Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Police - Page 2

  • La Basse-Meuse interdit la vente de gaz hilarant

     

     

  • Notre police nous met en garde

    fullsizeoutput_16b67.jpeg

    Chers Concitoyens,
    Depuis quelques mois, certains vols par ruse se commettent dans la province de Liège.
    Quelques cas se sont produits sur notre zone de police.
    Il s’agit de faux chauffagistes, de faux entrepreneurs en toitures ou de fausses infirmières (vérification Covid). Soit ils vous demandent de payer un service qu’ils ne font pas soit ils vous volent de l’argent après être entrés dans votre habitation.
    D’une manière générale, n’acceptez pas de services que vous n’avez pas commandés !!! Cela évitera de mauvaises surprises.
    Une autre arnaque a vu le jour partout en Région wallonne : des automobilistes vous font croire que vous avez accroché leur rétroviseur. Ils feignent de téléphoner à leur assureur puis vous demandent ensuite de leur donner de l’argent pour un arrangement à l’amiable. Si vous avez des doutes, appelez la police pour faire un constat.
    Si les victimes privilégiées de ces escrocs sont des personnes plus âgées, tout le monde pourrait être concerné. Soyez donc vigilant !
    Prenez soin de vous.
    JF DUCHESNE
    Chef de Corps adjoint
  • Cheratte : à moto, il fonce sur l'inspecteur de police qui voulait le contrôler !

    18E8D59C-AFC0-4BB9-B8B1-F2FF17D024AD.jpeg

    La moto abandonnée sur place par son conducteur

    Hier soir, peu avant 19 heures, le premier inspecteur Denis Merenne de la zone de Police Basse-Meuse travaillait sur son quartier, rue Petite Route à Cheratte. Il a eu l'attention attirée par la pétarade d'une moto qu'il avait déjà entendue auparavant. Se retournant, il a vu une moto de type "cross" se diriger vers lui. 

    Le 1er inspecteur s'est alors placé sur la chaussée, donnant l'injonction au conducteur de s'arrêter. Au lieu de se conformer à cette injonction, ce dernier a délibérément accéléré tout en fonçant vers le policier. Celui-ci n'a pas eu le temps de se retirer et a été violemment percuté par la moto avant d'être projeté au sol. Le motard a ensuite accroché le mur d'enceinte de la station de pompage et son engin a fini sa course contre une voiture en stationnement. Abandonnant sa machine, il a pris la fuite à pieds. 

    Le policier, sérieusement atteint au genou droit et au dos s'est rendu à l'hôpital par ses propres moyens. La police de la Basse-Meuse recherche activement l'auteur des faits. Le conducteur de la moto est de corpulence mince et au moment des faits était tout vêtu de noir. Son casque était noir également.

    Si vous avez des renseignements concernant ce "pilote" en fuite, ils sont les bienvenus auprès de la zone de police Basse-Meuse au n° d'appel 04/374.88.00. (P. Neufcour)

  • Le poste de police local est en travaux

    Alain Lambert, chef de la zone de police Basse-Meuse explique : « De nouvelles mesures de sécurité doivent être mises en place dans les commissariats, notamment en ce qui concerne l’accueil de la population. Un délai de 10 ans nous est accordé par le Fédéral pour effectuer ces travaux dans tous les postes locaux de la zone. Celui de Juprelle est terminé, et celui de Blegny est bien avancé. Notre zone a décidé de répartir les investissements, chaque année nous en réaliserons un. Cette année c'est le poste de Visé qui en bénéficie, les travaux devraient durer environ huit semaines."

    E1F5A101-630F-477C-8FBB-B4A7E3152937_1_201_a.jpeg

    Photo d'illustration

    Afin de pouvoir accueillir les visiteurs impactés par cette situation, un commissariat mobile a été installé sur le parking du poste local. Ainsi, les visiteurs ou les plaignants sont toujours reçus dans les meilleures conditions possibles. Le seul "hic" c'est qu'une seule personne à la fois peut-être reçue, par souci de discrétion mais également dans le respect des règles sanitaires.

    Il est toujours possible de rencontrer son inspecteur de quartier via le n° 04/374.88.00 ou dans les cas urgent, de se rendre au commissariat central de Hermalle qui lui, est ouvert en permanence. (Pierre Neufcour)

     

  • Mandat d'arrêt demandé contre la conductrice qui a causé l'accident mortel à Haccourt

     Déjà condamnée à six reprises pour des faits de roulage, la jeune femme l'a aussi été pour deux excès de vitesse. Notons que sur place, des témoins avaient évoqué une vitesse trop élevée du véhicule.

    Un contrôle alcoolémie n'a pu être réalisé en raison du nombre d'heures écoulé entre le moment des faits et son interception. Elle a cependant reconnu "avoir consommé après l'accident"

    Le parquet roulage a souligné l'excellence du travail effectué par les policiers de la Basse-Meuse. Stéphanie circulait bien à bord d'une BMW série 1 blanche comme l'avait déclaré plusieurs témoins. La plaque d'immatriculation de la voiture n'apparaissait pas sur les différentes images vidéos examinées par les policiers qui ont donc du utiliser d'autres méthodes de recherche.

    (P. Neufcour)