Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Santé

  • Un nouveau centre paramédical KEO à Cheratte-Hauteur avec huit professionnels de la santé

    62B71A19-D032-4F88-9B1E-72D3B62F1F73.jpeg

    Le kiné-ostéopathe Bernard Renkin a créé un centre paramédical à Cheratte-Hauteur rue Sabaré avec d’autres professionnels de la santé, comme lui demandaient plusieurs de ses patient

    Inauguration ce vendredi soir du centre paramédical KEO rue Sabaré, 87 à Cheratte-Hauteur. Un centre créé par Bernard Renkin, kinésithérapeute et ostéopathe.

     

    « J’ai suivi mes études à l’ULiège puis une année supplémentaire à Louvain. Je suis formé en kinésithérapie sportive, en thérapie manuelle et en kinésithérapie respiratoire, je soigne aussi bien les bébés que les enfants et les adultes. Je suis aussi ostéopathe avec la fasciathérapie et le traitement de trigger points qui sont mes techniques favorites (techniques douces). Et j’exerce comme indépendant à titre principal depuis 20 ans au sein de l’entité de Visé. J’ai constaté qu’il y avait une demande particulière pour obtenir plusieurs services au même endroit. L’idée de regrouper au sein d’une même structure différentes professions paramédicales s’est imposée comme une évidence. Et ce centre fonctionne bien depuis déjà six mois », précise Bernard Renkin.

     

     

    Huit pros de la santé

    « Ce centre, fonctionnel, lumineux, regroupe huit professionnels de la santé de Dalhem et Cheratte : un kinésithérapeute, un ostéopathe, une professeure de yoga (méthode Zhong Fu) avec conseils en homéopathie et gemmothérapie, une logopède, une thérapeute en énergétique chinoise, une coach en stress et burn-out, une pédicure médicale et une diététicienne de Chênée. Un laboratoire de la Citadelle nous rejoindra en janvier prochain », détaille-t-il.

     

     

    Un accès PMR est prévu ainsi qu’un parking rue Sabaré et sur le parking du tennis club Belle Fleur pour la clientèle qui provient de toute la Basse-Meuse (Visé, Blegny, Saive, Barchon, Cheratte…). Infos sur le site www.centrekeo.be ou sur la page Facebook ou au 04/275.72.86

  • L’avertissement de Colruyt, obligé de retirer les produits de ses rayons: «Ils sont dangereux pour les clients»

  • Les harengs "Kippers" de Seagull retirés de la vente

    7757A768-E082-4F67-AD87-E1D9A4DA5F95.jpeg

    Fièvre, nausées, maux de tête, diarrhées… Attention si vous avez fait vos courses chez Match, Carrefour ou Cora: le produit a été retiré de la vente

  • Visé : le Relais pour la Vie c'est maintenant !

    DSC_8656.JPGDe g à d : Guy Jolly, Vice-Président, Didier Boclinville, Michel Vincent et le Président Eddy Noben

    Relais pour la vie, c'est une grande manifestation de soutien durant laquelle les membres des équipes se relayent pour marcher durant 24 heures sur ou autour de la piste d'athlétisme de Visé. 

    Les fonds récoltés sont intégralement reversés à la Fondation de lutte contre le Cancer. Cette année, les deux parrains sont Michel Vincent (animateur RTBF, mais pas que ça) et notre humoriste Bien connu (et reconnu) Didier Boclinville.

    Question ambiance, pas de soucis à se faire, présence de plusieurs harmonies, des groupes sur scène, des stands d'animations pour petits et grands, tel cet extrêmement attirant stand où les enfants peuvent apprendre "le geste qui sauve". Deux mannequins sont mis à disposition et du personnel compétent leur apprendront comment pratiquer le massage cardiaque et la respiration artificielle.Au moment de notre passage les compteur indiquaient : 24 équipes inscrites, 596 visiteurs, 99 battants et 59.223€ récoltés ! Pas de doute que 22 heures plus tard, les chiffres ont vu une belle augmentation.! Sur la page FB Visé Info vous découvrirez un pêle-mêle de photos réalisées par Adrien Angé (pas encore 8 ans) et moi même.

    DSC_8675.JPG

    Petite note humoristique, vous découvrirez Michel Vincent pointant l'index vers l'avant. Il est en train de dire au micro "Il y a même Pierre Neufcour, le photographe de La Meuse!".

    Ne trainez pas, vous avez encore le temps d'y faire une petite visite.

    (Pierre Neufcour)

  • Le gros avertissement de Delhaize ce vendredi: le produit retiré des rayons et rappelé pour cause de présence de salmonelle!

    Delhaize retire du marché et rappelle auprès des consommateurs des aiguillettes marinées (400 gr.) en raison de la présence de salmonelle, indique vendredi le groupe, en concertation avec l’Afsca.

    Il s’agit du produit portant le numéro de lot PO2220476/10000/001 avec la date de péremption 16/06/2022, vendu entre le 31 mai et le 2 juin.

    Entre-temps, Delhaize a déjà retiré des rayons tous les produits concernés et renforcé les contrôles vis-à-vis du produit et du fournisseur. Il est demandé aux clients qui ont acheté ce produit de ne pas le consommer. Les clients ont la possibilité de rapporter le produit en question au point de vente où ils l’ont acheté. Le remboursement de chaque article concerné est garanti.

    Les autres produits du même assortiment ne sont pas concernés et peuvent donc être consommés en toute sécurité. Delhaize tient à s’excuser pour les désagréments occasionnés.

    Les consommateurs désirant obtenir de plus amples informations peuvent contacter le numéro gratuit 0800/95713.

    Fièvre, diarrhée, crampes…

    La Salmonelle est une bactérie qui peut causer la salmonellose. Il existe différents types de Salmonelles. Les sérotypes Enteritidis (S. Enteritidis) et Typhimurium (S. Typhimurium) ont été responsables de la majorité des infections humaines au cours des dernières années. La salmonellose est une infection courante qui, dans la plupart des cas, guérit sans traitement. Dans certains cas, la salmonellose peut prendre des formes plus graves. En cas de symptômes graves, il faut consulter un médecin qui pourra identifier un traitement adapté.

    Les symptômes possibles de l’infection alimentaire par la salmonellose sont la fièvre, les crampes abdominales et la diarrhée dans les 6 à 72 heures suivant la consommation de l’aliment infecté. Les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les personnes âgées sont plus susceptibles de développer des symptômes.

    (Communiqué avec Belga)