRAHV vous convie à son traditionnel marché du livre

    A9948FB4-6833-4161-B225-1D3B2F3C121A.png
     

    Le week-end des 17 et 18 décembre aura lieu notre dernière activité de l’année : un grand MARCHE du LIVRE, dans les salles n° 2 et 3 du Centre culturel, à deux pas du « Cloître en fête », de 14h à 18h 

     
     

    Il y en aura pour tous les goûts ! La Société royale Archéo-Historique de Visé et sa région vous invite à son traditionnel marché du livre de fin d’année. Vous n’avez plus de livre(s) de chevet ? Vous faites des recherches sur des sujets divers et variés ? Vous commencez à penser aux cadeaux de Noël ? Nous avons plus que certainement ce que vous cherchez ! De plus, nous vous avons préparé une multitude d’avantages afin que chaque amoureux de lecture, d’histoire et de patrimoine puisse y trouver son bonheur.  Suite au réaménagement de nos bibliothèques, notre sélection de livres en double et de sortis d’inventaire regorge de nombreux ouvrages. Ces 17 et 18 décembre, vous aurez l’occasion d’acquérir, pour divers prix, vos prochaines lectures dans les domaines de l’histoire, des beaux-arts, de l’archéologie, du folklore, des religions, des deux guerres mondiales, de la dynastie, du patrimoine local (la Basse-Meuse, Visé et ses villages, Liège…) et bien plus encore.  La liste des publications de la SRAHV, ainsi qu’une liste régulièrement actualisée des livres d’occasion, sont consultables sur notre site www.museedevise.be ou sur simple demande. N’hésitez pas à y jeter un œil et à réserver… car certains ouvrages ne sont disponibles qu’en un seul exemplaire...

    Vous le savez sûrement, nous sommes en train de faire de l'espace dans nos archives, nous attirons donc votre attention sur le fait que, cette année particulièrement, les disponibilités et les prix seront très attractifs!
     
    Toute l'équipe du MAHVi vous souhaitent de merveilleuses fêtes de fin d'année. nous nous retrouvons très vite en 2023 pour de nouvelles activités. Acceptez tout nos voeux de bonheur pour l'année qui arrive.Marylène, Astou et Régis 
    Programme 2023

    9E9CE85E-C105-407F-9E8F-DDBC00BB0179.jpeg

    Le Musée régional de Visé : Faire (re)vivre l’Histoire de Visé et sa région C’est au premier étage du Centre culturel de Visé que réside la mémoire de notre commune. Depuis 1921, l’ASBL Société royale archéo-historique de Visé (SRAHV) préserve le patrimoine de Visé et sa région et le met en valeur à travers le MAHVi, le Musée régional d’Archéologie et d’Histoire de Visé. 3 passionnés d’Art et d’HistoireAu quotidien, la conservatrice Marylène Zecchinon, secondée par Astou Sylla (secrétaire) et Régis Beuken (animateur polyvalent), vit plongée dans l’Histoire et le patrimoine de Visé et sa région. Le MAHVi a vu le jour au sortir de la première guerre mondiale et se constitue à l’origine de dons et dépôts, dont les objets retrouvés dans les ruines de la ville (détruite aux deux tiers le 15 août 1914).D’abord situé dans une salle de l’Hôtel de ville, il déménage au nouveau Centre culturel en 1989. Il a pour but de rechercher, étudier et conserver les documents archéologiques et historiques se rapportant à la ville de Visé et à ses environs, en particulier la Basse-Meuse liégeoise. “Nous voulons faire découvrir leur passé aux Visétois, afin que le patrimoine et le savoir se transmettent et ne se perdent pas”, explique Marylène Zecchinon. “Nous souhaitons aussi sensibiliser le jeune public à l’histoire qui les concerne et nous collaborons régulièrement avec les écoles. Bien plus qu’un muséeFinancé grâce aux subsides de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Province de Liège et de la Ville de Visé, le MAHVi se compose de 4 salles thématiques : une dédiée à la préhistoire et l’archéologie (où l’on retrouve entre autres les résultats de fouilles réalisées dans des sépultures gallo-romaines), une consacrée au patrimoine architectural (avec plusieurs maquettes), une troisième mettant en avant les artistes régionaux (via des œuvres originales) et le folklore et la dernière dite “salle d’armes”, sur les 2 guerres et les gildes visétoises.Des publications voient aussi régulièrement le jour, dont les « Nouvelles Notices visétoises » qui mettent l’accent sur certains aspects connus ou méconnus de l’histoire de Visé, ses villages et toute la Basse-Meuse. Des activités variéesMais l’Histoire, ça se vit ! C’est pourquoi l’équipe de la SRAHV, qui gère le musée et dont Claude Fluchard est le Président, n’hésite pas à sortir de ses murs pour proposer diverses activités. Une visite vient ainsi d’être organisée au « Remember Museum 39-45 », couplée à la découverte du village de Clermont-sur-Berwinne. Et des balades commentées dans Visé sont régulièrement proposées, tout comme des activités familiales (on a ainsi assisté à une chasse aux œufs épique au cœur même du musée à l’occasion de la fête de Pâques) ou encore des conférences destinées aux membres et au grand public.Côté projets, ça ne manque pas : la refonte de la scénographie ainsi que l’installation d’un ascenseur pour faciliter l’accès aux collections sont prévues en 2023. Et une rénovation globale des lieux est dans les cartons. En attendant, le musée se visite du lundi au samedi. Et le premier dimanche du mois, il ouvre aussi de 14h à 17h, avec entrée gratuite en prime ! Musée régional d’Archéologie et d’Histoire (MAHVi) - Rue du Collège, 31 - 4600 ViséOuvert du lundi au vendredi de 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00 | Samedi de 14h00 à 17h00 (sauf animations extérieures) | 1er dimanche du mois de 14h à 17h (entrée gratuite)Infos sur www.museedevise.be 
     
  • DE TOUS LES COINS DE L’EMPIRE ROMAIN, DE NOMBREUX PRODUITS SONT ARRIVÉS À BERNEAU IL Y A 1900 ANS.

    DCC003F8-A717-4696-BC34-8DBF00127F02.jpeg

    Quand on a sous la main trois sites archéologiques dans le même village et d’autres non loin, on peut s’imaginer la vie de nos ancêtres gallo-romains. A notre époque, nous sommes dans une mondialisation économique et grâce à des communications aisées ( !), ces produits alimentaires ou autres nous arrivent assez vite par terre, par mer et par air. Mais quand est-il d’il y a plusieurs siècles

    Nous vous proposons une visite guidée du musée gallo-romain le premier dimanche du mois le 4 décembre à 11 h. Elle sera centrée sur l’origine des produits découverts dans les fouilles : céramiques, verres, pierres, matériaux de construction, monnaies. L’empire quoi qu’on en dise avait des voies de communications aisées tant les chaussées romaines que les cours d’eaux.

    Le musée gallo-romain est hébergé au centre culturel Al Vile Cinse, rue des Trixhes à Berneau (Dalhem). Entrée libre.

    Les J.P.Lensen et Heynen

  • UNE RARE ŒUVRE DE JEUNESSE DE L’ARTISTE CHERATTOIS JEAN DONNAY ACQUISE RECEMMENT

    A73DC6C3-5181-466D-8697-7D14A68F2E72.jpeg

    Indépendamment des dons qui nous arrivent régulièrement, les achats chez des personnes privées ou en vente publique étaient liés à la variété des thèmes, aux paysages ou aux portraits représentés mais aussi à la valeur ou la qualité de l’œuvre et sa situation dans la carrière de l’artiste. C’est ainsi que les œuvres de jeunesse peuvent en apprendre beaucoup sur la totalité de l’œuvre. En plus de 500 gravures, dessins, quelques peintures à l’huile ou illustrations de livres de l’artiste cherattois Jean Donnay (1897-1992), le musée de Visé a acquis récemment à la salle de ventes LEGIA une belle petite aquarelle (29 x 26 cm- encadrée) qualifiée de bord d’étang ; Elle est signée et datée de 1921. L’artiste n’a alors que 24 ans et on perçoit déjà dans cette palette de couleurs quel sera le talent de celui qu’on qualifia de chantre de la Basse-Meuse. Est-ce un étang ou n'est-ce pas plutôt un détail de cette Meuse cachée sur les rives de Hermalle-Sous-Argenteau : le Hemlot ? Le musée régional de Visé a dans ses collections quelques rares œuvres antérieures à ses 25 ans dont la première et plus ancienne aquarelle de notre fonds Jean Donnay.

    Pour le musée, J.P.Lensen