Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Loisirs

  • Les étangs de la Julienne vont être vidés, curés et rafraîchis

    Aménagés artificiellement il y a plusieurs décennies, les étangs de la Julienne sont un des lieux les plus touristiques de Visé. Avec leur plaine de jeux, les établissements Horeca et les nombreux chemins de promenades qu’il y a autour, ils attirent chaque jour des dizaines et des dizaines de personnes. Initialement au nombre de cinq, il n’y a aujourd’hui plus que quatre étangs.

    Il y a plusieurs années, on a en effet laissé se reboucher naturellement le cinquième. Et ce lieu de nature va faire prochainement l’objet d’un important chantier. « Les étangs vont en effet être curés et tout le système de circulation de l’eau va être remis à neuf, ce qui ne sera pas du luxe tant il est dépassé », commente Françis Theunissen, échevin visétois en charge des Travaux.

     

    « Nous en profiterons également pour donner un aspect plus didactique à l’endroit. Un étang sera par exemple utilisé par une école de pêche. Et j’ai bien dit une « école de pêche », il ne sera pas question de transformer l’endroit en pêcherie. Un autre étang sera plutôt dédié aux batraciens et un autre aux canards. Avec le responsable de l’environnement de la Ville, nous sommes en train de retravailler sur le rafraîchissement des panneaux didactiques qui seront mis tout autour du site. »

     

    Françis Theunissen, échevin des Travaux.
    Françis Theunissen, échevin des Travaux. - PN

     

    Les étangs vidés complètement

    Avant de pouvoir réaliser ces premiers travaux, il faudra d’abord vider complètement les étangs. « On s’attend à récupérer des carpes spectaculaires. Il y aura aussi des batraciens à sauver ainsi que des tortues qui ont malheureusement été abandonnées sur place par leurs propriétaires et qui font du tort à la faune et la flore des lieux. Tout ça se fera sous la supervision du DNF et de Natagora. Ce sont eux qui nous diront où envoyer les tortues par exemple. »

    Quant aux boues provenant du curage des étangs, elles seront envoyées dans un centre de traitement. « On espère qu’en réalisant tous ces travaux et en adaptant quelque peu le terrain, on sera moins impactés par les inondations à cet endroit. »

    Des haies plantées

    Mais les travaux qui seront réalisés ne concerneront pas que les étangs. Ils toucheront également le parking. « Nous allons planter des haies pour délimiter correctement l’endroit et lui donner un cachet plus convivial. Il y a aura plus de 250 m de haies qui seront ainsi plantés. Elles permettront également de faire barrage aux crasses qui sont malheureusement abandonnées et empêcheront qu’elles ne se retrouvent dans l’eau. »

    Tous ces travaux, une première d’une telle ampleur, devraient démarrer le 12 septembre prochain et durer 60 jours ouvrables. Leur coût est estimé à 600.000 euros.

  • Bandas en délire les 4, 5, 6 et 7 août à Dalhem

    Bonjour tout le monde !!!!
    C'est avec beaucoup de fierté qu'on vous présente notre affiche pour l'édition 2022 qui aura lieu le 4 - 5 - 6 & 7 août prochain (oui oui 4 jours 
</section>
<section class=
  • Visé : création d'une cellule "Jeunesse"

    8D6DDE01-66EF-4B63-AD00-126EA8CCF03F.jpeg

    Photo d'illustration D.R

    Dans le cadre de ses missions et dans un souci de rassembler les forces vives habilitées à la prise en charge des jeunes en difficulté, la Ville de Visé et son Echevinat de la Jeunesse ont pris l’initiative de mettre en place une « Cellule Jeunesse ». Le but étant d’optimiser la collaboration entre les différents services qui ont pour mission l’accompagnement des jeunes.

    La première étape de cette création a été d’identifier au mieux les personnes relais, de promouvoir les actions de chacun, de travailler de manière cohérente et complémentaire pour le mieux-être et un meilleur suivi de nos jeunes. Cette cellule va rassembler, notamment, les acteurs de terrain tels que la Ville de Visé, le CPAS, l’AMO, la police, l’enseignement primaire/secondaire, les PMS, … Chacun de ces partenaires va remplir une carte d’identité qui permettra de mieux cerner les missions de chacun. Un répertoire sera visible sous différentes formes : brochure, site internet (qui pourra être mis à jour facilement). Visé est une petite ville avec les réalités d’une grande, c’est pourquoi il semble important de développer cette cellule jeunesse afin d’identifier au maximum les difficultés rencontrées par nos jeunes tant dans leurs parcours scolaire, familial, personnel que professionnel.

    En attendant que le répertoire soit opérationnel sur www.vise.be, vous pouvez déjà retrouver certaines informations jeunesse sur nos pages Instagram & Tik Tok : Youth.vise  

    Si vous souhaitez des renseignements à ce sujet, vous pouvez contacter Sandy Bosmans à l’Echevinat de la Jeunesse au 04/379.44.26 ou au 0471/91.91.09

  • Visé : belle reprise de l'horeca, si on en croit le monde aux terrasses

    DSC_7435.JPG

    Cet après midi, vers 16h45, il devenait malaisé pour les consommateurs de trouver des tables libres aux terrasses des cafés du centre ville comme en témoignent les quelques photos reprises ci-dessous. Un air de "liberté" retrouvée, de joie, de bonheur simple et de convivialité planait sur le place Reine Astrid. Tant pour le bien des consommateurs que pour celui des exploitants des divers établissements fermés par obligation.

    fullsizeoutput_16d99.jpeg

    DSC_7424.JPG

    DSC_7426.JPG

    DSC_7427.JPG

    DSC_7428.JPG

    DSC_7429.JPG

    DSC_7430.JPG

    DSC_7433.JPG

    DSC_7434.JPG

    DSC_7437.JPG

    DSC_7438.JPG

    DSC_7436.JPGLe cabinet d'orthodontie du docteur Raskin avait lui aussi décidé d'installer une terrasse devant son établissement!

    © Photos P. Neufcour