Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tourisme - Page 3

  • A LA DECOUVERTE DE LA CAPITALE DE LA BASSE-MEUSE (liégeoise), UNE SERIE DE 11 ITINERAIRES

    5B84BCCD-19E3-4384-AA6F-0F20F6E29F2E.jpeg

    Un vieux de la vieille se souvient du départ de la fusion des Communes quand Visé se maria avec 5 villages voisins (Lanaye, Lixhe, Argenteau, Richelle et Cheratte). Il eut l’insigne honneur de réaliser pour le Syndicat d’Initiative de Visé un premier Vade-Mecum (1977) sur cette nouvelle entité faisant appel à des chercheurs de chaque partie de cette ville la plus au nord de la Francophonie en Europe. Au même moment, une jeune designer, Nadine Duruisseau réalisa à la demande de l’échevin du Tourisme d’alors Thierry Martin une première carte de l’entité et une série de prospectus de promenades (de Petit-Lanaye à Cheratte-Haut). La Société archéo-historique de Visé réalisa en 40 ans de renouveau (1981-2021) plusieurs guides dont le premier rendez-vous de l’Histoire-jeu d’observation centré sur le centre de Visé. Il y eut ensuite d’autres fascicules sur les différentes parties de l’entité ou sur des bâtiments. Par après, sortirent un itinéraire de l’oie, le centre de Visé en wallon et beaucoup d’autres – toujours disponibles. La jeune maison du Tourisme de la Basse-Meuse(2006-2017), sous la houlette d’Annick Masset sortit aussi d’autres promenades, comme pour les autres communes du réseau (par ex. Dalhem, Oupeye).

    En cette fin d’année 2021, l’ADL (agence de développement local) qui a dans son objet social le développement économique de son territoire, et donc du tourisme, le conseil consultatif des aînés de Visé et pour la partie patrimoniale le musée régional de Visé se sont coalisés pour adapter et actualiser ces fiches promenades. Elles sont au nombre de 11 en français, auquel il faut ajouter les 2 fiches visétoises sensu stricto en wallon. Au total, 78 volets de ces 11 prospectus, dont 24 de cartes et renseignements pratiques, mettant en valeur 73 points d’intérêt, bien localisés (des monuments, des demeures, des sites ou encore des attractions touristiques ou qui valent le détour). Pour être à la mode actuelle du gaming, des jeux d’observations entrecoupent ces circuits (les réponses sur la tranche du prospectus). Ce sont des prises de dates, avec l’espoir que certains détails décoratifs de maison ne changent pas (à Loën notamment). Nous pensons que ces fiches pourraient être actualisées régulièrement.

    Du nord au sud et de la rive gauche à la rive droite de la Meuse nous trouvons Lanaye, au pied de la Montagne Saint-Pierre (circuit de 2,5 km avec 9 points d’intérêt), Lixhe du miracle au paradis (3,3 km et 7 pts), Loën au pied des carrières (1,5 km et 3 pts), Visé rive gauche – Devant-le-Pont en bord de Meuse (2,5 km et pas moins de 10 pts), Visé cité de l’oie (2,5 km et 9 pts), Visé sur les traces des Templiers (2,7 km et 5 points), Richelle le village le plus convivial de Wallonie (2 km et 6 pts), Richelle-Argenteau Wixhou le bois bénits (4,6 km et 5 pts), Argenteau-Sarolay et ses châteaux (2 km et 4 pts), Cheratte-Bas, pays des Houyeux (2 km et 7 pts), Cheratte-Haut pays des Abeilles et de la BD (3,6 km et 5 pts). Trois de ces 11 circuits pédestres seraient plus accessibles aux personnes à mobilité réduite : Loën, Devant-le-Pont et Cheratte-Bas. Au total pas moins de 30 km de promenades à votre portée.

    Si vous êtes amateurs de promenades, de jeux d’observation, de rallye pédestre, de patrimoine, vous pourrez vous les procurer e.a à l’antenne visétoise de la maison du Tourisme du Pays de Herve, rue des Beguines, (centre culturel de Visé, entrée par l’esplanade). Bonne découverte.

    J.P.Lensen (MAHVI)

  • RÉOUVERTURE DE L’EURO SPACE CENTER UN AN APRÈS...

    F336A6C0-709D-4604-9DE3-DE1D62330CD1.jpeg

    2021 est l’année d’un double anniversaire pour l’Euro Space Center. Le seul parc à thème dédié à l’espace d’Europe souffle cette année ses 30 bougies et fête le premier anniversaire de sa réouverture. Après un investissement de 13 millions d’Euro et un an de travaux, l’Euro Space Center a en effet fait peau neuve. Outre de nouvelles attractions permettant une plus grande immersion dans l’univers du spatial grâce à une scénographie complètement revue, le centre inclut deux restaurants, 240 lits, un planétarium, des laboratoires, etc. Les nouvelles attractions, telles que le Free Fall Slide, le Space Rotor ou encore un tout nouveau village martien raviront les petits et les grands, que ce soit pour un stage, une classe de l’espace ou une visite en famille ou entre amis. Explications.2021, l’été des succèsUn an après sa réouverture et malgré un contexte sanitaire difficile, l’Euro Space Center se porte bien ! A ce jour, en 2021, l’Euro Space Center a accueilli des élèves pour des classes de l’espace totalisant plus de 17.000 jours de stage. Juillet et août ont été bien remplis avec pas moins de 1000 stagiaires qui ont profité des congés scolaires pour renforcer leurs connaissances dans un des 13 stages, allant de l’astronomie à la construction de fusées. Les stagiaires apprécient d’ailleurs visiblement nos propositions, les réservations de stages pour l’année 2022 étant très nombreuses. 
         
    L’été a également vu défiler plus de 30.000 visiteurs qui, en famille ou entre amis, sont venus toucher du doigt les confins de l’univers… succès qui ne s’est pas démenti à l’automne avec une semaine de la Toussaint qui affichait, elle aussi, complet avec près de 3.000 visiteurs.Par ailleurs, un nouveau système d’eticketing permet aux visiteurs de réserver leurs places en fonction de la date qui les arrange. Ce système de réservation garantit à la fois la qualité du service et permet de réserver un accueil idéal à tous les visiteurs. Le parc à thème éducatif affiche complet plusieurs semaines à l’avance, et depuis sa réouverture, l’Euro Space Center aura accueilli pas moins de 65.000 visiteurs venus donner corps à leurs rêves d’aventure spatiale.Le Père Noël à l’Euro Space Center, une première !Continuant sur sa lancée festive, et après la venue de Saint-Nicolas (les weekends des 28 et 29 novembre et des 4 et 5 décembre), l’Euro Space Center se réjouit d’accueillir un autre invité de marque. En effet, pour le weekend des 18 et 19 décembre, c’est le Père Noël qui pose son traineau à Transinne et accueillera les petits et grands astronautes en herbe et qui sait, leur prodiguera quelques conseils de navigation pour leur engin volant.Cette année, l’Euro Space Center met les petits plats dans les grands … cette année, pour les fêtes, le centre vous offre une ambiance de Noël galactique avec une sélection de délicatesses de saison, une décoration qui sent bon les sapins et un bon vin chaud pour compléter une ambiance de Noël qui, pour la première fois en 30 ans vous permettra de vivre la magie de Noël sur orbite.CONTACT PRESSEMuriel GILBERTDirectrice MarComMuriel.Gilbert@eurospacecenter.be
  • Europalia est consacrée cette année non pas à un pays, mais à un train

    9CD306B7-6CF2-4718-99C2-8FC438760C54.jpeg

    © Orient Express

    Une revue complète sur le train est le hors-série de l’hebdomadaire « Le Vif ». Plein de renseignements y sont fournis dont le programme d’activités d’Europalia (expos et animations).

    La première ligne ferroviaire en Europe continentale fut bien ouverte en Belgique, entre Bruxelles et Malines en 1835. Et la ligne privée (par une société à actions) de Maastricht à Liège fut fondée en 1861 et comme il se doit, la très belle gare de Visé fut aménagée au nord des remparts de Visé, ce qui boosta le quartier nord de Visé avec des hôtels sur la place de la Gare (actuelle place des Déportés), le Collège St Hadelin (en 1881). Un musée près de la 2e gare, encore plus au nord vous accueille à certains moments et présente plusieurs aspects de certaines lignes dont celle construite par les Allemands pendant la 1ere guerre mondiale et achevée en 1917 (Ligne 24 d’Aachen à Tongres puis Anvers).

    Dans cette revue de 176 pages et du supplément Europalia, nous trouvons une série d’articles des plus complets : l’invention du chemin de fer, une technologie en constante évolution de la vapeur au TGV, le train acteur de notre histoire (superbement expliqué au musée de la gare de Schaerbeek, le Train World). Important à signaler, les premiers investisseurs furent des capitalistes anglais, malgré plusieurs crises financières. Le rail fit aussi la renommée de la Belgique avec des lignes ouvertes dans différents pays : la Chine ( la ligne Pekin-Hankou), l’Egypte, la colonie du Congo Belge. ….Tout n’est pas toujours rose quand on évoque les accidents ferroviaires qui ont tué nombre de voyageurs : parmi les 24 accidents graves dont 4 dans notre province : en 1917 à Crisnée (25+), en 1939 à Liège avec le pont du Val-Benoît (12+), en 1967 Fexhe-le-Haut Clocher (11+), en 2016 à Saint-Georges (3+).

    Autre aspect majeur, la grande famille des employés du rail dont certains métiers sont obsolètes de nos jours : les allumeurs, les chauffeurs, les lampistes, les garde-barrières……On évoque aussi les abonnements « ouvriers » remplacés depuis. Il est évident comme c’est le cas pour Visé que les villes ont été redessinées par le chemin de fer puis les gares se sont adaptées tant pour les installations (la Gare Calatrava à Liège) que pour les pourtours (La gare centrale). L’aspect le plus tangible et parfois critiqué est la ponctualité et la discipline ainsi que la sécurité qui en découle. Les a-côtés sont aussi analysés : l’aide à la Poste, le vicinal chemin de fer des campagnes, l’essor du transport de marchandises, le train du futur (bientôt, 1000 km à l’heure cela vous dit)

    Quelques aspects particuliers sont aussi abordés : la gare de Malines, l’épopée du grand Central Belge avec les lignes privées actuelles de train comme à Mariembourg ou à Treignes, le rôle du chemin de fer durant les 2 guerres, le train en vacances ou encore l’épopée mythique de l’Orient-Express mettant l’accent sur le train, acteur de bandes dessinées (une exposition sous forme de 20 banderoles fut mise sur pied en son temps sur le train dans la BD par le musée de Visé et peut être encore présentée sur demande).

    Quant au programme d’Europalia signalé à la fin de la revue, signalons les 2 principales expositions : au musée des Beaux-Arts de Bruxelles , les artistes face au train – jusqu’au 13 février et au musée du train de Schaerbeek, l’Orient-Express - jusqu’au 17 avril 2022. La société archéo-historique visitera en début d’année ces deux expositions

    J.P.Lensen, secrétaire de la S.R.A.H.V.

  • D’ARTAGNAN RÉUNIT DES HABITANTS DU GERS ET DU PAYS DE HERVE

    B84FDDF9-ED31-4EF3-93A7-A2BE5E1F2628_4_5005_c.jpeg

    Le célèbre mousquetaire D’Artagnan, originaire de Lupiac dans le département du Gers (Sud-Ouest de la France) est venu mourir le 25 juin 1673 tout près de nous, à Maestricht. Pour réunir ces deux villes et beaucoup d’autres, une route européenne (équestre) a été créée et approuvée par le conseil de l’Europe en mai de cette année 2021.

    La maison du Tourisme du Pays de Herve, les asbl Comté de Dalhem, Blegny Mine et Blegny ont rencontré en ce week-end des 16 et 17 octobre 2021 des édilités et responsables touristiques de ce département (20). Le projet est de mettre sur pied une manifestation mêlant patrimoine, pédagogie, route équestre, gastronomie et produits du terroir à l’automne 2022.

    Un programme de choix leur fut réservé : côté culinaire, la découverte des boulets à la Liégeoise (à Visé), de la fricassée (par la confrérie du même nom) et après une prestation de bandas, une étonnante soirée gersoise (à Blegny-Mines) où les produits de nos deux terroirs furent présentés au grand ravissement de plus de 100 convives venus de toute la région, sans oublier la découverte des produits régionaux (charcuterie, sirop, délicatesses et fromages) à la maison du Tourisme du Pays de Herve en final de ce week-end.

    Dimanche matin, 170 ( ! du jamais vu) cavaliers participèrent à une randonnée équestre d’une vingtaine de kilomètres sur la route d’Artagnan autour de Blegny. Dans le pays de Herve, les routes équestres sont déjà balisées et l’objectif est que pour l’année 2022, les différentes routes équestres partant d’Espagne, d’Italie, d’Allemagne et de France et passant par la Belgique et le Luxembourg soient parachevées.

    Côté patrimoine , deux balades furent organisées dans la vallée de la Meuse et dans le pays de Herve ajoutant à la découverte du patrimoine les mets régionaux : une conduisant à Maastricht, lieu de la mort du preux mousquetaire (photo devant la statue érigée en 2003) et se terminant à la ferme d’Artagnan et l’autre le lendemain conduisant par les routes du pays de Herve à l’abbaye du Val-Dieu avec la découverte de la toute nouvelle présentation de la brasserie du Val-Dieu.

    Les différents responsables du Gers de la région de Lupiac en Armagnac sont repartis, ravis de ce nouveau contact et des séances de travail, propices à une fructueuse collaboration. Vous serez informés de toutes ces manifestations qui s’échelonneront même au-delà de 2023, 350e anniversaire de la mort de ce mousquetaire du roi de France à Maastricht, (mis en scène mais de quelle manière par Alexandre Dumas en 1844).

    CJ LP VP ZA (les trois mousquetaires)

  • L’équipe de la Maison du Tourisme du Pays de Herve

    E41DAF62-CAC1-4DE9-AEF1-0BD724E78D24.jpeg

     

    Dimanche 26 septembre 2021 à 9h30 : « Approche mycologique et historique dans le bois de Preuss »

    Chaque dernier dimanche du mois de l'année, la Maison du Tourisme du Pays de Herve vous propose une promenade guidée en pleine nature. Ces balades sont encadrées par un guide chevronné et ce dimanche, ce sont Jean-Louis Merken et Jean-Pierre Nix qui vous accompagneront pour un tour de 7 km sur le thème des champignons et de l’histoire au site des Trois Frontières.

    Que vous soyez promeneurs, observateurs débutants ou aguerris, venez découvrir la nature tout en vous baladant dans les campagnes de Plombières.

    Rendez-vous le dimanche 26 septembre 2021 sur le parking du site des Trois Bornes (route des Trois Fronitères à Gemmenich), quelques minutes avant le départ prévu à 9h30.

    Programme complet des promenades guidées en pleine nature sur http://www.paysdeherve.be/nos-promenades-guidees

    Remarque : 
    Les balades ne sont pas accessibles aux poussettes ni PMR. Les chiens tenus en laisse sont autorisés. S'équiper selon la météo (vêtements et chaussures ou bottes).

     

     

    Dimanche 26 septembre 2021 à 9h30 : « Approche mycologique et historique dans le bois de Preuss »

    Chaque dernier dimanche du mois de l'année, la Maison du Tourisme du Pays de Herve vous propose une promenade guidée en pleine nature. Ces balades sont encadrées par un guide chevronné et ce dimanche, ce sont Jean-Louis Merken et Jean-Pierre Nix qui vous accompagneront pour un tour de 7 km sur le thème des champignons et de l’histoire au site des Trois Frontières.

    Que vous soyez promeneurs, observateurs débutants ou aguerris, venez découvrir la nature tout en vous baladant dans les campagnes de Plombières.

    Rendez-vous le dimanche 26 septembre 2021 sur le parking du site des Trois Bornes (route des Trois Fronitères à Gemmenich), quelques minutes avant le départ prévu à 9h30.

    Programme complet des promenades guidées en pleine nature sur http://www.paysdeherve.be/nos-promenades-guidees

    Remarque : 
    Les balades ne sont pas accessibles aux poussettes ni PMR. Les chiens tenus en laisse sont autorisés. S'équiper selon la météo (vêtements et chaussures ou bottes).