Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Travaux - Page 3

  • Des travaux supplémentaires dans le centre de Visé dès le 21 août : voici tous les détails

    travaux_visé.jpeg

    Alors que le chantier de réaménagement de la place Reine Astrid reprendra lundi prochain, de nouveaux travaux sont prévus d’ici moins d’un mois dans le centre de Visé. Mais ils ne devraient pas trop gêner la circulation. Explications

    Depuis près d’un an, le centre de Visé est en plein renouveau avec le réaménagement de la place Reine Astrid. Des travaux nécessaires qui ne vont pas sans poser des problèmes de mobilité dans la Cité de l’Oie. Si la circulation est plus fluide actuellement grâce aux congés du bâtiment, le chantier reprendra lundi prochain.

    Et quelques semaines plus tard, un autre chantier démarrera à quelques centaines de mètres de là. Le SPW va en effet procéder à la rénovation d’une partie de la N653, grosso modo dans sa partie comprise entre la Lukoil et la rue de la Trairie. Deux phases sont programmées.

    La première concerne la rue de Jupille entre la Lukoil et le rond-point de la Collégiale. Elle sera réalisée du 21 au 26 août et touchera principalement les deux ronds-points qui se trouvent dans le périmètre et qui commencent à être fortement endommagés. La seconde phase consistera en la réfection des deux Remparts, entre le 31 août et le 5 septembre.

    De prime abord, on pourrait se demander pourquoi rajouter des travaux à ces endroits alors que Visé est déjà bien embêtée par les travaux de la place Reine Astrid et que ces nouveaux chantiers, qui plus est, se dérouleront en partie après la rentrée des classes.

    Des travaux de nuit

    Demi-bonne nouvelle, la première phase, celle qui sera le plus problématique en termes de déviations et fermetures de voiries, se déroulera entre 18h et 7h. Néanmoins, pour ceux qui rentreront chez eux ou qui voudront profiter des établissements Horeca, il vaudra mieux être prévoyants et tenir compte des mesures de circulation.

    C’est ainsi que du lundi 21 au samedi 26 août, de 18 à 7h, la circulation sera interdite sur la zone de chantier soit entre la Lukoil (exclu) et le rond-point de la Collégiale ainsi que la partie qui enjambe l’autoroute pour arriver aux accès/sortie de l’E25. De plus, et à l’exception des riverains qui pourront prendre ces rues en double sens, la circulation sera interdite rue Haute, rempart des Arquebusiers, rue de la Fontaine, accès au parking de la Collégiale et rue de Dalhem, depuis le carrefour avec la rue porte de Lorette.

    Trois déviations seront mises en place pour les autres usagers. Une via l’E25 et les sorties Visé Nord ou Argenteau. Une autre via Berneau et la Rue Porte de Lorette pour ceux venant de Dalhem. Et enfin une via Berneau pour ceux souhaitant se rendre à Dalhem. Au niveau de la rue Porte de Lorette, la circulation s’effectuera dans les deux sens, le stationnement sera interdit et la circulation sera interdite aux véhicules de plus de 7,5 tonnes.

    Second tronçon du 31/8 au 5/9

    Une fois ce tronçon terminé, on s’attaquera à la réfection des remparts des Arquebusiers et Arbalétriers. Celle-ci sera faite entre le 31 août à 6h et le mardi 5 septembre à 18h. Durant cette période, la circulation et le stationnement seront interdits sur les deux remparts. La circulation des véhicules sera interdite à l’exception des riverains et en double sens sur l’avenue des Combattants et les rues du 15 août 1914, des Remparts et de la Prihielle. Une déviation sera mise en place via la rue de la Fontaine.

    Aurélie Drion pour La Meuse

  • La circulation s’améliore à Visé grâce... aux congés du bâtiment: les ouvriers ont en effet déserté le chantier

    visé.jpeg

    Les Visétois ou simplement les gens de passage ne nous contrediront pas. Depuis près d’un an, circuler dans Visé est on ne peut plus compliqué. Bonne nouvelle cependant, on va pouvoir un peu souffler ces deux dernières semaines de juillet.

    Les travaux de réaménagement de la place Reine Astrid battent son plein depuis la fin de l’été dernier. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’à cause d’eux, circuler dans Visé s’apparente à l’enfer. Alors certes, il faut bien que les travaux se fassent et avancent, mais les mesures de circulation sont changées tellement souvent qu’il est parfois très difficile de s’y retrouver et facile de se perdre. Du coup, ce sont les commerçants qui sont pénalisés puisque beaucoup évitent désormais le centre-ville de Visé.

    La circulation dans Visé est beaucoup moins problématique. Grâce à quoi? Aux congés du bâtiment évidemment. 
    Bonne nouvelle cependant. Pour les deux dernières semaines des soldes, la circulation dans Visé est beaucoup moins problématique. Grâce à quoi? Aux congés du bâtiment évidemment. Depuis vendredi, les ouvriers ont déserté le chantier pour partir en vacances. Les mesures de circulation ont dont été revues. Durant deux mois, il a ainsi été pratiquement impossible de circuler aux abords de la place Reine Astrid. C’est désormais en partie terminé.

    Si on ne peut toujours pas circuler dans une croix partant de l’avenue Albert 1er jusqu’à la rue Tour l’Evêque d’une part, et de l’autre, de l’avenue du Pont jusqu’à la rue des Déportés, la mobilité s’est néanmoins sensiblement améliorée dans le centre-ville. On peut en effet à nouveau emprunter les axes avenue du Pont/avenue Albert 1er (ici, dans les deux sens), Rempart des Arbalétriers/place Reine Astrid ou encore place Reine Astrid/rue du Collège. Néanmoins, il reste encore quelques difficultés. Si on peut emprunter l’axe avenue du Pont/avenue Albert 1er dans les deux sens, des barrières sont installées au milieu de la voirie pour délimiter les deux voies et empêcher de tourner à gauche. Lorsqu’on descend l’avenue Albert 1er, il est ainsi impossible de tourner à gauche pour prendre la place Reine Astrid et la rue du Collège. Si pour cette dernière mesure, la déviation n’est pas trop problématique, il suffit de prendre la rue des Récollets, pour l’interdiction de tourner à gauche en venant du Rempart des Arbalétriers, c’est autre chose. Nous l’avons constaté samedi, beaucoup ne pensent pas à suivre la déviation qui les fait remonter la rue de la Trairie pour ensuite redescendre l’avenue du Pont.

    Jusqu’au 31 juillet

    Au lieu de ça, ils tournent à droite depuis la place Reine Astrid vers l’avenue Albert 1er et font demi-tour à hauteur du carrefour avec la rue du Gollet. Ce qui évidemment pourrait poser, à terme, quelques soucis. Ces mesures de circulation sont d’application jusqu’au 31 juillet, date de reprise du chantier. Si vous voulez visualiser les plans de circulation, en vigueur et à venir, vous pouvez les trouvez sur vise.be dans l’onglet « Infos travaux ».

    Aurélie Drion pour La Meuse

  • Nouvelles mesures de circulation au centre de Visé suite au chantier de la place Reine Astrid

    B9732402603Z.1_20221016162021_000+GFLLFB1E4.1-0.jpeg

    Suite au chantier de rénovation de la place Reine Astrid à Visé, de nouvelles mesures de circulation et de stationnement entrent en vigueur.

    Le chantier de la place Reine Astrid se poursuit au centre de Visé. De nouvelles mesures de circulation entrent en vigueur. « Pour faciliter la mobilité au centre-ville, le sens de circulation de la rue du Perron est inversé. La mesure sera active jusqu’au 30 juin prochain. Et toute cette semaine, c’est une fermeture totale de la circulation entre les deux places », annonce la police.

    De nouvelles mesures sont applicables jusqu’au 26 mai inclus. La circulation des véhicules et le stationnement sont interdits dans les tronçons de la place Reine Astrid : entre l’avenue Albert ler et l’avenue du Pont, uniquement dans le sens Berneau vers Haccourt ; entre l’avenue du Pont et la rue de la Chinstrée ; entre la rue de la Chinstrée et le Rempart des Arbalétriers ; entre l’avenue du Pont et la rue Dodémont et entre l’avenue Albert ler et la rue St Hadelin. Mêmes mesures rue St Hadelin, entre la rue des Déportés et la place Reine Astrid et rue Dodémont, entre la rue Saint-Hadelin et la rue Tour l’Évêque.

    Le stationnement des véhicules est interdit : rue du Gollet, sur les emplacements situés à droite de la voirie, depuis le début de la rue (au carrefour avec l’avenue Albert 1er) jusqu’au ralentisseur en clinckers rouges, et entre le nº 54 et le carrefour avec la rue St Hadelin.

    La circulation est limitée à la desserte locale et autorisée dans les deux sens : avenue Albert ler, sur le tronçon compris entre la rue du Gollet et la place Reine Astrid, ainsi que rue Dodémont, entre la rue des Francs Arquebusiers et la rue Tour l’Évêque.

    La circulation est interdite aux + 3.5T, à l’exception de la desserte locale cette semaine : rue de la Chinstrée, depuis le carrefour avec la rue des Récollets et rue des Béguines, depuis le carrefour avec la rue des Récollets

    La circulation est interdite aux véhicules de plus de 10m de long (excepté bus TEC) : rue St Hadelin, depuis le carrefour avec la rue du Gollet jusqu’à la place.

    Le sens de circulation est inversé : sur l’ensemble de la rue de la Chinstrée, entre la rue des Récollets et la rue du Collège, avec interdiction de sortir du parking des Tréteaux via cette rue.

    (Marc Gérardy)

  • Visé : remake du "Distait"

    333315579_713710540481012_1055715610639355024_n.jpeg

    Ce matin vers 9 heure des ouvriers du chantier de la place reine Astrid à Visé ont retiré une barrière afin de laisser passer un engin de chantier. Un conducteur ,"distrait et plus tout jeune" selon des témoins, en a profité pour emprunter ce bout de voirie à bord de sa Renault. Mais voilà... la suite sur les photos de David Monseur. 

    333360348_891983048675310_7500432849330623050_n.jpeg

    Le dépanneur Gérard s'est chargé de retiré la voiture de ce mauvais pas. Selon des témoins, le conducteur n'était pas blessé.

    333436356_903591750867716_6218159994975431194_n.jpeg

    333272215_921220319069240_520841061610812695_n.jpeg

  • Visé : on va démolir l'Excelsior !

    4566625110452542027.jpeg

    Une page va se tourner à deux pas de la Collégiale de Visé. Fermé depuis juin 2010, l’ancien cinéma Excelsior va en effet être démoli pour laisser la place à une promotion immobilière. L’enquête publique démarre ce mardi. 
    Durant près de 35 ans, le cinéma Excelsior a accueilli les cinéphiles bassimosans. Composé d’une unique salle de 400 places, il a été le seul cinéma de la Basse-Meuse. Mais en juin 2010, son gérant décidait, à 87 ans, de prendre une retraite bien méritée.
    S’il fut question tout un temps de rénover l’endroit pour proposer à nouveau des projections dans un lieu plus moderne, ce projet a rapidement été abandonné. Depuis, le bâtiment appartenant au Foyer Saint-Hadelin et situé place de la Collégiale a subi quelques transformations. L’ASBL « La Porte ouverte visétoise » y est en effet également installée depuis 1969. Le couloir qui donnait accès au cinéma a ainsi été abattu pour permettre d’agrandir la ludothèque de l’ASBL. À l’étage, une salle polyvalente pouvant accueillir 50 personnes a été aménagée. Mais la partie qui accueillait le cinéma n’a quant à elle plus accueilli aucune activité. Au fil du temps, son état s’est fortement dégradé, tombant pratiquement en ruine. Et s’il représente une valeur sentimentale pour les Visétois, il n’a aucune valeur patrimoniale.
    Il a donc été décidé de raser la partie cinéma du bâtiment. À cette surface, s’ajoute la démolition des anciens hangars des Meubles Rigaux, situés à l’arrière. Une double démolition qui va permettre de réaliser une promotion immobilière.
     

    327134275_478186797860210_4595381889117800148_n.jpeg

    Plus tard ...
     
    Salle polyvalente et logements
     
    « On va réaliser une salle polyvalente pouvant accueillir 150 personnes. Elle sera située à l’arrière de ‘La porte ouverte’ et pourra accueillir toutes sortes d’activités », nous explique-t-on au sein de la société Gillard, promoteur du projet. « On avait envie d’avoir un outil qui puisse remplacer un cinéma par quelque chose d’autre qui soit rassembleur et toujours en lien avec la culture. Au rez-de-chaussée, il y aura également une surface commerciale qui, vu l’endroit, sera plutôt destinée à une profession libérale. »
    Au-dessus de cette salle polyvalente et de ce rez-de-chaussée commercial, des appartements seront construits. « Il y aura 16 appartements allant de deux à trois chambres ainsi que trois penthouses, avec toiture végétalisée ». Pour accueillir les habitants, mais aussi « La porte ouverte » et les occupants du commerce, un parking de 35 à 40 places sera aménagé en sous-sol.
    Ce projet est en cours de demande de permis d’urbanisme. L’enquête publique démarre ce mardi 7 mars pour s’achever le 21 mars. Le dossier pourra alors être consulté durant cette période au service de l’urbanisme (rue de Mons, 11). L’accès au dossier se fait uniquement sur rendez-vous, tous les jours ouvrables (xaviere.gilson@vise.be ou 04/374.84.85). Si le permis est obtenu sans problème, les travaux pourraient démarrer au début de l’année prochaine.
    (Aurélie Drion pour La Meuse - Photos D.R.)