Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Visé-infos - Page 8

  • Le canard Richell'Oie est de sortie

    EB03772A-CF60-4004-93C8-A75C4116DA6C_4_5005_c.jpeg

    D66034D8-F7F8-4824-9A10-2D27FAFE1B7D.jpeg

    L'asbl Les Rendez-Vous de Richelle

    a le plaisir de vous proposer son nouveau bimestriel

    Le Canard Richell'Oie

    distribué en toutes-boites et via cette messagerie._______________________________________________

    Trouvez-y de nombreuses informations locales instructives et divertissantes.

    Nous vous souhaitons un bel été à Richelle !

     
    LE CANARD RICHELL'OIEJUILLET 2022 
     
    Version en ligne   |   Se désinscrire
  • Léon Paulus : "Et si la fin était une suite ? " aux Editions Le Lys Bleu

    500BE82D-4C1A-4A2E-A398-52F23F6C230F_1_201_a.jpeg

     

    Léon Paulus, Visétois depuis toujours, a fréquenté, en tant que batteur, plusieurs groupes musicaux de la Basse-Meuse et ce, pendant de nombreuses années. Après avoir rangé ses baguettes, un temps de réflexion, il comprend l’importance de l’écriture et décide de privilégier le clavier.

    Léon avoue ne pas écrire pour l’art des mots mais pour l’univers des émotions donc nul besoin du dictionnaire, uniquement d’un cœur ouvert. Quant à ses récits, ils jonglent à la fois avec son imagination et les réalités de notre monde actuel.

    Après un premier roman « Silences et regards… d’amour ! », il nous présente « Et si la fin était une suite ? » édité par la maison d’édition française Le Lys Bleu.

    La belle, la mystérieuse Soraya et Paul l’écrivain que rien ne doit à priori rapprocher se découvrent, s’aiment. L’envoi d’un SMS important, une apparition plus que choquante, elle disparait tragiquement. Paul la retrouve mais ne peut l’aborder, lui parler. Soraya, après une lente et pénible guérison, contrainte, fuit emportant ses secrets : une question de vie ou de mort pour tous face au fantôme d’Hatem !

    Paul, resté dans l’ignorance totale, peut-il encore espérer une suite au côté de la jeune Amel pour ce qui semble être une fin ?

    Disponible dans toutes les bonnes librairies et sur les sites en ligne.

    Si vous désirez contacter l'auteur : leon.paulus@skynet.be

  • L’antenne touristique est de retour sur la place Reine Astrid à Visé dès ce vendredi

    D88A7E57-671D-49CB-BA04-F1E382D50A44.jpeg

     

    L’aménagement de la nouvelle place Reine Astrid à Visé débutera dans les prochaines semaines.

    En attendant, la Maison du Tourisme du Pays de Herve, dont fait partie Visé, installera à nouveau ses bureaux d’accueil dès ce samedi sur la place Reine Astrid, cette fois dans un petit chapiteau et non plus dans l’ancienne friterie.

    « Une ouverture qui est prévue tous les jours, de 10h à 17h, du 1er juillet au 31 août », détaille Anne Zinnen, directrice de la Maison du Tourisme du Pays de Herve.

    « Le public pourra y trouver des infos touristiques, des plans de promenade, le nouveau plan touristique, à glisser facilement dans la poche, qui a déjà été réédité à 30.000 exemplaires ainsi que le dépliant de promotion des trois plus beaux villages de Wallonie que sont Olne, Soiron et Clermont-sur-Berwinne que l’on peut relier via un circuit en voiture de 69 km. Il y a aussi le carnet du paysage intitulé « Comprendre, savourer, protéger les paysages du Pays de Herve » vendu au prix de 2€. Sans oublier les tickets pour les croisières en bateau (lire plus loin) et les bracelets en papier indéchirable qui sont offerts pour les circuits points-noeuds et qui permettent de faire une boucle prédéfinie, de 22 à 40 km, grâce aux numéros qui y sont notés. Sur l’autre face : une succession de cases vides permettant de composer, soi-même, son trajet », ajoute Anne Zinnen.

     

    Le sac découvertes «Enquête au Pays de Herve» pour les enfants.
    Le sac découvertes «Enquête au Pays de Herve» pour les enfants. - D.R.

    Il y a aussi le sac découvertes « Enquête au Pays de Herve » qui est réutilisable et qui comprend enquête, jeux, objets divers et qui est vendu 10€. L’intrigue : Lucien, le fermier, a été piqué par une drôle de bestiole et il est devenu fou. Les promeneurs en famille auront pour but d’aider Lucien à retrouver la mémoire. Tout cela est à découvrir, dès ce samedi, place Reine Astrid, à Visé.

    Retour des croisières en bateau

    Cette année encore, vous pourrez prendre place dans le bateau « Prince Albert » pour une promenade de 50 minutes sur la Meuse, chaque mercredi et dimanche de juillet et août à 11h30 et à 14h30, au départ de l’île Robinson.

    Nouveauté cette année : un commentaire audio vous accompagnera tout au long de la croisière. « Cette activité estivale grand public, accessible aux PMR, complète admirablement l’offre de l’été à Visé : manifestations sportives, culturelles, de terroir sans oublier Visé Plage ! Et pour accueillir les nombreux participants, la Ville de Visé peut compter sur ses multiples restaurants où le terroir est mis à l’honneur ! », indique Anne Zinnen. P.A.F. : 7 € (5 € 6 à 12 ans et 3 € de 3 à 6 ans). Entrée gratuite pour les – de 3 ans. Infos au 04/374.85.55 ou www.paysdeherve.be

  • Le groupe "Découverte" vous propose

    0824475D-D653-4D18-8FD6-266CFF585F9E.jpeg

    Activité: VOYAGE EN TRAIN - VISITE DE LA VILLE DE MALINES

    Savez-vous que la ville de Malines possède le plus grand nombre de bâtiments classés de Flandres ?  

    C’est la 6ème plus grande ville de la Région flamande, qui est traversée par la Dijle (Dyle), et située entre Bruxelles et Anvers.  

    C’est également le siège épiscopal du district (archidiocèse ou archevêché de) Malines-Bruxelles et de l'Eglise de Flandres.  

     

    Malines était déjà mentionnée en 980 dans un manuscrit comme étant la propriété de l’évêque de Liège.  

    Pendant une courte période, du 15 au 16ème siècle, les Pays-Bas étaient gouvernés depuis Malines.  

    Le 5 mai 1835 arrivait en gare de Malines le premier train continental reliant Bruxelles à Malines  

      

    Voici la balade que je propose à Malines.    Nous emprunterons le plus possible le Dijlepad qui est une construction en bois sur l’eau (voir photos). 

    - La gare : première ligne de chemin de fer + projet de réaménagement ;  

    - Basilique Notre dame de Hanswijck : vierge miraculeuse ;  

    - Moulin à foulon et Spuihuis : derniers témoins d’un complexe meunier ; 

    - Église Notre-Dame au-delà de la Dijle + statue des frères Verhaeghen martyrs ; 

    - maison de “sots cop” ; 

    - maisons "La balance" et "L’esturgeon" ; 

    - maison "au Grand Saumon" ; 

    - maison de Kivie;

     

    -pause au café Antwerpia ;

     

    -brasserie Lamot ; 

    - Maisons St. Joseph, les Diablotins, et le Paradis ; 

    - Pont de Grue + petit port ; 

    - Maison de la fleur dorée ; 

    - Porte du "hof de villers" ;  

    - Refuge de Cisterciens ; 

    - Melaan : petit ruisseau qui parcourt Malines, ensemble avec le Heerengracht ; 

    - Maison des artistes "de Cellekes" ; 

    - Cathédrale + tour + carillon St. Rombouts ; 

    - Grand place avec la Maison Communale, halle aux draps, maison des échevins (maintenant office du tourisme) ; 

    - statue du personnage "opsinjoorke" ;  

    - Cour de Savoie, où siégeait Marguerite d’Autriche ; 

    - Chapelle St. Julien ;    

    - CPAS ; 

    - Cour de Cambrai : logement de Marguerite d'York + son cousin Charles Quint ; 

    - Palais de Marguerite d'York ; 

    - Eglise St. Pierre et Paul ; 

    - Hof Van Busleyden + école internationale de carillonneurs ; 

    - Eglise St. Jean Baptiste + rue des Commères ; 

    - Petit béguinage ; 

    - Palais épiscopal + groen waterke + Refuge de St.Trond ; 

    - Grand Béguinage ; 

    Et pour terminer la brasserie "het Anker", toujours en fonction ! 

     

    La plupart des bâtiments s’observeront uniquement depuis l’extérieur, le but étant que les participants aient une vue générale de la ville !  

    Mais quand c’est ouvert, on entre pour 10 à 15 minutes !

     

    Durée de la visite : la journée 

     

    Degré de difficulté : aucune, parcours facile en milieu urbain sur terrain plat

     

    Recommandations : emportez avec vous votre pique-nique et équipez-vous de bonnes chaussures de marche 

     

    Regroupement : 8 h 40 (horaire au 31/05/2021), salle des Pas Perdus de la gare des GuiIllemins de Liège, précisément près de l’ascenseur situé devant la porte d’entrée des guichets (où l’on achète les tickets de train)

     

    Drink et repas : pique-nique à emporter avec vous

     

    P.A.F : 6 € par personne.   Cette somme correspond à la balade organisée par le Groupe Découvertes. Ce prix ne comprend ni le prix de vos voyages en train ou autre, ni vos repas et boissons. Je vous conseille de prendre votre Rail Pass ou de le partager avec les personnes présentes à cette activité ! 

     

    Guide : Christine Vanhoutte 

     

    Groupe Découvertes : Philippe Slootmans - 04 / 252.92.41 (si possible les vendredi et samedi de 19h00 à 20h30 et le dimanche de 10h00 à 12h00). Merci d'avance.

     

    Site : https://groupe-decouvertes.org/

     

    E-mail : Groupe-Decouvertes@hotmail.com

  • Dany Salme expose ses oeuvres à la chapelle des Sépulcrines

    0B7BFB85-2B07-4CCF-8C12-9529BC385D4C.jpeg

    Ouverte hier à 14 hr, l'exposition des oeuvres de Dany sera accessible à partir de 14 h jusqu'au 3 juillets inclus. Après l'abbaye du Val-Dieu, c'est dans la Cité de l'Oie que l'Artiste a choisi de présenter son travail. Et c'est tant mieux !

    Dany est de la promotion 1987 à Saint-Luc, à Liège. Il travaille à l'Échevinat de la Culture de Visé et anime également un atelier de peinture.

    Il peint des portraits, des animaux, des nus... Ses peintures ressemblent à s'y méprendre à des photographies, mais en mieux. Non seulement l'artiste fait de ses modèles une parfaite reproduction tout en leur offrant un regard, une vie qu'une photo ne saurait probablement pas rendre Il y a dans ses tableaux, un relief, un velouté que, personnellement, je n'avais jamais vu! Dany n'est pas seulement un peintre, c'est un véritable Artiste! 

    Alors, n'hésitez surtout pas, lorsque vous passez devant le centre culturel, entrez ! Et si vous venez à Visé dans le but de découvrir les oeuvres d'un artiste, vous ne serez pas déçus.

    (P. Neufcour)