Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Solidarité

  • Souper "Aux saveurs d'Afrique" pour les femmes de MAKALA

    C6A9421F-4860-4F42-92AF-08F400FD3CAF.jpeg

     

    L’ASBL MAKALA a le plaisir de vous inviter à son souper annuel

    au bénéfice de la population de Makala, Bumbu et Selembao (Kinshasa, RDC)

     

    le samedi 30 octobre 2021, dès 18h30 au CERCLE PAROISSIAL de DEVANT-LE-PONT avenue Franklin Roosevelt 39

     

    au buffet: apéritif et samoussa, poulet moambe, sakasaka et couscous

    PAF: 20 € ou 18 € en prévente avant le 25/10 au BE18 1030 2930 3465 (nom + nombre de personne), gratuit pour les moins de 10 ans

    Réservation: Bernadette Clesse 0473.562.083, berna_clesse@hotmail.com

    Anne Marie Mattka 0475.923.612 - La Porte Ouverte Visétoise 04.379.14.32

     

    Notre partenaire à Kinshasa poursuit le développement des centres de formation coupe-couture à Makala et Bumbu. Les jeunes filles, souvent mamans très jeunes, sont alphabétisées et formées à la coupe-couture, un métier leur permettant d’assumer leur famille si elles disposent d’une machine à coudre. Des sections de coiffure ainsi que section de maroquinerie sont en plein développement.

    Avec les bénéfices du souper nous envisageons la possibilité de financer une machine pour trois ou quatre jeunes couturières toujours dans le but de les amener à une autonomie financière et bien sûr, continuer les microcrédits encadrés.

    Grâce à nos activités, nous avons financé en 2021 des microcrédits avec formation et suivi pour 100 mamans vendeuses de pains, fufu, arachides, huile, boissons, etc.

    Nous avons aussi financé en 2020-2021, l’achat de matériel aratoire (pelles, houes, arrosoirs, machettes, brouettes, etc.) pour 100 mamans maraichères afin de leur permettre d’accroître les cultures vivrières et d’arriver à une autonomie alimentaire.

    Notre projet actuel est l’achat de trois moulins diesel de transformation du manioc pour Makala, Bumbu et Selembao. 3.800 femmes sont concernées dans les trois communes et encadrées par notre partenaire sur place. Ce projet a reçu la collaboration de la Fondation Roi Baudouin par un compte de projet dédié à cette action – les dons à partir de 40 €/an faits à la Fondation bénéficient d’une réduction d’impôt de 45% du montant versé (art. 145/33 CI). Si vous souhaitez nous aider à réaliser ce projet très concret d’amélioration du revenu des familles et de la condition difficile des femmes, vous pouvez verser sur le compte de projet géré par la Fondation Roi Baudouin BE10 0000 0000 0404, avec la mention structurée 623/3628/20024.

    Nous sommes une ASBL constituée de personnes de bonne volonté désirant apporter une aide réelle et concrète - sans intermédiaire - à des familles, des femmes et des enfants afin qu’ils puissent vivre dans la dignité et être autonomes.

    C’est grâce aux bénéfices de notre souper, à votre générosité en diverses occasions, au soutien de la ville de Visé que nous pouvons apporter une aide à ces familles.

    Encore un tout grand merci à toutes et tous et au plaisir de vous rencontrer autour de nos tables conviviales le 30 octobre, dès 18h30, au Cercle de Devant-le-Pont.

    Possibilité d’être véhiculé (entité de Visé)

     

    Bernadette Clesse, Anne Marie Mattka, Francis Huynen,

    Marie-Hélène et Michel Brüll, Tandu Garcia, Ivan José Candido

    makalafemmesdumonde.e-monsite.com

  • Richelle : Jogging au profit de "l'Espace +" du service d'oncologie du CHC

    EBD22E41-98FC-49AA-8E34-31603B907281.jpeg

    Jogging aux profit de "l'espace + du C.H.C."  : deux parcours de 5 et 10 km .

    - Inscriptions de 9 A 10 H

    - Départ a 10H30

    - En association avec la salle Notre Club rue cour de justice 11a 4600 RICHELLE .

    - Voici le liens du tracé : https://strava.app.link/zqPoDekfsib et pour les personnes qui préfèrent marcher vous êtes les bienvenus, aussi soyez nombreux a nous soutenir pour la bonne cause

  • Solidarité avec les victimes : un photographe bruxellois propose son aide avec son drone

    37BEF5BA-4081-46D7-B90E-93674221DC6E.jpeg

                         Franck Depaifve © D.R.

    Il y a quelques années, trois artistes photographes  avaient réalisé un livre "Ceci n'est pas que du patrimoine" relatant la vie passée et la situation actuelle des anciens mineurs et bâtiments du charbonnage du Hasard de Cheratte. Hier matin, un de ceux-ci, Frank Depaifve nous a contacté proposant, si besoin était, de venir dans la région Cherattoise avec un drone pro pour aider à d'éventuelles recherches. Cheratte n'étant pas parmi les zones les plus atteintes, nous avons proposé l'aide de Franck aux services de secours oeuvrant dans la région verviétoise. Le cas échéant, Franck sera recontacté. Un grand merci à lui pour sa proposition, sa solidarité. Il est de ces hommes pour qui l'amitié compte! Frank habite la région bruxelloise tandis qu'Axel et Roméo sont Mauriciens. (P.Neufcour)

  • La Fondation "Roi Baudouin" soutient des initiatives locales en Basse-Meuse

    LA FONDATION ROI BAUDOUIN SOUTIENT LES INITIATIVES LOCALES EN BASSE-MEUSE

    Dans le rapport de la Fondation Roi Baudouin de 2020, on peut noter plusieurs soutiens à des initiatives locales pour notre région.

    Pour un soutien local face à la pauvreté, Racynes de Haccourt et St Vincent de Paul de Visé (10000 €) ainsi qu’AMO reliance (2500 €) et Autre Terre de Herstal (3000 €) ont reçu une aide financière.

    Un autre soutien pour les jeunes en décrochage scolaire à une association de Saive ainsi que l’AIGS de Vottem qui organisera des ateliers informatiques pour demandeurs d’emploi

    Le fonds BYX soutient les écoles, ici dans l’amélioration des sanitaires des établissements comme à l’école St Joseph d’Emael ou à des écoles herstaliennes, l’Athénée royal, l’école libre des Monts et de Notre-Dame de Bonsecours à Pontisse.

    La résidence Demeuse a reçu une aide pour améliorer le confort du 3e âge.

    Et ce sont des sommes de 10.000 € accordés pour une organisation en premier ligne face au Covid 19 à Compas de Saive et au CPAS de Dalhem (Warsage)

    Question patrimoine culturel mobilier, deux pièces de valeur nationale seront restaurées : la plus vieille statue religieuse en pierre, datant du 14e s., représentant St Eloi (elle fut une pièce majeure de l’exposition de St Hadelin à Visé en 1988) sera restaurée (7500 €) pour la fabrique d’église de Bombaye. Pour la confrérie Notre-Dame de Lorette et Saint-Hadelin de Visé, ce sera un dais de procession de style rococo qui sera remis en état (6000 €) grâce aussi au fonds David Constant. Un autre fonds Haeven octroya 1000 € à la compagnie des Arbalétriers visétois pour ses publications.

    Un autre fonds important met en valeur les productions anciennes de la Fabrique Nationale de Herstal (Ars Mechanica). Quant au fonds de Coune Päulmier de Lixhe, il permet l’entretien du parc de cette résidence Abbeyfield.

    Un autre fonds liégeois mais destiné à la restauration de patrimoine immobilier, le Fonds Richard Forgeur permettra au local de la Porte Ouverte, place de la Collégiale de restaurer sa façade.(en cours) Pour les œuvres paroissiales de Lanaye, il permettra la transformation du cercle local.

    Il y a aussi des comptes de projet qui permettent des avancées : un espace de détente intergénérationnel pour l’Institution de mère Joséphine à Blegny, l’asbl Compas de Saive pourra adapter ses locaux aux PMR, la Porte ouverte de Visé pour l’aménagement intérieur et la rénovation de ses locaux. L’association Makala sera renforcée pour permettre à 80 femmes maraichères du Congo de développer leur travail. L’école des Devoirs de Visé pourra aussi progresser. Quant a la compagnie des Arbalétriers, elle fait un appel aux dons dans ces circonstances sanitaires.

    La fondation Roi Baudouin avec différents fonds aide tous les domaines ; écoles, culture, santé, environnement, aide au développement, et surtout contre la pauvreté. Pour en savoir plus, consulter et télécharger le rapport d’activités – près de 500 pages- sur www.kbs-frb.be.

    J.P.Lensen

  • Un projet sportif (karaté) et social (autisme)

    download-1.jpg

    Le Dojo de Jean-Paul Tornatore inauguré

    C’est donc ce mercredi 24 février 2021 que le Dojo de Jean-Paul Tornatore a été inauguré. Un jour que l’homme retiendra car c’était le rêve de sa vie. Il est maintenant réalisé et de bien belles façons. Un beau projet, pour un beau sportif avec de beaux sentiments. En effet il faut beaucoup chercher pour trouver pareille réalisation qui au-delà du côté sportif vise un autre objectif, social celui-là.

    B9726251060Z.1_20210225114520_000+GIKHLS915.1-0.jpg

    Il ne pouvait que se présenter en karategi pour parler de son Dojo situé à Visé Chaussée d’Argenteau 74B.

    C’est donc en présence de quelques personnes seulement, vu la situation actuelle et dans le plus strict respect des règles, que le Visétois a présenté son projet devant Madame Viviane Dessart Bourgmestre de Visé, Messieurs Julien Woolf Echevin des sports, Ernur Colak Echevin du commerce, David Devlieger (kinésithérapeute et occupant des lieux), Olivier Hendrick (architecte) et Jean-Marie Kreusch (Coup de Main Autisme).

    Emu et enthousiaste il explique « Mon but au niveau sportif c’est de permette aux plus expérimentés de l’Académie Karaté Tornatore de se perfectionner avec des séances plus individualisées en mini-groupes. Je pourrais aussi recevoir des athlètes confirmés qui veulent encore aller plus loin dans le karaté. L’outil est là, il doit servir au maximum y compris au profit de karatékas externes. »

    La pandémie en cours, dont il fut lui-même victime, les embuches administratives de ce type de projet et l’hiver ne facilitèrent pas son parcours. Ces obstacles le Ninja Visétois, comme on le nomme sur les tatamis et en dehors, les as vaincu. A l’image de Donatello (le mauve dans les Tortues Ninjas muni du « bo », un bâton en bois), son personnage fétiche quand il était gamin, il a gagné ses combats l’un après l’autre pour arriver en finale afin de monter sur la plus haute marche du podium, l’inauguration, avec le caractère, la persévérance et la résilience qui le caractérise.

    « J’ai une vraie reconnaissance pour Sylvain Tuttolomondo mon premier Senseï qui m’a ouvert les portes des Arts Martiaux, ainsi que pour Anne Jamin qui avait bien compris le gamin que j’étais et me donnait cours également quand j’ai débuté le karaté. D’autres suivirent mais le début, les bases, nommées kihon en karaté, ainsi que les valeurs de celui-ci, c’est grâce à votre premier entraineur que vous les faites vôtre » confie le champion.

    La partie inférieure du Dojo est séparée en deux, un espace étant réservé pour un kinésithérapeute sportif (David Devlieger) et le reste (60 mètres carrés) spécifiquement pour le karaté, le tout dans une décoration harmonieuse et sobre, mais fort chaleureuse à l’image de ce que l’on trouve au pays du soleil levant. Un appartement spacieux, avec garage, occupe l’étage.

     

    Fidèle à ses valeurs il espère n’oublier personne

    thumbnail_jmk.jpg

    « Outre les personnes présentes à l’inauguration que je remercie pour leur collaboration, en fait c’est un projet qui a été mené à bien avec la pleine collaboration avec le bureau De Vos et Hendrick architecture qui a bien compris mon intention et mes besoins spécifiques, avec encore le travail tout aussi concerté de l’entreprise Thomas Potier Construction, ou encore Muller et Partners Services Immobilers pour ses conseils. Je voulais un Dojo presque familial comme on en trouve plusieurs dans chaque ville, au Japon, de la dimension de Visé... qui a maintenant le sien. » Et puis il y a encore

    Monsieur Luc Lejeune qui à l’époque de son mandant communal d’Echevin m’avait reçu plusieurs fois pour me guider alors que je débutais mon projet. Je m’en souviens et d’ailleurs j’espère n’oublier personne. »

    Parce qu’il a un sens aiguisé de la famille il nous confie enfin « Sur le plan personnel mes parents ont toujours été présents à mes côtés et puis mon épouse Mireille et enfin mes deux petites filles qui ont parfois vu leur papa partir de nombreuses soirées ou week-end pour ce projet. »

     

    Un projet sportif ... et social

    avec « COUP DE MAIN AUTISME »

    download.jpg

    En dehors des lumières de la compétition dans lequel il a brillé avec une coupe du monde remportée à Vérone en 2013, obtenant dans la foulée le mérite sportif de la Ville de Visé, le Richellois laisse souvent parler son grand coeur. On l’a ainsi retrouvé à l’accueil Covid à la Clinique d’Hermalle-sous-Argenteau au plus fort de la crise, mais aussi en bénévole dans une maison de repos La Clairière de Fayenbois. Son investissement au sein de l’association originaire de Visé « Coup de Main Autisme » est maintenant connue. « On a eu l’occasion d’organiser différents événements, et ce n’est pas fini, avec des clubs de basket et de football ou encore de judo, lors de braderies, des démonstrations de karaté, sans oublier la distribution de 250 masques gratuits a des familles d’enfants autistes notamment » rappelle Jean-Paul Tornatore « cette fois on passe encore un cap car mon Dojo sera accessible une ou deux fois par mois, gratuitement, pour des activités qui se prêtent aux installations avec des personnes autistes et pas seulement que pour du karaté, j’insiste. Le cadre est idéal pour la sérénité. Jeu de ballon, jonglage, activité proche du cirque, détente, relaxation, gymnastique, yoga, etc., auront leur place. »

    Pour joindre Jean-Paul Tornatore : 0499 15 87 20 ou jipe@hotmail.com

    (JMK - Communiqué)