Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Santé

  • Un responsable de l'Agence Européenne du médicament vient de le confirmer : il y a bien un lien entre les thromboses et le vaccin d'Oxford-AxtraZeneca

    Des doses du vaccin AstraZeneca.

    Des doses du vaccin AstraZeneca. DADO RUVIC / REUTERS
     

    L'Agence européenne des médicaments n'est pas encore en mesure de déterminer ce qui cause les thromboses après une prise de vaccin.

    Un responsable de l'Agence européenne des médicaments (EMA) confirme l'existence d'un «lien» entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose observés après son administration, dans une interview au quotidien italien Il Messaggero publiée mardi 6 avril.

    «Nous pouvons désormais le dire, il est clair qu'il y a un lien avec le vaccin. Ce qui cause cette réaction, cependant, nous ne le savons pas encore. Pour résumer, dans les prochaines heures nous dirons qu'il y a un lien, mais nous devons encore comprendre comment cela se produit», affirme Marco Cavaleri, responsable de la stratégie sur les vaccins à l'EMA. «Pour résumer, dans les prochaines heures nous dirons qu'il y a un lien, mais nous devons encore comprendre comment cela se produit», ajoute-t-il, alors que l'EMA doit se réunir sur le dossier du 6 au 9 avril. «Nous cherchons à obtenir un tableau précis de ce qui se passe, à définir de manière précise ce syndrome dû au vaccin. Parmi les personnes vaccinées, il y a un nombre de cas de thromboses cérébrales chez les personnes jeunes, supérieur à ce à quoi nous nous attendrions. Cela nous devons le dire», a-t-il encore déclaré.

    Depuis plusieurs semaines, des suspicions sont apparues sur de possibles effets secondaires graves, mais rares, après l'observation chez des personnes vaccinées avec AstraZeneca, de cas de thromboses atypiques. Des dizaines de cas ont déjà été recensés, dont plusieurs se sont soldés par un décès. Au Royaume-Uni, il y a eu 30 cas et sept décès sur un total de 18,1 millions de doses administrées au 24 mars. Jusqu'ici, l'EMA soutenait qu'«aucun lien causal avec le vaccin n'est prouvé», même s'il est «possible», et que les avantages de la vaccination contre le coronavirus l'emportent toujours sur les risques.

    Pour Paul Hunter, spécialiste en microbiologie médicale de l'université d'East Anglia, «les éléments de preuves penchent plutôt dans le sens que le vaccin Oxford-AstraZeneca soit bien la cause». Par précaution, plusieurs pays ont décidé de ne plus administrer ce vaccin en dessous d'un certain âge, comme la France, l'Allemagne et le Canada. La Norvège et le Danemark ont carrément suspendu son utilisation pour l'instant. De son côté, AstraZeneca a assuré en mars qu'il n'y avait «aucune preuve de risque aggravé», et assuré samedi que «la sécurité des patients» constituait sa «principale priorité»

    Source : Le Figaro

  • L’AFSCA rappelle une infusion Lipton à cause d’une teneur élevée en oxyde d’éthylène

    2FD80A66-B59F-4782-8CA8-5EA1237F5B85.jpeg

     

    Le produit ainsi rappelé porte le code EAN 8711200373505 et les dates de durabilité minimale allant du 31 octobre 2022 au 28 février 2023.

    Il n’y a pas de risque aigu pour la santé des consommateurs, mais un risque accru à plus long terme ne peut être exclu, selon l’entreprise.

    Le produit a été vendu via différents supermarchés en Belgique. Les consommateurs peuvent le retourner au magasin où il a été acheté et sont également invités à contacter Lipton au 078/15.22.13 ou via lipton.com/be/fr/contactez-nous.html.

  • Flash : les décisions annoncées lors de la Conférence de presse

    125A377C-3598-4F61-8373-092C0E275BA3.jpeg

    - Fermeture des écoles primaires et secondaires à partir de lundi jusqu'au 19 avril;

    - Les maternelles restent ouvertes;

    - Fermeture des professions de contact à partir de ce vendredi 26 à 22 H ;

    - Fermeture des commerces non essentiels à partir de vendredi 26 à 22 H, cependant le click and collect reste possible ainsi que l'accès à ces commerces mais uniquement sur rendez-vous avec la possibilité de s'y rendre à 2 à condition d'habiter sous le même toit

    - La bulle extérieure repasse à 4 personnes.

    Pas de changement concernant les voyages ni le couvre-feu.

    Retrouvez la conférence de presse sur https://news.belgium.be/fr/corona

    (P. Neufcour)

  • Visé : lettre de convocation pour la vaccination Covid 19

    medecin-gants-vaccinant-patient_23-2148801442.jpg

    Photo : Freepik.

    Des nouvelles concernant les convocations à la vaccination nous sont parvenues hier. Pas d'inquiétude, un courrier individuel sera envoyé aux plus de 65 ans dans les prochaines heures. Une partie de ce courrier devait être postée hier, l'autre le sera aujourd'hui.

    Ne vous attendez pas à recevoir ce document avant lundi ou mardi. En avant-première, voici le texte du courrier qui vous sera transmis.

    fullsizeoutput_16d6a.jpeg

    Numériser 5.jpeg

    Désolé pour la piètre qualité du texte, mais je rencontre actuellement un petit souci d'impression.

    (P. Neufcour)

  • Vaccination à Visé

     

    fullsizeoutput_1698b.jpeg

    Après un contact avec Madame le Bourgmestre ce matin, nous avons eu la confirmation du début des vaccinations ce lundi au centre de Cheratte. Début en douceur, horaires restreints, les convocations ne sont pas arrivées. Normalement, la vitesse de croisière devait être atteinte après le 22 mars

    Comme nous, les Autorités Communales attendent les communiqués de l'AVIQ...

    (P. Neufcour)