Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La grive, quelques secondes avant la photo postée le 13

2F05EA7A-4533-4EBD-AE2F-065ACBBF3E02.jpeg

Grive litorne. (Voir en grand) © Benoit Huc
Avec l'arrivée du printemps, la plupart des grives litornes qui ont passé l'hiver en Belgique et en France vont repartir vers les pays nordiques (Scandinavie, Russie, etc...). Une petite partie d'entre elles, les sédentaires, restent chez nous pour nicher en petites colonies. En groupe, elles résistent mieux à la prédation des rapaces qu'elles n'hésitent pas à poursuivre dans les airs et à asperger de fientes.

Écrire un commentaire

Optionnel