Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Environnement

  • Enquête publique pour la construction et l'exploitation d'une installation de cogénération à déchets de bois

    2C1620A3-1DFF-4C3A-91AF-65D79325C371.jpeg

    Ville de Visé

    Enquête publique

     

    ÉTABLISSEMENTS CONTENANT DES INSTALLATIONS OU ACTIVITÉS CLASSÉES EN VERTU DU DÉCRET DU 11 MARS 1999 RELATIF AU PERMIS D’ENVIRONNEMENT

     

    Concerne la demande de S.A. BEE GREEN WALLONIA dont le siège social se situe Bedrijvenlaan, 1 à 2800 Malines en vue d’obtenir le permis unique pour la construction et l'exploitation d'une installation de cogénération à déchets de bois non dangereux (catégorie B) d'une puissance électrique nette de
    10 MWélec. sur le site de CBR, rue des Trois Fermes à 4600 LIXHE (cadastré 5e division, Lixhe, section A n° 541Z - 641C - 5e division, Lixhe, section B n° 959A - 958B - 944/2D - 944F - 944E - 943B - 952C ).

     

    L'énergie produite sera fournie à CBR sous forme d'électricité et de chaleur et sous forme de vapeur à la société IMERYS.  L'énergie produite pourra aussi être injectée dans le réseau local.  L'installation de cogénération sera accompagnée de moteurs à gaz naturel d'une puissance électrique totale de 9 MW qui fonctionneront uniquement pendant les heures de pointes (soit 4 à 5000 h/an).


    Le dossier ainsi que  l'étude d'incidences sur l'environnement afférent au projet peuvent être consultés à l’administration communale  - Service Environnement, rue de Mons, 11 à 4600 VISE à partir du 06/09/2021

     

    • Date d’affichage de la demande: 01/09/2021
    • Date d’ouverture de l’enquête: 06/09/2021
    • Clôture de l’enquête : Lieu: Service Environnement, rue de Mons, 11 à 4600 VISE

                                                 Date: 06/10/2021 à 11 heures.

     

    Les observations écrites peuvent être adressées au Collège communal, rue des Récollets, 1 à 4600 VISE ou par courriel à l’adresse laurence.blaffart@vise.be.

     

    Le Bourgmestre porte à la connaissance de la population qu’une enquête publique est ouverte, relative à la demande susmentionnée.  Le dossier peut être consulté à partir de la date d’ouverture jusqu’à la date de clôture de l’enquête, chaque jour ouvrable pendant les heures de service et le samedi matin de 08h30 à 11h30.  Lorsque la consultation a lieu le samedi matin, la personne souhaitant consulter le dossier doit prendre rendez-vous au plus tard vingt-quatre heures à l'avance auprès de Madame BLAFFART du Service Environnement au 04/374.85.14.

     

    Le dossier peut également être consulté par voie informatique sur demande à l’adresse laurence.blaffart@vise.be.

     

    Tout intéressé peut formuler ses observations écrites ou orales auprès de l’administration communale dans le délai mentionné ci-dessus, jusqu’à la clôture de l’enquête.

    Les réclamations et observations verbales sont recueillies sur rendez-vous par Madame BLAFFART du Service Environnement, rue de Mons, 11 à 4600 VISE (04/374.85.14).

    Tout intéressé peut obtenir des explications techniques sur le projet auprès du demandeur (S.A. BEE GREEN WALLONIA - 0496/286205), de Madame BLAFFART (Service Environnement – 04/374.85.14), des Fonctionnaires technique et  délégué du Service Public de Wallonie au (04/224.54.11).

     

    L'autorité compétente pour prendre la décision sur la demande faisant l'objet de la présente enquête publique est: le Collège communal de la Ville de Visé.

     

    Le projet fait l'objet d'une procédure d'évaluation de l'impact sur l'environnement dans un contexte transfrontière conformément à l'article D.29-11, §1er, du Livre Ier du Code de l'Environnement.

     

     

                                                                                                                  A Visé, le 01/09/2021

                                                                                                                         La Bourgmestre

                                                                                                                      Viviane  DESSART

  • Le bureau d'architecte Luc Spits veut ériger un "totem" à l'entrée de Visé

    Pour rappel, le bureau d'architectes Luc Spits veut ériger une tour "contemporaine"  de 11 étages composée de 13 appartements et 1.400 m² de bureaux à l’entrée de la Ville de Visé, juste à la sortie de l’autoroute E25 sorte de collégiale moderne!  Après avoir emprunté cette sortie d’autoroute et franchi le pont, vous arrivez à un grand rond-point et le site se trouve directement à gauche rues Porte de Souvré et de Jupille.

    Le collège de Visé a tenu à organiser une réunion d’information en présence de l’architecte et des riverains proches Cette réunion s’est tenue ce mercredi soir à l’Hôtel de ville de Visé.

    « J’étais présent en tant qu’échevin de l’Urbanisme avec un représentant du service de l’Urbanisme et l’architecte visétois Luc Spits. Il y avait aussi 18 riverains à raison d’une personne par famille concernée par le projet et domiciliée à moins de 50 mètres du projet », détaille Xavier Malmendier. (ndlr : pourquoi seulement 18 familles impactées par ce projet?)

    « Il y a eu une projection sur grand écran du projet et chacun a pu exprimer son point de vue. Le collège n’était pas obligé de tenir cette réunion mais il nous a semblé qu’elle s’imposait, vu la pétition lancée avant même le début de l’enquête publique », ajoute l’échevin de l’Urbanisme.

    Une réunion constructive

    « Globalement, cette réunion s’est bien déroulée et chacun a pu exprimer son point de vue durant une heure, dans le respect de chaque partie. C’est la luminosité qui pose le plus de problème aux riverains qui peuvent formuler leurs remarques par écrit », précise encore Xavier Malmendier.

    « Certaines personnes ont indiqué qu’elles aimaient bien ce projet mais se demandaient pourquoi le construire à cet endroit. Je leur ai rappelé que l’endroit était symbolique pour marquer l’entrée de Visé, sans vraiment cacher la Collégiale. Tout dans ce projet a vraiment été étudié de manière très approfondie (hauteur, forme…). C’est un peu un totem en entrée de ville. Je sais que c’est un projet audacieux. Certains ne l’aiment pas et je peux le comprendre et l’entendre », indique Luc Spits. (Ndlr : nous, les visétois, avons-nous vraiment besoin d'in totem? Cette tour serait un peu comme un wigwam géant?)

    Plan d’ensoleillement

    « J’ai envoyé ce jeudi au service de l’Urbanisme à Visé un plan d’ensoleillement heure par heure et pour chaque maison située autour de ce projet. les riverains perdront chaque jour un maximum d’une heure à une heure trente d’ensoleillement », avoue l’architecte visétois.

    Nous saurons mardi prochain si Luc Spits a été convaincant au vu du nombre des réclamations.

    À noter que ce mercredi soir, une manifestation d’une quinzaine de personnes opposées au projet s’est tenue devant l’Hôtel de Ville de Visé avec des représentants notamment du PTB,  de Visons Demain mais aussi de simples citoyens.

    (Source : Marc Gérardy/a+euse)

  • Visé : la Maison de la Montagne Saint Pierre, un lieu à (re)découvrir

    360642EA-37D9-45B4-BC60-B7F6D075B3BA.jpeg

    Photo P. Neufcour

    La Maison de la Montagne Saint-Pierre, un lieu à découvrir !

     

    SAISON 2021

    Réouverture de la Maison de la Montagne Saint-Pierre, Place du Roi Albert à LANAYE

    Vous pourrez découvrir ou redécouvrir l’exposition permanente intitulée « Un bijou naturel dans un écrin millénaire » à partir du samedi 1er mai jusqu’au 31 octobre 2021.

    Le musée vous accueillera les week-ends et jours fériés de 14h à 18h, et en semaine sur demande et sur réservation par téléphone au 04/3748493.

    Prix d’entrée : 2,50 € pour les adultes, 1 € pour les moins de 18 ans, ainsi que les groupes, les étudiants, les retraités, les personnes handicapées.

     

    Quelques événements à retenir :

    L’exposition temporaire Archeolo-J, "du chantier au musée" sera visible à partir du samedi 1er mai !

     

    Les prochaines balades dans la réserve naturelle de la Montagne Saint-Pierre, avec un guide de Natagora (sur inscription par téléphone au 04/374.84.93), sous réserve des mesures sanitaires en vigueur :

    Dimanche 23 mai 2021

    Dimanche 6 juin 2021

    Dimanche 20 juin 2021

    Dimanche 25 juillet 2021

    Dimanche 8 août 2021

    Dimanche 29 août 2021

     

    Nombre de participants limités !

    N’hésitez pas à découvrir un musée près de chez vous et réalisé pour vous !

     

    Francis Theunissen

    Echevin des Travaux et des Plantations

     

    Xavier Malmendier

    Echevin de l’Environnement

  • Journée « portes ouvertes » aux serres communales

     

    DA3F952D-C6AF-48F6-962F-449D1C03D2EA.jpeg

    Journée « portes ouvertes » aux serres communales 

    le samedi 15 mai 2021 à Lanaye

    Voici revenu le printemps et avec lui l’envie de jardiner, de fleurir ses fenêtres et balcons. Chaque année, la Ville de Visé, grâce au travail de ses jardiniers, se pare de parterres et de belles jardinières. En 2020, le service communal des Plantations a de nouveau décroché le label « Wallonie en Fleurs » et a reçu deux fleurs. Cette distinction est délivrée par la Région Wallonne (DGO3), la Fédération Wallonne Horticole (FWH) et le Collège des Producteurs.

     

    Une belle récompense et la reconnaissance de la qualité du travail accompli. Si vous appréciez les fleurs et le jardinage, le service des Plantations vous invite à visiter les serres communales. Rendez-vous Place du Roi Albert à Lanaye le samedi 15 mai 2021 de 10h à 13h.

     

    Les amateurs pourront découvrir les variétés qui y sont cultivées. Les cents premiers visiteurs recevront un petit cadeau fleuri. Nos jardiniers seront présents pour répondre à vos questions et vous conseiller utilement.

     

    Pour l’occasion, l’exposition permanente de la Maison de la Montagne-Saint-Pierre également située Place du Roi Albert à Lanaye, à côté des serres communales, sera accessible gratuitement, ainsi que l’exposition temporaire « Archeolo-J ».

     

    Je vous rappelle que ces expositions sont ouvertes tous les samedis, dimanches et jours fériés de 14h à 18h jusqu’au mois d’octobre.

     

    Pour toute information relative à cette journée « portes ouvertes » contactez le Service Environnement et Plantations : 04/ 374 84 93.

     

    Xavier MALMENDIER

    Echevin de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire

     

    Francis THEUNISSEN

    Echevin des Travaux et des Plantations

  • Vers une extension des heures d'ouverture du trilogiport de Hermalle?

    01FA33F2-911B-4C9B-BA48-54CA430E316D.jpeg

    Photo La Meuse - Basse Meuse

     

    TRILOGIPORT : les riverains pourront-ils encore dormir tranquille ???

     

    DP WORLD Liège S.A. vient d’introduire une demande de permis d’environnement à la Commune d’Oupeye, comportant une révision des conditions d’exploitation du terminal à conteneurs multimodal du Trilogiport. La demande porte sur l’extension des (capacités et) horaires d’exploitation, le stockage de substances dangereuses, l’exploitation d’engins au mazout et le stockage et l’utilisation de peintures avec solvants. Une enquête publique a été ouverte le 13 avril et sera clôturée le mercredi 28 avril à 10h00. Le collège communal est compétent pour prendre une décision sur cette demande. La demande porte notamment sur une extension considérable des capacités d’exploitation et des horaires de fonctionnement, puisque le nombre d’engins de manutention autorisé serait quasiment doublé en semaine, le fonctionnement le samedi serait autorisé (même capacité, mais juste un peu moins de camions), mais aussi les nuits, de 22h00 à 06h00, du lundi au samedi, toutefois à « régime réduit », mais qui correspond au rythme actuel en journée ! De plus, le fonctionnement le dimanche, de 06h00 à 22h00, à plein régime, sauf pour les camions, serait également possible, « en cas de nécessité opérationnelle » ! Sans oublier qu’à terme, 2 portiques (grues) électriques sur rail viendraient encore accroître la capacité de manutention de la plateforme ! Des riverains se sont déjà plaints du bruit de l’exploitation du terminal à conteneurs, en particulier de bruits tonaux et impulsifs récurrents pendant la nuit : chocs de dépose de conteneurs, avertisseurs de recul des engins de manutention, … De plus, alors que le permis Trilogiport n’autorise pas le stockage de matières dangereuses, la demande porte également sur un stockage de matières dangereuses ADR (en conteneurs), sauf les explosifs et les matières radioactives ! Les risques seront tels que des mesures de « ségrégation » devront être observées (distance minimum entre conteneurs, parfois interdiction d’empiler, …) ; une équipe de pompiers d’entreprise devra être constituée, des équipements d’intervention chimique acquis. On croit rêver, mais les riverains dormiront-ils tranquillement et rêveront-ils encore ? Ce n’est pas fini : alors que la grue mobile, antérieurement mue par un moteur thermique, fonctionne actuellement à l’électricité, le nombre autorisé de « reachstackers » (engins de manutention de conteneurs, sur roues), qui sont mus par un moteur diesel de 260 Kw, passe de 2 à 4, d’où une pollution de l’air supplémentaire par notamment des particules fines ! Enfin, un petit dépôt de peintures avec solvants sera également présent afin d’effectuer des petites réparations sur les containers. Ce qui créera un risque supplémentaire de pollution de l’air et surtout d’incendie. Auparavant, seules des peintures sans solvants étaient autorisées. Des riverains se mobilisent pour introduire des réclamations à la Commune d’Oupeye, revendiquant entre autres une étude d’incidences du projet plus complète, notamment en matière de bruit. Chose anormale : les riverains habitant sur le territoire de Visé n’ont pas été avertis, la demande de permis n’a pas été introduite à la Commune, donc pas d’enquête publique de ce côté, alors que cela avait été fait antérieurement, et bien que certains soient proches voisins des riverains d’Oupeye ! Les observations écrites peuvent être adressées à l’Administration Communale d’Oupeye – Service Environnement – 4, rue des Écoles à 4684 HACCOURT. Courriel : environnement@oupeye.be Si vous souhaitez introduire une réclamation, une lettre-type est disponible sur le site internet http://www.lesbassismosans.be, à la page « PETITION » ; vous pouvez aussi la signer électroniquement. Gageons qu’on n’est encore qu’au début de la procédure ! Les riverains, le comité Environnement Santé de l’asbl Village d’Hermalle et le comité de l’asbl « Les Bassis-Mosans » y seront très attentifs !

    (Communiqué de Visons Demain)