Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Gardes médicales des 22 et 23 janvier 2022 pour la Basse-Meuse et la vallée du Geer

    images.jpegMédecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19h00 à 08h00 : un seul numéro : 04/379.09.00. 

    Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention :  un poste de garde médicale est ouvert les week-ends et jours fériés de 08 hr à 20 hr rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste. 

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h : www.pharmacie.be ou www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

    - le samedi 22 janvier 2022 :  Pharmacie MANGILI, rue du Commerce 31 à Roclenge

    Tél : 04/286.15.09

                                                                                                             

    - le dimanche 23 janvier 2022 : Pharmacie BOTMAN, rue Entre-Deux-Villes 33 à Blegny 

    Tél : 04/387.40.84

                                                        

  • Une Visétoise gagne la voiture AMI offerte par le Commerce Visétois

    En pleine période de pandémie, la Ville de Visé a décidé de soutenir davantage ses commerces. Avec l’ADL, elle a organisé une grande opération de fin d’année du 1er décembre au 15 janvier, soit 15 jours plus tôt que ce qui était prévu (15 décembre). Pour participer, les clients devaient remplir une carte, obtenue auprès des commerçants, avec six cachets de magasins différents visétois et peu importait le montant des achats. Et le moins que l’on puisse écrire est que cette action a connu un vif succès avec près de 10.000 cartes rentrées ! Le tirage au sort a eu lieu dimanche dernier aux établissements Citroën Pacific Tilkin à Visé.

     

    Beau succès de participation.
    Beau succès de participation. - D.R.

    « 82 lots offerts par les commerçants dont des chèques-commerces ont été distribués pour une valeur de 12.000 € sans oublier le gros lot, une Citroën AMI créée en 2021, 100 % électrique et limitée à 45 km/h. Elle peut être conduite dès l’âge de 16 ans et sans permis pour les personnes nées avant 1961, avec un permis scooter pour les autres. Elle a 75 km d’autonomie et se recharge en trois heures sur une prise domestique », détaille Benoît Tilkin, président du commerce visétois.

     

    Un chèque de 500€ a été offert.
    Un chèque de 500€ a été offert. - D.R.

    « La gagnante du gros lot est une Visétoise qui n’a pas de permis mais qui offre la voiture à son fils. Il y a eu de nombreux gagnants visétois, une clientèle fidèle, mais aussi de Spa, Oupeye, Dalhem, Blegny, Fourons et une Française du département de l’Isère ! », conclut Benoît Tilkin.

    Marc Gerardy pour La Meuse

  • Rappel de l'AFSCA : Produit : Pâte à tartiner aux noisettes de la marque Delhaize BIO. Problématique : Présence d’huiles minérales.

    FBE88C1C-3958-4194-88C7-1F01FDC93334_4_5005_c.jpeg



    Delhaize demande à ses clients de ne pas consommer et de ramener au magasin le produit ci-dessous.

    En collaboration avec l’AFSCA, Delhaize a décidé de retirer ce produit du marché et de le rappeler auprès des consommateurs en raison de présence d’huiles minérales.


    Info produit :

    Nom : Pâte à tartiner aux noisettes 400g
    Marque : Delhaize Bio
    Code EAN : 5400113657767
    Date de péremption (DDM - A consommer de préférence avant le) : 23/01/2023
    Période de commercialisation : du 24/11/2021 au 18/01/2022 inclus


    Chaque jour, Delhaize effectue des centaines de contrôles de qualité en interne afin de garantir à tout moment la qualité et la sécurité alimentaire de ses produits.

    Entre-temps, Delhaize a déjà retiré des rayons tous les produits concernés et renforcé les contrôles vis-à-vis du produit et du fournisseur. Il est demandé aux clients qui ont acheté ce produit de ne pas le consommer. Les clients ont la possibilité de rapporter le produit en question au point de vente où ils l’ont acheté. Le remboursement de chaque article concerné est garanti.

    Les autres produits du même assortiment ne sont pas concernés et peuvent donc être consommés en toute sécurité. Delhaize tient à s’excuser pour les désagréments occasionnés.


    Conseils et informations destinés aux consommateurs :

    Que faire si vous avez déjà acheté le produit ?

    Ne consommez pas le produit et ramenez-le à votre magasin Delhaize. Les produits vous seront remboursés.


    Pour de plus amples informations, les clients peuvent s'adresser à notre service Clients au numéro gratuit  0800/95 713

  • 22e EDITION DU FESTIVAL DU THEATRE WALLON MARCELLE MARTIN CE PROCHAIN WEEK-END

    27D2562F-CB8E-4CBB-8842-AEC22AAED363.jpeg

    Photo d'illustration

    Qui êtes-vous Marcelle Martin ?. Nous empruntons ces premiers renseignements dans un numéro de la collection du musée régional de Visé, les Rendez-Vous de l’Histoire n°33, sorti pour les 10 ans du festival et riche de 60 pages.

    Marcelle est né à Liège le 12 janvier 1926 (l’année des grandes inondations) ; Dès 10 ans, elle s’implique dans la vie culturelle liégeoise et entre au conservatoire de Liège en 1942 ; Elle joue dans plusieurs dramatiques. Son métier sera pendant 37 ans d’être téléphoniste au palais de Justice de Liège. Avec son époux Louis Schiepers, elle s’installe en 1950 rue Basse-Hermalle à Visé. Sa première pièce sera jouée en 1961, Li 6800. Ses deux théâtres liégeois préférés sont Le Trianon et le Trocadéro et elle y présentera pendant 20 ans ses 12 pièces. Elle sera aussi chanteuse et poétesse, notamment pour sa chère gilde, les Anciens Arquebusiers de Visé. Elle nous quitte le 28 juillet 1995. Le premier festival se tiendra dès le 28 janvier 2000 avec une suite de trois de ses pièces. A noter lors du 10e festival en 2009, une évocation de sa vie et de son œuvre. Emouvant.

    Les habitués le savent, et ils sont nombreux, car à force d’avoir participé à la plupart des festivals, on peut considérer que bon nombre des spectateurs sont des passionnés et des connaisseurs de la langue wallonne liégeoise. Au départ, ce festival que la poétesse visétoise avait décrit dans son testament se voulait récompenser des auteurs de dramatiques wallonnes. Les auteurs qui auraient été récompensés ainsi verraient leurs œuvres inédites jouées l’année suivante. Mais ce système qui voulait réactiver la création ne dura que quelques saisons, faute de qualité. Et depuis, grâce à l’aide de son époux (+) et surtout du cherattois François Munten, le festival put se tenir avec 3 pièces, vendredi et samedi soir et surtout l’ opérette ou la comédie chantée du dimanche après-midi. Pendant de nombreuses années, le festival se tint le dernier week-end de janvier avant d’être avancé une semaine avant. Ce fut l’ancienne salle des Tréteaux qui servit pendant une quinzaine de festivals et pendant les travaux de la nouvelle salle, la salle de la Renaissance accueillit ces pièces. Les troupes furent des plus variées, provenant de toute la province de Liège. Ce fut un soutien sans faille de la Province de Liège, des différentes gouverneurs de province et des députés provinciaux chargés de la culture, des bourgmestres de Visé (Marcel Neven puis Viviane Dessart), des échevins de la Culture, (Xavier Malmendier, Stéphane Kariger, Viviane Dessart et Mathieu Ulrici). Le personnel de l’échevinat de la culture y apporte aussi un appui indéfectible (Sans être exhaustifs, citons Etienne, Dany l’auteur des magnifiques couvertures, France, Henri, Jean-Pierre, Sabine, Danielle, Grazia, Lucienne, sa fille, Léon, Nazmir, Laetitia, Caroline, Daniel, Jérémy, …….).

    Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à réserver auprès de l’échevinat de la Culture pour ces deux soirées du vendredi 21 et samedi 22 janvier ainsi que la comédie du dimanche après-midi 23 janvier . (Tel 043748550 ou à l’échevinat de la culture (culture@vise.be) ou sur le site internet des Tréteaux.

    J.P.Lensen