Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nature - Page 8

  • La photo de Benoît

    C2F4ADE1-AB72-473A-8B33-E15C1F17B49F.jpeg

    Faucon crécerelle bondissant sur sa proie...
    Ce jour-là, il avait beaucoup plu et les vers de terre venaient s'aérer en surface. J'ai pu observer ce crécerelle pendant une bonne trentaine de minutes (je pense qu'il est toujours là d'ailleurs <img src="https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/teb/2/16/1f642.png" alt="

  • La photo du jour de Benoît

    D8A6AC83-6A5C-45EB-A0CF-1346A825B368.jpeg

    Le Chardonneret (voir en grand) est surtout connu comme consommateur de graines de chardons et de cardères. Il apprécie aussi celles des centaurées. La Centaurée est une plante de la famille du Chardon mais n'a pas de feuilles épineuses comme celui-ci. Ses jolies fleurs font le bonheur des insectes en été puis ses graines font celui des oiseaux en hiver. Surtout ne pas faucher tant les fruits contiennent des graines !

  • La photo du jour de Benoît

    6C6C4F05-9B53-42EF-ACD9-BC43FD885CB3.jpeg

    Parmi les oiseaux que nous n'avons pas l'occasion de voir durant toute l'année en Belgique et en France, il y a la Grive mauvis. Il faut profiter de la saison froide pour l'observer sur ou à proximité des arbustes qui offrent encore des baies à consommer (à ne surtout pas tailler maintenant). Au printemps, elle repartira nicher dans les pays scandinaves et bien plus au Nord... Elle est de taille semblable à la grive musicienne (grive la plus courante chez nous), plus petite que la grive litorne et encore plus petite que la grive draine. Son sourcil très marqué et sa tache de couleur rouille sur le flanc la rendent inconfondable avec les 3 autres grives que nous pouvons observer assez couramment. (Voir en grand)

  • L'oiseau du jour par Benoit Huc

    8D2C60C5-449D-498B-A32E-73C03CA2E8D3.jpeg

    "Cassée la noix..." Un fameux pif le Patriiick ! Mais ma star du jour est un très sympathique corbeau freux 
</section>
<section class=

  • La photo du jour de Benoît

    1A237FC7-D000-48CA-9BE0-856335525E32.jpeg

    Alors qu'en été, on les observe le plus souvent en couples très unis, les linottes mélodieuses passent l'hiver en groupes assez importants (parfois plusieurs centaines d'individus). Nos effectifs sédentaires sont en cette période largement renforcés par des hivernants provenant du Nord-Est de l'Europe. Les linottes mélodieuses se nourrissent des graines des plantes encore sur pied, notamment dans les champs laissés en friche pour protéger la biodiversité (subsides européens, régionaux, mesures compensatoires, etc.). A la moindre alerte, tout le groupe décolle "comme un seul homme". Cela indique souvent la proximité d'un rapace qui met la Linotte à son menu... Si vous trouvez un champ laissé en friche, arrêtez vous et faites vous discrets : il y a toutes les chances que vous puissiez faire des observations intéressantes.