Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Visé-infos - Page 7

  • Les habitants du village de Richelle s'opposent fermement à l'avant-projet de lotissement déposé par BATICO

    487DB29A-3EF1-4672-985A-8BFF4A9213EC_1_201_a.jpeg

    Photo Batico (Vue d'artiste)

    La société de construction Batico a déposé une proposition de lotissement au service Urbanisme de la ville de Visé. En voici un résumé :

    "En vertu du Code Wallon de l’Environnement organisant l’évaluation des incidences sur l’environnement en Région Wallonne, la société Batico dont les bureaux sont situés Voie de Liège 104, à 4840 Welkenraedt, informe la population qu’elle envisage d’introduire une demande de permis d’urbanisme prévoyant la construction de nouvelles voiries communales, de cheminements piétons, d’habitations unifamiliales et d’un immeuble à appartements, sur les parcelles cadastrées ou l’ayant été : Visé - Deuxième Division - section A - n° 24B – 38B - 22E - 608G - 607B - 615M - 609E - 40S - 37A - 31A (pour une superficie approximative totale de 4,5 Ha). Adresse du site concerné : Rue de Richelle – à 4600 Richelle."

    Une réunion d'information a été organisée à Richelle par Batico et plusieurs Richelloises et Richellois nous ont fait part de leurs réticences.

    `"Nous ne sommes pas opposés à la construction d'un lotissement" nous dit cette dame, "mais le projet déposé est beaucoup trop vaste".

    En effet, le village qui compte environ 900 habitations, verrait la construction simultanée de 66 nouvelles maisons uni-familiales et d'appartements. "C'est trop en une fois", nous dit cette autre habitante," un autre lotissement a été construit il y a peu ; mais dans ce dernier cas, les parcelles ont d'abord été vendues, puis les maisons érigées peu à peu. De cette manière, les nouvelles familles se sont intégrées petit à petit, tandis qu'ici, ce serait "tout, en une fois".

    "Et il veulent démolir la ferme Halkin qui fait partie de notre patrimoine" nous dit cet autre.

    Nous avons pu prendre connaissance de la liste des principales remarques et point griefs soulevés par les villageois :

    Lors de la réunion d'information d'hier, le promoteur BATICO  a présenté son avant-projet. Celui-ci a soulevé bien de colère et d'indignation...En effet, pour certains,  ce lotissement ressemble plus à une cité dortoir avec ces 66 maisons et son immeuble à appartements en lieu et place de notre jolie ferme Halkin patrimoine de notre village.

    Tous les Richellois et habitants de la vallée peuvent déposer des réclamations dans les 14 jours qui suivent la réunion de présentation (donc jusqu’au 5 juillet) auprès de la ville de Visé et en copie au promoteur dont voici les adresses

    Service de l'urbanisme rue de Mons, 11 à 4600 Visé

    Mail : rachelle.dumont@ vise.be

    marielle.marchand@ vise.be

    Copie au promoteur BATICO

    Georges Corman directeur général voie de  Liège, 104 à 4840 Welkenraedt

    Mail: g.corman@batico.be

    Plusieurs axes se sont dégagés lors de la discussion. Bureau d’étude d’incidence : info@sen5.be

    - Notre patrimoine  avec la ferme Halkin et le caractère rural de notre village ;

    - La saturation du village ;

    - La mobilité ;

    - La rue de Richelle est déjà embouteillée avec ces 266 000 voitures en transit passées en 3 mois selon l'étude de police de la ville de Visé ;

    - Les parkings proposés sont insuffisants et mal placés pour certains riverains ;

    - Les écoles ne pourront pas accueillir les enfants de la cité ;

    - Les deux crèches sont déjà saturées et les Richellois sont déjà obligés de mettre leurs petits bouts en dehors du village ;

    - Une telle augmentation de population va générer beaucoup de nuisances. Jamais Richelle n'aura vu sa population augmenter d'une telle manière ;

    - Des problèmes d'égoutage ont été également relevés ;

    - L'absorption des pluies est un réel problème, le bétonnage de ces 4 hectares de prairies va impacter non seulement les riverains proches mais aussi toutes la vallée ;

    - La promiscuité et le manque d'intimité des riverains concernés ;

    - Au niveau des jardins des premières habitations de l'allée de Buzet :

    Le projet de mobilité douce avancé va fortement impacter plusieurs maisons de fond de l'allée de Buzet,  manque d'intimité sans compter les nuisances sonores et lumineuses que cela va comporter ;

    - La vue plongeante sur la vallée sera plutôt une vue plongeante sur les chambres des habitants de la rue sur la Carrière !!!

    - Le projet de mettre la rue sur la Carrière à sens unique ( dans l'espoir de pouvoir faire une percée vers la cité dortoir a aussi soulevé l'indignation ! )

    - Nous avons donc beaucoup de sujets d'inquiétude et de réclamations à porter.

    Beaucoup estiment que cet avant-projet en l'état ne doit tout simplement pas voir le jour. 

    Le village de Richelle ne compte plus aucun commerce de proximité : plus de magasin d'alimentation ni de boulanger ni de boucher. On n'y trouve plus non plus de friterie ou de café/bar...

    Contrairement à certains avis exprimés sur les réseaux sociaux, Richelle est et RESTERA un village CONVIVIAL. Ce n'est pas l'arrivée de nouveaux habitants qui modifiera ce fait établi!

    Signalons pour être complets, qu'une étude d'incidence sur l'environnement doit également être réalisée. Et n'oublions pas que le service de l'Urbanisme de la Ville de Visé a bien entendu son avis à rendre.

    (Très prochainement dans votre journal "La Meuse" un article plus complet de Marc Gérardy)

    P. Neufcour

     

  • Le groupe Knauf touché par une cyber-attaque: le site de Visé concerné

    Le groupe Knauf a été la cible d’une cyberattaque mercredi et son système informatique mondial est à l’arrêt, indique-t-il jeudi sur son site internet, confirmant une information du site L-Post. Les sites belges de Visé et Engis sont également touchés mais les lignes de production continuent à travailler.

    Le fabricant de matériaux de construction explique que son système de cybersécurité a réagi immédiatement et que l’équipe informatique a réussi à isoler l’incident. Certains services ont alors été mis à l’arrêt à titre préventif et des analyses complémentaires sont en cours.

    L’entreprise explique tout mettre en oeuvre pour atténuer l’impact sur ses clients et partenaires, ainsi que pour planifier une reprise sûre. « Pour l’instant, le système informatique est bloqué pour éviter que le problème ne se propage », explique à l’agence Belga Olivier Douxchamps, manager du site de Knauf Insulation à Visé. « On ne sait pas combien de temps ça va durer et on va donc passer en mode papier. »

    Le groupe prévoit de reprendre les livraisons aux clients d’ici la fin de semaine mais souligne que la production n’a pas été interrompue.

    Knauf emploie plus de 40.000 personnes dans le monde, réparties dans plus de 300 usines et plus de 90 pays. La société s’est implantée en Belgique en 1974.

    (La Meuse)

  • Gardes médicales des 2 et 3 juillet 2022 pour la Basse'-Meuse et la vallée du Geer

    images.jpegMédecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19h00 à 08h00 : un seul numéro : 04/379.09.00. 

    Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention :  un poste de garde médicale est ouvert les week-ends et jours fériés de 08 hr à 20 hr rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste. 

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h : www.pharmacie.be ou www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

    - le samedi 02 juillet 2022 :  Pharmacie BEUKELEIRS, rue Jean Verkruyst  40 à Hermalle

       Tél : 04/379.22.04

     

    - le dimanche 12 juin 2022 : Pharmacie BOTMAN, rue Entre-deux-Villes 33 à Blegny

       Tél : 04/38740.84

     

  • «Belles en XL»: une boutique pour les rondes à Berneau

    D38C1B54-94CB-4C41-A498-3B7F2606BB60.jpeg


    Une boutique très sympa. - Y.G.

    « Quoi de mieux qu’une ronde pour connaître les besoins des rondes ». C’est ce slogan que nous avons découvert sur les réseaux sociaux au moment d’effectuer notre recherche à propos de Kri’style, un nouveau commerce dalhemois. « Il s’agit d’une petite boutique, uniquement pour femmes rondes, qui est située à Berneau. Nous faisons aussi les envois par la poste », peut-on encore lire dans cette description laconique.

    En prenant contact avec Kristal (vous comprendrez le jeu de mots avec le nom de la boutique), nous apprenons la raison du lancement de ce magasin. « Le déclic est lié à la communion de mon fils », explique la commerçante. « Je cherchais quelque chose à me mettre, moi qui ai une taille 46. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le choix était restreint. Au final, j’ai dû aller jusqu’au Luxembourg pour trouver ce dont je cherchais. Bref, deux fois 1h30 de route pour 20 minutes de shopping. C’était trop ».

    C’est donc un projet « par solidarité » que cette jeune femme de 27 ans a lancé avec son mari dans une annexe de leur domicile. « Le fourre-tout est devenu une boutique pour aider les rondes. Les filles qui mettent du 38 ont tout à deux minutes de chez elles. Eh bien, celles qui ont une taille située entre 42 et 52 peuvent trouver chaussure à leur pied chez moi. Le style proposé est à mon image, c’est-à-dire très coloré. De fait, je n’ai pas grand-chose de noir. Quant aux prix, ils sont volontairement bas. Je poste des photos de chaque article sur les réseaux sociaux. Les personnes intéressées me contactent ensuite et tout se fait uniquement sur rendez-vous ».

  • Les harengs "Kippers" de Seagull retirés de la vente

    7757A768-E082-4F67-AD87-E1D9A4DA5F95.jpeg

    Fièvre, nausées, maux de tête, diarrhées… Attention si vous avez fait vos courses chez Match, Carrefour ou Cora: le produit a été retiré de la vente