Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Basse-Meuse - Page 2

  • Basse-Meuse : le suspect de seulement 19 ans n'était pas connu de la justice...

    DE665328-A9C0-42D2-AA02-CECA3CFC136C.jpeg

    Intercepté par la police avec 650 g de cannabis et 2.400 €  

    Un jeune homme a été intercepté lundi soir sur la zone de police de la Basse-Meuse. Lors de son interpellation, il était en possession de 650g de cannabis et 2.400 €.
    Lundi soir, Luca, un jeune homme de 19 ans, a été privé de liberté sur la zone de police de la Basse-Meuse.
    Le jeune homme a été arrêté lors d’un contrôle aléatoire de police. Sur lui, les enquêteurs découvrent 650g de cannabis et 2.400 €.
    Suspecté de dealer, Luca, qui n’est pas connu de la justice, a été déféré mardi au parquet de Liège. Son dossier a été placé à l’instruction et une demande de mandat d’arrêt a été formulée à son encontre.
  • Le Maître des Agapes de la Confrérie de l'Oie visétoise récompensé par le prestigieux prix AURUM

    LOGO-OIE.jpg

    La Confrérie Visétoise de la Délicieuse oie du Gay Savoir en bien mangier est à la fois triste et heureuse.

    Triste parce que cette année encore, suite aux restrictions dues au Covid, elle ne pourra pas tenir son Grand Chapitre, mais heureuse de vous annoncer que (sauf circonstances exceptionnelles et imprévisibles) le repas de l'Oie de la Saint-Martin se déroulera bien le 11 novembre comme le veut la tradition.

    Notre confrérie est membre du C.E.U.C.O (Conseil Européen des confréries oeuno-gastronomiques. En 2015, notre confrérie s'était vue attribuer à Perpignan le prix"AURUM" d'excellence récompensant la "Meilleure confrérie gastronomique européenne "

    thumbnail_5BEC9D908BAB46CD914AC2D4F938A02F.jpg

                                                 Le Chef Jean Castadot de Hermée

    Cette année, c'est notre Maître des Agapes, Jean Castadot, qui s'est vu, à titre personnel, remettre le prestigieux prix AURUM dans la catégorie "European Chef 2021". en sa qualité de Président européen d'Euro-Toques. A titre d'information, Jean est également le président d'Euro-toques Belgique. Euro-toque est une association de Maîtres cuisiniers reconnus dans divers pays d'Europe.

    C'est donc, indirectement, que la Confrérie visétoise se considère comme honorée par cette reconnaissance européenne décernée à son Maître des Agapes par ses pairs européens.

    Vous trouverez des renseignements plus complets concernant notre confrérie sur :

    http://www.confreries.be/UNION/conf/vise/index.htmhttp://www.confreries.be/UNION/conf/vise/index.htm 

    ainsi que sur notre Maître des Agapes sur

    Jean Castadot | The Mastercooks of Belgium

    https://www.la-carte.be/fr/restaurants/belgique/liege/4680_hermee/jean-castadot/

    et d'autres dont la liste serait trop longue à énumérer ...

    Bravo et Félicitations Jean !

    Oie un jour, oie toujours.

    Pierre Neufcour, Confrère

  • UNE DERNIERE PUBLICATION DE LA COLLECTION COMTE DE DALHEM : PASSION CHARBONNAGE

    E66A6D00-1D00-46B2-90A7-260D3DBE6525.jpeg

    Cette collection riche d’une trentaine d’ouvrages, certains épuisés vient d’accueillir les souvenirs détaillés de Louis Vandegar (né en 1946) : D’un charbonnage à l’autre, de José à Trembleur, parcours d’un ouvrier de surface. 90 p. et plus de 150 illustrations.

    Un charbonnage est au niveau du personnel un ensemble hétéroclite : les mineurs (de fond) et ceux qui travaillent à la surface (appelons-les ouvriers de surface), les employés et cadres, les ingénieurs, les géomètres…. bref, chaque membre du personnel est dépendant des autres. Blegny-Mine est connu pour ses visites dans les galeries réouvertes en 1983, mais moins pour les visites des installations de surface : c’est ainsi que la partie maintenue du triage-lavoir peut être maintenant visitée.

    Louis Vandegar, fils de mineur raconte sa vie. Né dans la cité de José (Battice) dépendante de la société Wérister, il est mis au travail à 14 ans et se retrouve à travailler au charbonnage dès l’âge de 15 ans et dans le lavoir. Comme dans le fond, des accidents mortels peuvent se passer à la surface. Louis va passer dans plusieurs ateliers, et se retrouver assez vite au charbonnage de Trembleur. L’intérêt du livre est d’expliquer toutes les fonctions des machines : l’encagement, la chaîne à raclettes, l’essoreuse à schlamm, les pompes Ensival, les vibrants, la paire à bois, et j’en passe. Louis raconte, comme si nous étions à côté de lui, ses journées de travail, ses relations avec les supérieurs, ses camarades de travail, les habitudes étonnantes de certains. Son travail de mécanicien le vit s’occuper du pompage des eaux. Très intéressant : Louis nous prend par la main et nous fait visiter les installations de surface de Blegny-Mine depuis l’entrée, jusqu’au terril en passant par les bains douches, la sous-station électrique ou le sommet de la belle-fleur. Si vous ne savez pas en quoi consiste un triage lavoir, vous lisez cette quinzaine de pages : les berlaines remontent avec non seulement du charbon mais aussi des pierres (schiste), de l’eau, des bois, du métal….il faut trier le tout. Comment séparer le charbon des pierres, on travaille sur les densités différentes de ces matériaux en utilisant de la magnétite, oxyde de fer très précieux et récupéré en circuit continu : le charbon flottait sur le liquide (eau et magnétiite) et la pierre restait au fond. Par différents cheminements, le schiste allait se retrouver sur le terril. Quant aux charbons, ils étaient subdivisés grâce à des tamis selon leurs dimensions (granulomètrie) différentes : de 6 à 80 mm. La matière plus petite (moins de 6 mm) constituera le poussier, matière qui peut être explosive si on n’y prend garde. Comme chapitre final, cet ouvrier de surface nous emmène dans le fond en s’intéressant aux galeries et aux pompes………..En partant de cet ouvrage, vous n’aurez plus qu’ à demander une visite avec un guide de Blegny-Mine………2 bonnes heures de découvertes vous attendent

    Ce livre très didactique peut être obtenu à l’accueil de Blegny-Mine au prix de 15 € et envoyé par la poste avec un supplément. Contact Domaine@blegnymine.be

    Jean-Pierre Lensen (du MAHVI, membre de PIWB)

  • Plus de 4000 personnes doivent évacuer à Oupeye et à Visé

    Cette évacuation est préventive, puisqu’on ne sait pas dans quelle mesure ces quartiers seront inondés mais elle est demandée afin de ne pas devoir intervenir lorsqu’il sera trop tard. A Visé, les villages concernés sont Lixhe, Lanaye et Devant-le-Pont soit environs 2.000 familles. Si elles n’ont pas la possibilité de trouver refuge chez des proches, un centre d’hébergement est mis à disposition au hall omnisports de Visé. Des navettes vont être mises en place pour aider les habitants concernés. Informations pour Visé: 04/374.84.10.

    A Oupeye, la demande est la même pour ceux dont les habitation se trouvent sous le niveau du canal à Hermalle, Haccourt et Vivegnis, soit plus de 2.000 personnes. Les rues concernées sont, à Vivegnis: rues de la Digue, Jean Jaurès, de la Cité, de l'Etang, Derrière les haies, Puits, de Cheratte, Cerisier Colleye, des Mineurs, Cesar de Paepe, Fut Voie, de l'Europe, de la Serenne, Westphal, Wérihet, Sous les Ruelles et Joseph Dejardin. A Hermalle, il est demandé d’évacuer les rues Marchand, Basse-Hermalle, du Passage d’Eau, Al’Fosse, Voie de Liège et rue d’Argenteau. A Haccourt, les rues de l’Ecluse, Couture, Michel, des Taverne et du Canal ainsi que le Quai des Cimenteries et la Rampe du Pont ont déjà été évacués. La rue de Liège s’y ajoute. Les personnes évacuées peuvent trouver refuge au hall omnisports d’Oupeye. Des navettes de bus sont mises à disposition à Vivegnis (parking Hollandia) et à Hermalle (parking au carrefour des 4 chemins ou à l’arrière du Centre Médical de la Basse-Meuse, à côté de la clinique). Ils vous amèneront au centre d’accueil. A Visé et Oupeye il est demandé de couper l’eau, le gaz et l’électricité; de préparer un sac avec le strict nécessaire; et de ne pas oublier ses animaux de compagnie. (La Meuse)

  • A la chapelle des Sépulcrines à Visé, exposition des oeuvres de Julian Van Bur et de son atelier

    fullsizeoutput_16dbb.jpeg

    A Visé; rue du Collège 21, exposition des oeuvres de Julian Van Bur et des élèves de son atelier, jusqu'au 16 mai, tous les jours de 13h à 18h.

    Entrée libre et respect des normes sanitaires

    PEINTURE, Céramique.

    Atelier : Danielle Colin, Brigitte.........., Catherine Coue,

    Anne De Lamper, Josiane Ducachet , Christiane Goujon, 

    Michael  Jiliak, Math, Marcelle Leunis, Liliane Lizen, 

    Frans Reul,  Zou, Nicole Forir, Marie claire Dormal, Huberte Dessart, Pierre Desmeth.

    Photos : © Adrien Angé (6 ans et demi)

    fullsizeoutput_16d9a.jpeg

    fullsizeoutput_16db5.jpeg

    fullsizeoutput_16da1.jpeg

    fullsizeoutput_16db1.jpeg

    fullsizeoutput_16db3.jpeg

    fullsizeoutput_16db2.jpeg

    fullsizeoutput_16db6.jpeg

    DSC_7460.JPG

    fullsizeoutput_16da8.jpeg

    DSC_7466.JPG

    DSC_7468.JPG

    fullsizeoutput_16db8.jpeg

    fullsizeoutput_16db7.jpeg

    Le jeune photographe au travail, vu par grand-papa. Merci à Adrien pour son reportage et encore bravo à lui !

    DSC_7461.JPG

    (P. Neufcour)