Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vie communale - Page 5

  • Engie et Sylva Nova ont planté 3.500 arbres dans le bois de la Julienne à Argenteau

     

    Pierre Hermans, fondateur de Sylva Nova, devant la parcelle où les arbres ont été replantés.
    Pierre Hermans, fondateur de Sylva Nova, devant la parcelle où les arbres ont été replantés. - M.G.
     

    Situé à 15 km de Liège et à 15 km de Maastricht, le bois de la Julienne à Argenteau est ouvert au public et longé par un chemin de promenade très fréquenté. Des promeneurs qui ont découvert, depuis peu, un panneau de présentation de la reforestation d’une parcelle, propriété de Sylva Nova, bureau international de gestion forestière créé en 1994 et basé à Liège.

    « Il s’agit ici d’une restauration de forêt existante sur une surface de 1,2 ha. Nous avons connu deux problèmes : la crise sanitaire du scolyte (NDLR : un petit insecte qui pond ses œufs sous l’écorce des arbres) qui a frappé les épicéas et la chalarose du frêne (NDLR : une maladie causée par un champignon microscopique). On est ici sur du feuillu. Il n’y a pas de résineux. Le travail de plantation a été réalisé avec des essences diverses, résilientes au changement climatique qui permettent de pérenniser les buts poursuivis à savoir l’amélioration de la biodiversité, l’accroissement de la surface boisée et la capture du CO2 », détaille Pierre Hermans, fondateur de Sylva Nova et domicilié à côté du site.

     

    La parcelle du bois de la Julienne où les arbres ont été replantés.
    La parcelle du bois de la Julienne où les arbres ont été replantés. - M.G.

    « Nous avons planté finalement 3.500 arbres et deux lignes de haie avec des essences bocagères mixtes sur une distance d’environ 600 mètres avec une nouvelle clôture. Et, qui plus est, cette parcelle est certifiée FSC, une certification internationale rare en Wallonie. Il y a également une protection individuelle de ces plants face aux chevreuils », ajoute Pierre Hermans.

    Défi sportif

    Dès mars 2020, suite à la pandémie et au confinement, nous avons lancé un challenge sportif pour recréer des liens entre nos 2.400 collaborateurs « Engie Summer Challenge ». Il consistait à parcourir un million de km à pied, en courant, à la nage ou à vélo. Ce défi a remporté un franc succès avec 1.024.000 km parcourus. Nous avons doublé la mise en 2021 avec un défi de deux millions de km à parcourir. Un défi relevé, avec brio, pour plus de 2.133.036 km parcourus. Nous nous sommes dès lors engagés, comme nous l’avions promis si le défi était réalisé, à planter 4.000 arbres ou plants de haie en Belgique : 1.300 dans la vallée du Beverbeek (Ninove) et 2.700 au bois de la Julienne à Argenteau. Nous avons fait appel à Sylva Nova en Wallonie qui s’est engagé à entretenir la parcelle et à maintenir le boisement pendant 30 ans », explique Olivier Desclée pour Engie. « Et pour l’été prochain, on réfléchit à un nouveau challenge », ajoute-t-il.

     

    Les échevins visétois Xavier Malmendier (à gauche) et Francis Theunissen.
    Les échevins visétois Xavier Malmendier (à gauche) et Francis Theunissen. - M.G.

    « Nous sommes fiers d’avoir deux pôles environnementaux comme la Montagne Saint-Pierre et la vallée de la Julienne. Nous sensibilisons beaucoup les enfants sur ces deux sites », insiste l’échevin visétois en charge des plantations, Francis Theunissen.

    « C’est un discours positif et constructif qui apporte une solution », se félicite l’échevin de l’Environnement, Xavier Malmendier.

  • Visé : création d'une cellule "Jeunesse"

    8D6DDE01-66EF-4B63-AD00-126EA8CCF03F.jpeg

    Photo d'illustration D.R

    Dans le cadre de ses missions et dans un souci de rassembler les forces vives habilitées à la prise en charge des jeunes en difficulté, la Ville de Visé et son Echevinat de la Jeunesse ont pris l’initiative de mettre en place une « Cellule Jeunesse ». Le but étant d’optimiser la collaboration entre les différents services qui ont pour mission l’accompagnement des jeunes.

    La première étape de cette création a été d’identifier au mieux les personnes relais, de promouvoir les actions de chacun, de travailler de manière cohérente et complémentaire pour le mieux-être et un meilleur suivi de nos jeunes. Cette cellule va rassembler, notamment, les acteurs de terrain tels que la Ville de Visé, le CPAS, l’AMO, la police, l’enseignement primaire/secondaire, les PMS, … Chacun de ces partenaires va remplir une carte d’identité qui permettra de mieux cerner les missions de chacun. Un répertoire sera visible sous différentes formes : brochure, site internet (qui pourra être mis à jour facilement). Visé est une petite ville avec les réalités d’une grande, c’est pourquoi il semble important de développer cette cellule jeunesse afin d’identifier au maximum les difficultés rencontrées par nos jeunes tant dans leurs parcours scolaire, familial, personnel que professionnel.

    En attendant que le répertoire soit opérationnel sur www.vise.be, vous pouvez déjà retrouver certaines informations jeunesse sur nos pages Instagram & Tik Tok : Youth.vise  

    Si vous souhaitez des renseignements à ce sujet, vous pouvez contacter Sandy Bosmans à l’Echevinat de la Jeunesse au 04/379.44.26 ou au 0471/91.91.09

  • Une solution pour vos encombrants

    La Ressourcerie du Pays de Liège

    La Ressourcerie du Pays de Liège est une société coopérative spécialisée dans la collecte, le tri, le recyclage et la réutilisation des encombrants.  La Ressourcerie offre une solution pour se débarrasser des encombrants d’une manière la plus respectueuse qui soit de l’environnement.

    En outre, le Ressourcerie vise la création d’emplois durables pour des personnes en difficulté sur le marché du travail en vue de favoriser leur insertion socioprofessionnelle. Elle emploie actuellement 70 personnes.

    La Ville de Visé est membre coopérateur de la Ressourcerie depuis sa création et fait appel à ses services depuis 2020 pour la collecte et le recyclage des déchets encombrants des ménages.

    En 2021, ce sont 306,7 tonnes d’encombrants pour 2.015 enlèvements qui ont été collectées sur le territoire de Visé par la Ressourcerie.

    Une fois repris, vos objets sont triés et démantelés dans le but de leur donner une nouvelle vie : soit ils sont remis en état pour être vendus en seconde main, soit ils sont recyclés (bois, métaux, déchets d’équipements électriques ou électroniques, verre plat, plastiques durs, PVC, …) ou valorisés en énergie électrique.

    Il est possible d’acquérir des électroménagers et des matériaux de seconde main issus de la Ressourcerie dans le RSHOP Country et la MATERIOTEK de Grâce-Hollogne ; des électros et du mobilier dans le RSHOP City de Liège.

    Petit rappel des règles de collectes

    La collecte est gratuite !

    • Appeler le 04/220.20.00.
    • Prendre rendez-vous avec l’équipe de collecte.
    • Donner une estimation la plus précise possible du volume à enlever (en m3).
    • Placer les encombrants au rez-de-chaussée de l’immeuble (si possible pas sur le trottoir) le jour convenu.

    Regrouper les pièces multiples (lier les planches, placer les petits objets dans des caisses en cartons).

    Quels encombrants peut-on confier à la Ressourcerie ?

    En bon ou en mauvais état :

    • les meubles, les objets de décoration, la vaisselle, les tissus d’ameublement ;
    • les livres, les jouets, les vélos et autres objets de loisirs ;
    • les électroménagers, appareils électriques et électroniques (friteuses vidées de leurs huiles) ;
    • le matériel de chauffage ou articles métalliques (ex. : tondeuses) vidés de leurs carburants et huiles de moteur ;
    • les sanitaires ;
    • les PVC de construction, la frigolite, les outils, les portes, les bois, les métaux, les plastiques, les marbres sont également repris.

    En confiant vos encombrants à la Ressourcerie, vous leur offrez la chance d’une seconde vie ou d’un recyclage optimal dans le strict respect de l’environnement et vous soutenez l’emploi dans cette filière. 

  • La Ville de Visé accueille et aide les Ukrainiens fuyant leur pays

    7C1250F4-448F-4B5F-8144-A0C247B9B243.png

    Les premières familles ukrainiennes sont arrivées sur la commune de Visé ce lundi 7 mars 2022. Nos équipes communales et du CPAS se sont directement mobilisées et grâce à la générosité de tous les citoyens, elles sont toutes logées ce jeudi. Une vingtaine de personnes seront donc installées cette semaine. Nous nous sommes engagés à poursuivre cette démarche chaque semaine jusqu’à ce que l’ensemble des logements soient occupés.

     

    Nous avons encore et toujours besoin de vous !

     

    Pour nous aider, plusieurs moyens :

     

    Offre de logement : toute personne désireuse de recevoir des réfugiés ukrainiens peut se manifester et remplir le formulaire en ligne https://my-formulaires.imio.be/crise-ukrainienne/accueil-refugies-ukrainiens/, par mail à secretariat@vise.be ou par téléphone au 04/374.84.12 en détaillant sa possibilité d’hébergement (adresse, type d’hébergement, capacité maximale, équipements disponibles, dates de disponibilité, …).

     

    Dons de biens et de matériel de première nécessité :

    En collaboration avec l’ASBL AGORA #solidariteukraineBE, nous récoltons des biens et du matériel de première nécessité.

    La récolte aura lieu le mardi 15 mars 2022 de 10h à 12h au local des guides de Visé, à l’arrière du hall omnisport de Visé, Rue de Berneau 30 à 4600 Visé.

    D’autres récoltes seront programmées, restez attentifs !

     

    Dons financiers :

    nous collaborons également avec l’association Action Solidarité Ukraine qui vise à récolter un maximum d’argent afin d’aider directement les familles. Sous forme de bons à valoir, nous leur remettrons les fonds récoltés à valoir dans les commerces de la Basse-Meuse.

    Avec un don de 5€ par famille sur toute la Basse-Meuse, nous pourrons financer plusieurs familles à leur arrivée.

     

    Aide en traduction :

    nous avons besoin d’une aide pour interagir avec les personnes accueillies. Si vous parlez ukrainien/russe, vous pouvez également vous manifester au secretariat@vise.be ou au 04/374.84.12. Nous aurons besoin de vous lors de l’arrivée des prochains réfugiés.

     

    Nos services sont à pieds d’œuvre et nous ne manquerons pas de continuer à vous informer dans les prochains jours.

     

    Merci pour votre ou vos aides !