Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sécurité routière - Page 3

  • Fini les bornes d'appel d'urgence sur les autoroutes

    28A38DF3-C982-4534-A5FD-F1063B28BD0C_4_5005_c.jpeg

    La SOFICO et le SPW Mobilité et Infrastructures lancent ce vendredi, avec le soutien des Ministres wallons de la Sécurité routière Valérie DE BUE et de la Mobilité Philippe HENRY, une toute nouvelle application de services de mobilité à télécharger avant de circuler sur les autoroutes et principales nationales de Wallonie : Edwige ! Elle remplace désormais les postes téléphoniques de secours et offre également de nombreuses fonctionnalités et services, appelés à s’étoffer par la suite.

     

    EDWIGE VOUS AIDERA EN CAS DE PÉPIN

    La première fonctionnalité d’Edwige est de remplacer les postes téléphoniques de secours, présents tous les deux kilomètres sur les autoroutes et principales nationales de Wallonie. L’usage de ces appareils destinés à connecter les usagers en panne au centre PEREX (centre de gestion et de surveillance du trafic) était en diminution ces dernières années : en 2018, 1181 appels ont été recensés et 837 en 2019.

    Les gestionnaires de trafic souhaitent proposer un système adapté aux nouvelles habitudes des usagers, dont la plupart dispose aujourd’hui d’un smartphone et d’applications.

    Ces postes, dont l’entretien et la maintenance représentaient un budget conséquent (environ 1 million d’euros par an) ne seront plus opérationnels à partir de ce 1er mai.

    « L’utilisation des bornes d’appel d’urgence devenait marginale avec la généralisation de la téléphonie mobile et très coûteuse vu les contraintes économiques liées à l’entretien des voiries », souligne le Ministre de la Mobilité, Philippe Henry.  « La nouvelle application Edwige est un pas de plus vers la modernisation du réseau routier et une gestion optimisée du trafic. C’est aussi un service supplémentaire pour les usagers, qui pourront entrer en contact direct avec la permanence du centre Perex, tant pour un besoin d’assistance que pour signaler un danger sur le réseau ».

     

    LES FONCTIONNALITÉS D’EDWIGE

    En cas de panne, en quelques clics, c’est désormais Edwige qui peut vous mettre en relation directe avec le centre PEREX.

    Un système de géolocalisation permet de coordonner au mieux les interventions nécessaires. Edwige offre donc plus de rapidité, d’efficacité, plus de sécurité et moins de congestion sur nos routes.

    Quelle que soit la langue de l’usager, un échange écrit est possible avec l’opérateur grâce à un système de traduction automatique dans les deux sens.

    Lors de votre inscription, il vous est possible de renseigner certaines précisions concernant votre véhicule comme sa marque, sa couleur, … Toutes ces informations peuvent s’avérer précieuses pour faciliter l’intervention des services sollicités.

     Edwige peut aussi être activée si vous rencontrez un conducteur fantôme, ou pour signaler tout autre incident tel qu’un objet sur la voirie, la présence d’animal, un véhicule en feu…

    Si vous êtes en situation de détresse, un bouton « 112 » est également proposé.

    Edwige, c’est aussi la centralisation de services de mobilité (info trafic via www.trafiroutes.wallonie.be , grands chantiers de réhabilitation via www.sofico.org  …) qui s’étofferont par la suite.

    Si vous ne circulez pas sur le réseau couvert par Edwige, en situation de détresse, vous serez redirigé vers le 112.

    L’application est disponible en 4 langues : Français, Néerlandais, Allemand et Anglais.

    « Tous les jours, nous pouvons être confrontés à une panne de véhicule sur autoroutes ou nationales. Se retrouver immobilisé le long de grands axes de circulation est excessivement dangereux. L’espérance de vie en bande d’arrêt d’urgence est réduite à 20 minutes. » souligne la Ministre de la Sécurité routière, Valérie De Bue.  « Dans ces situations, un appel rapide et une communication correcte de sa localisation sont essentiels pour permettre une intervention efficace. En ce sens, Edwige contribue à améliorer la sécurité routière et à sauver des vies. »

    DES SPOTS RADIOS, UNE VIDÉO ET DES CAMPAGNES D’AFFICHAGE MULTILINGUES

    Pour inviter le plus grand nombre d’usagers à télécharger cette appli disponible sur les stores (Apple et Android), des campagnes d’information en plusieurs langues sont prévues :

    • Une vidéo sera diffusée dès aujourd’hui sur les réseaux sociaux ;
    • Un site internet est accessible dès aujourd’hui : edwige.eu;
    • Des affiches seront apposées dans les aires autoroutières de Wallonie dès la semaine prochaine ;
    • Une campagne d’affichage sera visible sur les 300 panneaux bordant le réseau (auto)routier structurant pendant tout le mois de mai prochain ;
    • Des spots radios seront diffusés sur les radios de la RTBF pendant le mois de mai.

    EDWIGE, VOTRE NOUVELLE COMPAGNE DE ROUTE

    Pour choisir un nom à cette nouvelle application, les partenaires ont souhaité sortir des sentiers battus et sélectionner une appellation dont la signification ne se rapporte pas forcément de manière évidente au produit mais dont l’imaginaire, les valeurs, peuvent s’y référer.

    Edwige est un prénom féminin élégant, court, facile à retenir et qui présente une sonorité internationale. Ce prénom permet de mettre en avant la complicité d’une compagne de route idéale dont le rôle est de guider, de secourir parfois l’usager.

    Edwige est un outil, un couteau suisse wallon qui saura, au fil de l’évolution de l’application, agréger de multiples fonctionnalités.

    Edwige est aujourd’hui une marque déposée.

    CONSULTEZ LE SITE INTERNET D’EDWIGE ET TÉLÉCHARGEZ VOTRE NOUVELLE APPLICATION MOBILITÉ

  • La Sofico informe : travaux dans l'échangeur de Cheratte cette nuit

  • La ministre Valérie De Bue simplifie la signalisation sur les routes régionales

    Parmi les « nombreux changements », ce ravalement de bitume pour l’arrêté ministériel de 1976 relatif aux placements et aux exigences techniques de la signalisation routière prévoit une nouvelle signalisation pour les échangeurs. Le numéro jaune sur fond vert laisse ainsi place à un symbole quasiment identique à celui utilisé en France et au Luxembourg, et très proche des signalétiques allemande et néerlandaise, soit une double bande munie d’une flèche noire sur fond blanc.

    Les signaux et pictogrammes seront également plus souvent reproduits au sol. « Plus visibles, (ces symboles) rappellent la réglementation notamment dans des zones qui peuvent être étendues (zone bleue, zone à stationnement payant, interdiction de stationnement, emplacement réservé à la livraison ou aux personnes handicapées, espaces partagés, etc.) », énumère le cabinet de la ministre.

    En outre, les conditions d’instauration des zones de rencontre ou résidentielles, où la vitesse est limitée à 20 km/h, seront également facilitées dès le 1er septembre. « Le confinement a induit des changements de pratiques en termes de mobilité », a expliqué la ministre sur les ondes de Bel-RTL. « J’ai donc voulu simplifier le travail des communes, (…) notamment en matière de zones de rencontre urbaines et de zones 30, en n’imposant plus systématiquement des aménagements lourds qui demandent des investissements coûteux et prennent du temps. » Concrètement, l’accès à la zone de rencontre doit être clairement reconnaissable, par des marquages au sol ou des bacs de fleurs par exemple.

     

    La ministre a par ailleurs confirmé une information de Sudpresse selon laquelle des radars-tronçon seront installés aux abords des chantiers. Ces derniers « sont un point d’attention car les chiffres en matière d’accidents y sont interpellants », a souligné Mme De Bue sur Bel-RTL. Un projet d’amélioration de la signalisation des chantiers est en cours d’élaboration.

    Sudinfo avec Belga

  • Mesures de circulation pour l'arrivée du Tour de Wallonie cycliste ce 18 août à Visé

    L’arrivée de la troisième étape de la course cycliste Voo Tour de Wallonie aura lieu avenue Albert 1er ce mardi 18 août.

    Cette arrivée télévisée en direct sur la RTBf et dans le respect des règles imposées par le protocole soumis par les organisateurs à la ville, des mesures de police ont été prises, pour un tel événement et en voici le détail.

    L’entrée et la sortie des parkings privés sera impossible Avenue Albert 1er de 07h00 à 20h00.

     

    La circulation et le stationnement des véhicules des deux côtés de la chaussée sont interdits :

    • Avenue Albert 1er de la Place Reine Astrid à la rue du Gollet de 06h00 à 20h00.
    • Avenue du Pont : de 11h00 à 19h00
    • Place Reine Astrid : entre l’Avenue Albert 1er et la Rue St Hadelin et entre l’Avenue du Pont et la Rue St Hadelin de 06h00 à 20h00.
    • Rue Porte de Mouland : entre la rue Général Bertrand et l’Avenue Albert 1er de 06h00 à 20h00

     

    Le stationnement des véhicules est interdit des deux côtés de la chaussée :

    • Allée Verte, Avenue F. Roosevelt, Avenue Albert 1er (après le dispositif d’arrivée), Rue de la Fontaine, Place du Marché et Rue de Dalhem de 13h00 à 18h00.

     

    La circulation des véhicules est interdite :

     

    • Rue des Francs Arquebusiers et Avenue du Pont, entre la rue des Récollets et la Place de 12h30 à 18h00

     

    La circulation des véhicules des riverains est seule autorisée dans les deux sens de circulation :

    • Rue de Maestricht, tronçon entre la Rue d’Artagnan et la rue Saint Hadelin, Rue St Hadelin et Rue Dodémont de 08h00 à 18h00

     

    * L’accès depuis la rue du Gollet à la rue du Général Bertrand sera interdit.

    * La circulation dans la rue Général Bertrand et rue Porte de Mouland s’effectuera uniquement depuis la rue St Hadelin de 08h00 à 20h00.

    * Les commerces de l’Avenue Albert 1er seront accessibles à pied uniquement durant toute la journée et le port du masque obligatoire.

    * Les propriétaires et locataires ou visiteurs du bulding 13 , Avenue Albert 1er pourront entrer et sortir pédestrement via la rue du Général Bertrand.

    Après les opérations d’arrivée - vers 17h30 - la réouverture des rues se fera par les services de police.

    *La cour du Collège St Hadelin ne sera pas accessible au public mais servira aux véhicules des coureurs et de l’organisation afin de garder le centre de Visé accessible avec du stationnement.

    *Pour rappel, le parking de la gare (380 places), le quai des fermettes, les boulevard, le parking de la Collégiale mais aussi celui de la piscine offrent des alternatives à 10 minutes maximum du centre.

    Nous comptons sur votre collaboration en ce jour de fête : Arborer un drapeau Belge et/ou Wallon et/ou Provincial, applaudir et encourager les sportifs depuis votre fenêtre ou votre balcon.

     

    En vous remerciant déjà pour votre collaboration,


    Les organisateurs et la Ville de Visé

  • Des travaux sur l'autoroute entre Cheratte et Wandre (en direction de Liège)

     

    842F9374-0821-4BC4-B5B0-48F1CE8A83A4_1_105_c.jpeg

     

    Les congés d’été et leur baisse de trafic vont être mis à profit pour mener un chantier pendant deux semaines sur l’autoroute E25/A25 entre Cheratte et Wandre, uniquement en direction de Liège.

     

    Ces travaux permettront de procéder, en fonction du tronçon, à la réfection de la couche de roulement ou des couches supérieures du revêtement. Sur certaines zones, l’intervention sera localisée. 

    7C8B2ADF-5AE6-4E89-BD9C-6B91F991B6C6_4_5005_c.jpeg

     

    Pendant les travaux, la vitesse sera limitée à 70 km/h.

    Le chantier se découpera en deux phases :

     

    • Du lundi 10 août, 21h, au jeudi 13 août, 6h :

    les usagers circulant sur l’autoroute E25/A25 en direction de Liège devront emprunter l’ellipse de l’échangeur de Cheratte qui les ramènera directement sur l’autoroute.

     

    • Du lundi 17 août minuit, au jeudi 20 août, 6h :

    les usagers circulant sur l’autoroute E40/A3 depuis l’échangeur de Loncin et souhaitant se diriger sur l’E25/A25 en direction de Liège devront suivre une déviation mise en place dans l’échangeur de Cheratte.

     

    ***

     

    Ces travaux, financés par la SOFICO, seront réalisés en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO : le SPW Mobilité et Infrastructures.